• LE DÉMON DE L'OR (lust for gold)

                                                                                                   réalisé par SYLVAN SIMON

                  avec : GLENN FORD, IDA LUPINO, GIG YOUNG, WILLIAM PRICE, HAYDEN RORKE, EDGAR BUCHANAN

                                                                              scénario : TED SHERDEMAN, RICHARD ENGLISH

                                                                                                 D'après le roman de BARRY STORM

                                                                                                          musique : GEORGE DUNING

                                                                                                                             USA 1949

    l'histoire : en 1870, jacob walz, surnommé l'allemand est un aventurier prêt a tout pour retrouver le trésor fabuleux gardé par les indiens , en arizona. en 1949 son descendant barry storm est toujours a la recherche de cet or et assiste lui-même a un nouveau meurtre.....................................................................................................................................................................

    LE DÉMON DE L'OR

    LE DÉMON DE L'OR

    jacob se fait une fausse idée de julia

    LE DÉMON DE L'OR

    jacob veut garder son secret 

    LE DÉMON DE L'OR

    photo de promotion entre IDA LUPINO et GLENN FORD

    LE DÉMON DE L'OR

    photo colorisée ou julia supplie jacob 

    LE DÉMON DE L'OR

    visite surprise de RANDOLPH SCOTT sur le plateau de LUST FOR GOLD

    LE DÉMON DE L'OR

    l'auteur du roman BARRY STORM et deux des vedettes sur le plateau, GIG YOUNG et IDA LUPINO

    LE DÉMON DE L'OR

    julia et pete (GIG YOUNG) un couple avide d'or et vont s'entre-déchirer 

    LE DÉMON DE L'OR

    affiche US

    LE DÉMON DE L'OR

    durch vient de tomber sous le charme de julia (IDA LUPINO)

    LE DÉMON DE L'OR

    affiche italienne 

    LE DÉMON DE L'OR

    dutch attend de pied ferme le couple voleur de mines 

    LE DÉMON DE L'OR

    jacob dutch (GLENN FORD) pense qu'il peu tout s'offrir 

    MA CRITIQUE : superbe western qui dénonce tous le mauvais côté de l'être humain...."l'homme tue son frère par avidité et détruit tous ce qu'il touche" cette phrase est prononcé par RODDY McDOWALL incarnant le singe cornelius dans LA PLANETE DES SINGES (1967) aurait put être le prologue de LUST OF GOLD tellement elle résume le film.....mise en scène très belle, quelques très beaux plans, de beaux extérieur , SYLVAN SIMON décédé très tôt (41 ans d'une crise cardiaque) a mis en scène avec  LE DÉMON DE L'OR son dernier film, ce qui est bien dommage car son talent est brusquement stoppé.....l'interprétation est superbe surtout celle de GLENN FORD pas encore une très grande star mais il sait distillé l'amour et la haine que l'on peu éprouver ...a ses côtés IDA LUPINO excellente aussi qui fréquenta a la fin des années 70 le cinéma fantastique LA PLUIE DU DIABLE (1976) et SOUDAIN........ LES MONSTRES (1978), nous noteront aussi la présence de GIG YOUNG qui tournera avant sa mort LE JEU DE LA MORT en 1978.....un rôle de salaud pour FORD mais le duo qui forme avec LUPINO est a ne pas manquer !!!

    A NOTER : il existe 62 variantes sur la légende du hollandais..................S.SIMON a succédé a GEORGE MARSHALL pendant la production.....................il y avait 4 mines différentes en amérique sur le hollandais : 2 en ARIZONA, une au COLORADO, une en CALIFORNIE.......................le film a eu différent titre comme "FOR THOSE WHO DARE".

    MA NOTE : 8/10

    LE DÉMON DE L'OR

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • THE INHABITANTS 

                                                                                  réalisé par MICHAEL ET SHAWN RASMUSSEN

    avec : ELISE COUTURE, MICHAEL REED, JUDITH CHAFFEE, REBECCA WITHEHURST, INDE PERLE, EDMUND DONOVAN

                                                                                     scénario : MICHAEL et SHAWN RASMUSSEN

                                                                                       musique : JOHN KUSIAK, ANDREW WILLIS

                                                                                                                              USA 2015

    l'histoire : un jeune couple achète un bed & breakfest sans se douter que la vieille maison cache un sombre secret dans ses murs..............................................................................................................................................................................

    THE INHABITANTS

    THE INHABITANTS

    la possession comme punition 

    THE INHABITANTS

    dan (MICHAEL REED) qui ne comprend pas le changement de personnalité de sa femme 

    THE INHABITANTS

    maison hantée ???

    THE INHABITANTS

    jessica (ELISE COUTURE) commence a sentir une présence 

    MA CRITIQUE : les films de maison hantée ou de possession représenter la plus grande part de marché en ce qui concerne les films fantastiques et d'horreurs .....THE INHABITANTS n'est pas plus mauvais qu'un autre mais sur un sujet archi-rabattu les scénaristes essayent de puiser dans un semblant d'originalité ce que d'autres n'auront pas adapté a l'écran , peine perdue aucune nouveauté a l'horizon, même le couple qui se déchire a cause de la possession a été vu cent fois ailleurs .....la réalisation reste dans le format TV film quand a la photographie est bien hideuse ...mais est-ce un choix ????.....l'interprétation reste minimaliste car l'histoire se concentre sur le personnage incarnée par ELISE COUTURE au jeu assez sobre .....un film qui fini comme il a commencé et qui restera anonyme !!!

    MA NOTE : 5,5/10

    THE INHABITANTS

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • BODY PUZZLE (misteria)

                                                                                                     réalisé par LAMBERTO BAVA

    avec : JOANNA PACULA, TOMAS ARANA, FRANÇOIS MONTAGUT, GIANNI GARKO, ERIKA BLANC, MATTEO GAZZOLO

                                                                    scénario : LAMBERTO BAVA, TEODORO AGRIMI, BRUCE MARTIN

                                                                                                musique : CARLO MARIA CORDIO

                                                                                               effets spéciaux : FRANCO CASAGNI

                                                                                                                       ITALIE 1992

    l'histoire : l'enquêtrice tracy est chargé d'élucider une série de meurtres , le point commun est que chaque victime a reçu un organe du même donneur........................................................................................................................................................

    BODY PUZZLE

    BODY PUZZLE

    un nouveau lie entre tracy et michèle 

    BODY PUZZLE

    une des victimes 

    BODY PUZZLE

    tel un prédateur, abe fonce sur sa proie 

    BODY PUZZLE

    complètement psychotique 

    BODY PUZZLE

    une enquête corsée pour michèle (TOMAS ARANA)

    BODY PUZZLE

    seule contre un tueur impassible 

    BODY PUZZLE

    tracy (JOANNA PACULA) découvre avec horreur un membre humain

    BODY PUZZLE

    abe (FRANÇOIS MONTAGUT) un tueur très méthodique

    MA CRITIQUE : des BAVA on ne peu pas dire "tel père, tel fils" , bien que LAMBERTO BAVA ait travaillé avec son père le grand MARIO BAVA, si bien que les leçons ne lui ont pas suffit surtout sur le film présenté : BODY PUZZLE, un giallo sur la tard, complètement mal fichu, de plus pas de suspens le tueur est identifié d'entrée....mais ce qui est insupportable , c'est le jeu des acteurs : JOANNA PACULA est bien mauvaise , elle n'a aucune expression, TOMAS ARANA fait de la peine , mais en dehors de cela , il y a aussi le scénario bien débile ainsi que la photographie bien laide ....le film est censé se dérouler au USA mais dans l'hopital tous les panneaux sont écrits en italiens !!!!....aucune scène gore ce qui dans un giallo est toujours monnaie courante ...seule la scène du meurtre du professeur d'enfant aveugle ou le sang gicle sur le front d'un enfant est a retenir ...mais c'est bien peu, LAMBERTO change de nom !!!!!

    A NOTER : JASMINE MAIMONE (MAGNUM COP 1978, DEMONS 1985) fut pressentis mais elle refusa le rôle de tracy........................le film a été tourné a ROME en ITALIE......................avant chaque meurtres noue pouvons entendre le passage culminant du célèbre poème symphonique "UNE NUIT SUR LE MONT CHAUVE" de MUSTERSKIJ.......................le film fut interdit aux moins de 18 ans en ITALIE, ESPAGNE et GRANDE BRETAGNE.

    MA NOTE : 2/10

    BODY PUZZLE

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • UNE INTIME CONVICTION

                                                                                               réalisé par ANTOINE RAIMBAULT

                      avec : MARINA FOIS, OLIVIER GOURMET, LAURENT LUCAS, JEAN BENGUIGUI, FRANÇOIS CARON

                                                                  scénario : ANTOINE RAIMBAULT, ISABELLE LAZARD, KARIM DRIDI

                                                                                                musique : GRÉGOIRE AUGER

                                                                                                                    FRANCE 2019

    l'histoire : depuis que nora a assisté au procès de jaques viguier accusé du meurtre de sa femme , elle est persuadée de son innocence . craignant une erreur judiciaire elle convainc un ténor du barreau de la défendre dans ce deuxième procès , ils vont tous deux mener un combat acharné contre la justice ....................................................................................................

    UNE INTIME CONVICTION

    UNE INTIME CONVICTION

    nos deux compères dissèquent tous les appels téléphoniques de l'affaire 

    UNE INTIME CONVICTION

    le vrai DUPONT-MORETTI et le faux OLIVIER GOURMET 

    UNE INTIME CONVICTION

    jaques viguier (LAURENT LUCAS) .....le doute subsiste !!!

    UNE INTIME CONVICTION

    dupont moretti commence a être agacé par nora

    UNE INTIME CONVICTION

    éric dupont-moretti (OLIVIER GOURMET) essaye d'impressionner nora (MARINA FOIS)

    MA CRITIQUE : ANTOINE RAIMBAULT nous livre un film judiciaire, donc la réalisation ne peu être qu'obsolète, une histoire vraie, une histoire décortiquée a la manière d'un documentaire , sauf qu'il introduit le personnage de nora entièrement fictif pour égayer un scénario qui aurait sans doute tourné en rond, il nous gratifie de sa vie de famille et sexuelle auxquelles on se fout éperdument , de ce côté la donc le film est raté mais l'interprétation de MARINA FOIS et un OLIVIER GOURMET interprétant un ÉRIC DUPONT-MORÉTTI mieux que l'original !!!!............enfin un vrai film de procès français, genre privilégier par les USA.....passionnant, su suspens jusqu'au bout et même après vision du film !!!!

    A NOTER : l'un des protagonistes de l'affaire, OLIVIER DURANDET avait demandé le retrait du film au motif que celui-ci serait "attentatoire a sa vie privée" cette demande fut rejeté par le tribunal de grande instance de paris , il fut de plus condamné a verser 8 500 euros de dommage et intérêts a la production.

    MA NOTE : 7/10

    UNE INTIME CONVICTION

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • EL DORADO

                                                                                                 réalisé par HOWARD HAWKS

    avec : JOHN WAYNE, ROBERT MITCHUM, JAMES CAAN, ARTHUR HUNNICUTT, CHARLENE HOLT, EDWARD ASNER,                                                                                                              CHRISTOPHER GEORGE

                                                                                                    scénario : HOWARD HAWKS

                                                                                                        musique : NELSON RIDDLE

                                                                                                                      USA 1966

    l'histoire : en arrivant a el dorado, l'aventurier cole thorton retrouve un ancien ami jp harrah qui est aujourd'hui le shérif de la ville . engagé par un propriétaire terrien , thorton renonce a sa mission quand harrah lui annonce qu'elle a pour but de chasser les Mc donald de leurs terres.............................................................................................................................

    EL DORADO

    EL DORADO

    la bonne humeur règne entre les deux stars 

    EL DORADO

    superbe encart publicitaire 

    EL DORADO

    mississippi va se faire justice !!!!

    EL DORADO

    deux anciens amis qui vont devoir se serrer les coudes 

    EL DORADO

    une des nombreuses affiche du film

    EL DORADO

    mississipi, le shérif jimmy harrah (ROBERT MITCHUM), bull (ARTHUR HUNNICUTT) et cole thorton prêts a en découdre avec la bande a bart jason

    EL DORADO

    cole thorton (JOHN WAYNE) a un allié bien précieux avec mississippi

    EL DORADO

    maud (CHARLENE HOLT) enchante la galerie 

    EL DORADO

    nelse Mc leod (CHRISTOPHER GEORGE) un rude concurrent pour cole thorthon

    EL DORADO

    mississippi (JAMES CAAN) déterminé

    EL DORADO

    superbe photo de promotion avec JOHN WAYNE, CHARLENE HOLT, ROBERT MITCHUM

    EL DORADO

    joséphine Mcdonald (MICHELE CAREY) veut rencontrer bart jason le prisonnier

    MA CRITIQUE : EL DORADO me pose un problème , si le grand HOWARD HAWKS a affirmé que ce n'est en rien le remake de RIO BRAVO , cet immense film qui a révolutionné une partie du cinéma, dont certains réalisateur ce sont inspirés (ASSAUT de JOHN CARPENTER ) et pourtant le film pillé par scènes entières (la poursuite dans le bar, J.WAYNE et R.MITCHUM partant en chasse contre le bad guy , la libération du prisonnier ect ect ) des personnages a l'identique, ROBERT MITCHUM remplace l'ivrogne de service (burrachon) DEAN MARTIN avec un jeun différent mais moins classieux, ARTHUR HUNNICUTT tente bien de remplacer WALTER BRENNAN mais le pauvre il ne sait pas que BRENNAN est irremplaçable et qu'il ne lui arrive pas a la cheville , JOHN WAYNE toujours aussi classe et dans le même registre malgré sa demande de changement (il voulait jouer le shérif), CHARLENE HOLT est transparente ANGIE DICKINSON peu dormir sur ses deux oreilles ..finalement la seule bonne surprise est JAMES CAAN dans le rôle de mississippi qui prend la place d'un RICKY NELSON (colorado) inexpérimenté .....en 1966 sortait sur les écrans un autre western qui va faire l'effet d'une bombe..LE BON, LA BRUTE ET LE TRUAND qui annonça la mort a petit feu du western traditionnel pourtant fort de son générique old school, EL DORADO fut un grand succès !!!!

    A NOTER : la scène ou JAMES CAAN se jette devant les chevaux fut utilisé pour RIO BRAVO avec RICKY NELSON mais elle fut coupée dans la version finale...........................J.CAAN a admis qu'il portait des talonnettes dans le film..................................la scène de la baignoire fut improvisé par R.MITCHUM............................le poeme que récite mississippi s'appelle EL DORADO d'EDGAR ALLAN POE............................le fusil de bull est un COLT rotatif 1855...........................la sortie du film fut reatrdé a cause de la sortie de NEVADA SMITH ...........................les scènes ou J.WAYNE court furent doublées.

    MA NOTE : 6,5/10

    EL DORADO

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires