• BARBARELLA

                                                                                                       réalisé par ROGER VADIM

    avec : JANE FONDA, JOHN PHILLIP LAW, ANITA PALLENBERG, MILO O'SHEA, MARCEL MARCEAU, CLAUDE DAUPHIN,                                                                 DAVID HEMMINGS, UGO TOGNAZZI, SERGE MARQUAND

                                                               scénario : TERRY SOUTHERN, ROGER VADIM, CLAUDE BRULE 

                                                                                                        musique : MICHEL MAGNE

                                                                                                               FRANCE/ITALIE 1968

    l'histoire : en l'an 40 000 l'astronaute BARBARELLA alors en vacances se voit confier par le président de la terre une mission spéciale. elle doit retrouver , durand-durand un savant disparu il y a quelques années inventeur de l'arme absolue qu'il veut vendre a la planete ennemie.............................................

    BARBARELLA

    BARBARELLA

    c'est parti pour le premier strip dans l'espace !!!!!

    BARBARELLA

    BARBARELLA sauvé par l'ange pygar (JOHN PHILLIP LAW)

    BARBARELLA

    la plastique superbe de JANE FONDA sera le seul attrait du film

    BARBARELLA

    une des affiches du film

    BARBARELLA

    la reine noire de sogo (ANITA PALLANBERG) 

    BARBARELLA

    dans un futur lointain, il faudra faire comme BARBARELLA (JANE FONDA) et dildano (DAVID HEMMINGS) pour faire l'amour !!!!

    BARBARELLA

    ROGER VADIM dirigeant sa future épouse

    BARBARELLA

                                                                                         un des sept costumes de BARBARELLA

    MA CRITIQUE : la science-fiction a la française était au calme plat dans cette fin de décennie des années 60, ROGER VADIM lui si colle et adapte une bande dessinée française aussi de JEAN-CLAUDE FOREST......le résultat est un désastre total, le premier nanar français a coup sur , un trip psychédélique nous est proposé et il faut consommer pour apprécier sinon c'est l'ennui qui vous prend ....les idées, le décor en carton pâte aurait pu le faire mais si le génie est au abonné absent le film sera un désastre .....le régal des yeux vient de JANE FONDA absolument magnifique et nous propose le premier strip-tease dans l'espace, ne pas oublier la superbe musique de MICHEL MAGNE...........le film est tellement mauvais qu'il en devient risible !!!

    A NOTER : pour la scène d'ouverture, JANE FONDA est couché sur une grande plaque de plexiglas et filmé d'en haut donnant l'illusion qu'elle est en apesanteur...........................le scientifique disparu durand durand a inspiré le nom du groupe pop des années 80, DURAN DURAN.................................BARBARELLA se rend dans la ville diabolique de sogo qui est une référence aux villes bibliques SODOME et GOMORRHE....................................R.VADIM fut intéressé de faire une suite avec SHERILYN FENN ou DREW BARRYMORE dans le premier rôle..............................dans la version européenne originale du film JANE FONDA était entièrement nue pour la scène d'ouverture...............................JEAN-CLAUDE FOREST a fondé BARBARELLA pour BRIGITTE BARDOT..............................JANE FONDA et ROGER VADIM ce sont mariés après la sorti du film.........................ce film a été répertorié comme l'un des 100 plus mauvais films jamais réalisés...............................J.FONDA s'est doublé elle-même pour la version française........................................quand on a demandé a VIRNA LISI de joué BARBARELLA elle mis fin a son contrat avec UNITED ARTIST.................................SOPHIA LOREN a refusée le rôle titre...................................BARBARELLA a sept changements de costume..................................l'action du film se déroule au 401 èmè siècle..............................le tournage s'est déroulé a ROME....................l'affiche originale a été conçu par ROBERT McGINNIS..........................un remake dirigé par ROBERT RODRIGUEZ fut annoncé en 2008 mais finalement abandonné.....................J.FONDA a affirmée avoir été en état d'ivresse tout le long du tournage !!!

                                                                                                                     MA NOTE : 2/10

    BARBARELLA

    spécial behind the scène !!!!

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • PORKY'S

                                                                                                           réalisé par BOB CLARK

        avec : ROGER WILSON, DON MONAHAN, MARK HERRIER, WYATT KNIGHT, CYRIL O'REILLY, CHUCK MITCHELL, KIM                                                                                                                            CATTRALL

                                                                                                               scénario : BOB CLARK

                                                                                         musique : PAUL ZAZA et CARL ZITTRER

                                                                                                                   CANADA/USA 1982

    l'histoire : dans les années 60, une bande d'ados américains parviennent a entrer dans une maison close pour assouvir leur fantasme , hélas le tenancier porky les surprend et décide pour les punir de les humilier, ils vont décider de se venger de lui..........................

    PORKY'S

    PORKY'S

    les ados conviés a ..............

    PORKY'S

    .....d'agréable visions !!!

    PORKY'S

    honeywell (KIM CATTRALL)............

    PORKY'S

    ........comme on n'avait jamais vu !!!!

    PORKY'S

    Mlle caton fourre-tout (SUSAN CLARK)  la risée du campus

    PORKY'S

    pee wee (DON MONAHAN) le roi de la farce raté

    PORKY'S

    porky wallace (CHUCK MITCHELL) patron du fameux établissement

    MA CRITIQUE : énorme succès en AMERIQUE DU NORD et au CANADA, PORKY'S ce veut comme l'ancêtre d'AMERICAN PIE mais c'est l'époque des années 50 qui est revisité, tout comme la critique précédente, la surprise vient du réalisateur BOB CLARK avec trois "grands" films LE MORT-VIVANT, le slasher BLACK CHRISTMAS ou le superbe MEURTRE PAR DECRET ....passé ses films, c'est dans la comédie la plus nauséeuse qu'il s'investit ..celle-ci n'est pas plus débile que d'autres mais l'interet est très amoindri par rapport a THE BREAKFEST CLUB de JOHN HUGUES qui avait quelque chose a dire......le casting ne vous dira pas grand chose , sauf les presque début de la pétillante KIM CATTRALL  complètement hot dans son rôle.....culte pour une certaine parti du public, bof pour moi !!!

    A NOTER : le film le plus rentable du CANADA dépassé simplement par BON COP, BAD COP en 2006...........................l'histoire est composé des souvenirs du réalisateur ainsi que divers incidents de collège dans la même année............................en 1982, PORKY'S fut le film le plus populaire des ETATS-UNIS dépassé seulement par E.T. de STEVEN SPIELBERG..........................il s'agit du premier film a dépassé le millions de livres sterling en IRLANDE..........................l'acteur SCOTT COLOMBY avait presque 30 ans alors qu'il jouait un adolescent.......................suite au succès , le film engendra deux suites, PORKY'S 2 de BOB CLARK en 1983 et PORKY'S CONTRE ATTAQUE de JAMES KOMACK en 1985.

    MA NOTE : 5/10

    PORKY'S

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • JUNGLE

                                                                                                         réalisé par GREG McLEAN

            avec : DANIEL RADCLIFFE, ALEX RUSSELL, THOMAS KRETSCHMANN, JOEL JACKSON, YASMIN KASSIM

                                                                                                         scénario : JUSTIN MONJO

                                                                           D'après le roman autobiographique de YOSSI GHINSBERG

                                                                                                      musique : JOHNNY KLIMEK

                                                                                                       AUSTRALIE/COLOMBIE 2017

    l'histoire : un film adapté de l'histoire de yossi ghinsberg et deux de ses amis qui vécurent trois semaines dans une partie inexplorée de la jungle amazonienne................................

    JUNGLE

    JUNGLE

    yossi explore toutes les pistes pour retrouver le chemain

    JUNGLE

    vivre !!!

    JUNGLE

    les sables mouvants sont de la partie

    JUNGLE

    kevin (ALEX RUSSELL), yossi (DANIEL RADCLIFFE) et karl (THOMAS KRETSCHMANN) ptrêts a affronter la jungle 

    JUNGLE

    seul au monde !!

    JUNGLE

    la descente des rapides de la rivières amazone ne se fait pas en douceur

    JUNGLE

                                                                     le réalisateur GREG McLEAN et DANIEL RADCLIFFE

    MA CRITIQUE : au vu du résumé et du contexte d'événements réels, on pouvait s(attendre a un film de la trempe de CANNIBAL HOLOCAUST ou GREEN INFERNO....il n'en est rien puisque le scénario scindé en deux parties nous propose, les errements de trois amis embarqués par un guide a voir l'une des dernières tribu sauvage puis dans la deuxième , yossi (magnifiquement interprété par DANIEL RADCLIFFE) isolé en pleine jungle amazonienne durant 3 semaines.......surprenant le nom du réalisateur , GREG McLEAN auteur des bons films d'horreurs, WOLF CREEK 1 et 2, SOLITAIRE , THE DARKNESS nous a habitué a souffrir avec ses victimes mais d'un châtiment plus inventif......malgré une réalisation solide, JUNGLE tombe a plat et si DANIEL RADCLIFFE ne faisait pas une prestation hors pair ce petit film tomberais bien vite aux oubliettes.......un film divertissent tout de même mais a l'aspect trop peu développé !!

    A NOTER : D.RADCLIFFE s'est auto-affamé pour représenter cette forme extrême de famine a l'écran.........................les scènes de jungle furent tournées dans le QUEENSLAND en AUSTRALIE.

                                                                                                                       MA NOTE : 5,5/10

    JUNGLE

    making of !!!

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • AMITYVILLE THE AWAKENING

                                                                                                 réalisé par FRANCK KALFHOUN

            avec : JENNIFER JASON LEIGH, BELLA THORNE, CAMERON MONAGHAN, McKENNA GRACE, THOMAS MANN,                                                                                                                                  JENNIFER    MORRISON

                                                           scénario : FRANCK KALFHOUN, DANIEL FARRANDS, CASEY LA SCALA

                                                                                                                           musique : ROB

                                                                                                       effets visuels : SCARECROW VFX

                                                                                                                              USA 2017

    l'histoire : une mère célibataire emménage avec ses trois enfants dans la célèbre maison hantée sans connaitre l'histoire du lieu..........................

    AMITYVILLE THE AWAKENING

    AMITYVILLE THE AWAKENING

    joan n'a pas choisit cette maison innocemment !!!

    AMITYVILLE THE AWAKENING

    complètement possédé , james a la poursuite de sa famille

    AMITYVILLE THE AWAKENING

    miracle james ré-ouvre les yeux 

    AMITYVILLE THE AWAKENING

    malgré ses réticences a la religion, joan walker (JENNIFER JASON LEIGH) fait face au démon

    AMITYVILLE THE AWAKENING

    le démon a pris possession du corps

    AMITYVILLE THE AWAKENING

    belle walker (BELLA THORNE)  en communication avec son frère, james (CAMERON MONAGHAN) dans un état de coma

    AMITYVILLE THE AWAKENING

    un endroit ou il ne faut pas faire joujou

    MA CRITIQUE : déja le douzième films de la (fausse) saga des AMITYVILLE , tous le monde se souvient des deux bons premiers opus avec un excellent AMITYVILLE THE POSSESSION , réalisé par le français , FRANCK KHALFOUN a la filmographie chaotique (LE GRAND PARDON 2, 2 ème SOUS-SOL, MANIAC version 2012) rien n'augurait de bon donc et pourtant le film est mieux qu'un simple rejeton engendré par tant d'autres réalisateurs peu scrupuleux , on retrouve l'esprit même qui a fait les beaux jours de cette série avec un bémol car c'est presque un mélange des deux premières oeuvres ou l'on retrouve le gimmick du tueur possédé, la bonne idée c'est l'adolescent dans un état végétatif qui est pris possession par le démon, une bonne mise en scène avec un casting ou l'on retrouve avec plaisir JENNIFER JASON LEIGH (LA CHAIR ET LE SANG, HITCHER, DOLORES CLAIBORNE) une actrice de grand talent , le reste des interprètes font le job , mais ce film prévaut surtout pour son atmosphère a l'ancienne ......un bon divertissement qui rappelle bien des souvenirs !!

    A NOTER : le film devait ce titré : THE AMITYVILLE HORROR , THE LOST TAPES .................le film devait sortir en 2015 mais il fut plusieurs fois repoussé par DIMENSION FILMS jusqu'a la sorti en VOD et BLU RAY .

    MA NOTE : 7/10

    AMITYVILLE THE AWAKENING

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • JENNIFER 8

                                                                                                 réalisé par BRUCE ROBINSON

    avec : ANDY GARCIA, LANCE HENRIKSEN, UMA THURMAN, GRAHAM BECKEL, KATHY BAKER, JOHN MALKOVITCH

                                                                                             scénario : BRUCE ROBINSON

                                                                                        musique : CHRISTOPHER YOUNG

    récompenses : 5 prix dont celui spécial du jury a BRUCE ROBINSON au FESTIVAL DU FILM POLICIER A COGNAC en 1993

                                                                                                                       USA 1992

    l'histoire : john berlin inspecteur a los angeles, déménage dans sa ville natale pour oublier son difficile divorce . il intègre le commissariat local et tombe très vite sur une étrange affaire de main coupée découverte dans une décharge publique , la disparition d'une jeune femme a été signalé dans un institut de non-voyant et d'après l'usure des doigts la main serait celle d'une aveugle.............................

    JENNIFER 8

    JENNIFER 8

    john berlin a la recherche du moindre indice

    JENNIFER 8

    ami de longue date , freddy ross (LANCE HENRIKSEN) va aider berlin a résoudre cette affaire

    JENNIFER 8

    deux flics, john taylor (GRAHAM BECKEL) et john berlin qui ne peuvent pas se voir

    JENNIFER 8

    un interrogatoire au sommet entre l'agent st anne (JOHN MALKOVITCH) et john berlin

    JENNIFER 8

    il n'est jamais bon de fricoter avec un témoin, john berlin (ANDY GARCIA) l'apprendra a ses dépends 

    JENNIFER 8

    seule dans la nuit......helena robertson (UMA THURMAN) en proie a un sérial-killer

    MA CRITIQUE : itinérant aux films des années 90, JENNIFER 8 est un film glauque ou la pluie est souvent au rendez-vous rendant l'atmosphère poisseuse...si ce film n'est pas au niveau de SEVEN ou LE SILENCE DES AGNEAUX mais un cran en dessous ce qui laisse présager tout de même un excellent divertissement....réalisé par un acteur qui est aussi scénariste et réalisateur (4 mise en scènes), JENNIFER 8 est le seul intérêt de sa filmographie ce qui paraît étonnant vu la qualité du film.....au casting le très bon et rare ANDY GARCIA qui nous livre l'un des plus échanges du cinéma avec le tortueux JOHN MALKOVITCH, la belle présence féminine est assuré par la talentueuse UMA THURMAN et ne pas oublier LANCE HENRIKSEN qui de RENCONTRES DU TROISIEME TYPE en passant par ALIENS LE RETOUR et APPALOOSA a donné bien de son talent au cinéma...une bonne soundtrack de CHRISTOPHER YOUNG .....un bon thriller sordide a voir !!!

    A NOTER : pour les scènes de nue UMA THURMAN a utilisé un double (sniff !!)..............................le rôle de john berlin était destiné a AL PACINO..........................B.ROBINSON a écrit le film dans le seul but de rentabilité commerciale pour d'autres projets mais le film fut un échec au box-office.

    MA NOTE : 7,5/10

    JENNIFER 8

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires