• SANS UN BRUIT (a quiet place)

                                                                                                   réalisé par JOHN KRASINSKI

                         avec : EMILY BLUNT, JOHN KRASINSKI, MILLICENT SIMMONDS, NOAH JUPE, CADE WOODWARD

                                                                  scénario : SCOTT BECK, JOHN KRASINSKI, BRYAN WOODS

                                                                                                  musique : MARCO BELTRAMI

                                            récompenses : prix du meilleur film d'horreur au GOLDEN TRAILER AWARD en 2018

                                                                                                                          USA 2018

    l'histoire : une famille tente de survivre sous la menace de mystérieuses créatures qui attaquent au moindre bruit , s'il vous entendent il est déja trop tard ..............................

    SANS UN BRUIT

    SANS UN BRUIT

    regan abbott (MILLICENT SIMMONDS) et son jeune frère traqués par les créatures 

    SANS UN BRUIT

    des rues de NEW YORK désertiques , comment est survenue l'apocalypse ?

    SANS UN BRUIT

    un accouchement périlleux pour evelyn abbott (EMILY BLUNT)

    SANS UN BRUIT

    une sortie sous haute tension

    SANS UN BRUIT

    lee doit abandonner une partie de sa famille pour la quête de nourriture 

    SANS UN BRUIT

    acteur et réalisateur double casquette pour JOHN KRASINSKI

    SANS UN BRUIT

    lee abbott (JOHN KRASINSKI) essaye de contenir la peur de son fils marcus (NOAH JUPE)

    MA CRITIQUE : je l'attendais , le voila le film qui fait peur , mais bien plus que cela A QUIET PLACE pourrait dans les années a venir, devenir une franchise d'un niveau comme THE CONJURING......des le début nous sommes pris de plein fouet avec la disparition brutale d'un enfant par une créatures dont on ne sait d'ou on ne sait son origine et cela continu dans une maison ou une famille confinée doit absolument ne pas faire de bruit , ni même parler pour ne pas se mettre en danger de mort ....remarquablement réalisé par un acteur de seconde zone, JOHN KRASINSKI a eu les honneurs de jouer dans JARHEAD, THE HOLIDAY et MIRACLE EN ALASKA mais son travail de metteur en scène ma vraiment bluffé, il s'est octroyé le premier rôle bien  soutenu par un scénario intelligent qui ne dévoile rien et une belle petite brochette d'acteur a leurs top niveaux, EMILY BLUNT inutile de présenté toujours sa sensibilité a l'extrême mais qu'elle fabuleuse actrice mais il y a aussi les deux jeunes acteurs MILLICENT SIMMONDS qui est vraiment handicapée pour son audition est tout simplement géniale son jeune frère dans le film NOAH JUPE donne bien le change...............une tension constante ou l'on sent le danger dans chaque recoin et a chaque mouvement indélicat tout peu être déclenché, un film qui fait peur cela ne se refuse pas et sur qu'il y aura une suite ou prequel pour plus d'explication sur l'origine de ces créatures ........un chef d'oeuvre et déja un classique !!!

    A NOTER : M.SIMMONDS est sourde depuis son enfance a cause d'une surdose de médicament ............................le scénario original ne contenait qu'une seule ligne de dialogue..........................c'est J.KRASINSKI qui joue lui-même la créature par motion capture............................STEPHEN KING a adoré le film............................la production a acheté 20 tonnes de mais et embauché les agriculteurs locaux .............................J.KRASINSKI et E.BLUNT sont mariés dans le film mais aussi dans la vraie vie et ont deux petites filles..........................le tournage eu lieu aux alentours de NEW YORK.

    MA NOTE : 10/10

    SANS UN BRUIT

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • LA GRANDE EVASION (the great escape)

                                                                                                          réalisé par JOHN STURGES

    avec : STEVE McQUEEN, JAMES GARNER, RICHARD ATTENBOROUGH, JAMES DONALD, HANNES MESSEMER, JAMES                                                         COBURN, CHARLES BRONSON, DONALD PLEASENCE, DAVID McCALLUM

                                                                                       scénario : JAMES CLAVELL, W.R.BURNETT

                                                                                                    musique : ELMER BERNSTEIN

             récompenses : 2 prix dont celui du meilleur acteur pour STEVE McQUEEN au FESTIVAL DE MOSCOU en 1963

                                                                                                                               USA 1963

    l'histoire : durant la seconde guerre mondiale , des officiers alliés récidivistes de l'évasion sont prisonniers et surveillés étroitement dans un stalag. malgré cela ils préparent une évasion massive et avant même que l'alerte soit déclenchée 75 d'entre eux prennent la fuite.................................

    LA GRANDE EVASION

    LA GRANDE EVASION

    le capitaine bob hendley (JAMES GARNER) l'un des premiers a sortir du tunnel

    LA GRANDE EVASION

    sous le commandement de roger bartlett (RICHARD ATTENBOROUGH) , daniel wellinski  dit le roi du tunnel (CHARLES BRONSON) 250 personnes tentent de s'évader

    LA GRANDE EVASION

    un tournage sur lequel STEVE McQUEEN s'adonne a son sport favori .....la moto

    LA GRANDE EVASION

    rien de tel que la fête américaine du 4 juillet pour faire diversion 

     

    LA GRANDE EVASION

    fin de cavale pour virgil hilts dit le roi du frigo

    LA GRANDE EVASION

    virgil hilts et louis sedgwick dit le matériel (JAMES COBURN) attendent la sortie de tout le monde

    LA GRANDE EVASION

    l'emblème du film, STEVE McQUEEN chevauchant la moto

    LA GRANDE EVASION

    colin blythe dit le faussaire (DONALD PLEASANCE) commence a perdre la vue 

    LA GRANDE EVASION

    affiche belge

    LA GRANDE EVASION

    le commandant von luger (HANNESS MESSEMER) surveille de très près le capitaine virgil hilts (STEVE McQUEEN) 

    LA GRANDE EVASION

    détente sur le tournage

    LA GRANDE EVASION

    l'évasion se prépare

    MA CRITIQUE : après le grand classique du western LES SEPT MERCENAIRES, JOHN STURGES réalise 3 ans plus tard cet autre grand classique du cinéma, il reprend une partie de l'équipe des SEPT MERCENAIRES : STEVE McQUEEN, CHARLES BRONSON, JAMES COBURN répondent présent chez les acteurs, ELMER BERNSTEIN pour la musique , le monteur FERRIS WEBSTER......un film assez long, 172 minutes réparties en 2 temps, avec une première partie dans le camp ou la comédie arrive a l'emporté sur la dramaturgie malgré le sujet, puis une fois l'évasion faîte c'est la dramatique avec les differents sort qui seront réservés aux évadés....un concept assez proche des SEPT MERCENAIRES donc  avec une présentation des principaux personnages qui s'étale en première partie pour nous dévoiler les faiblesses de certains dans l'acte final......une réalisation grandiose couronne ce petit chef d'oeuvre ou l'épisode de STEVE McQUEEN s'échappant en moto restera dans les annales du cinéma !!

    A NOTER : lorsque McQUEEN tend un fil en acier pour récupérer une moto allemande, c'est lui-même qui joue l'allemand.........................C.BRONSON souffrait de claustrophobie durant le tournage comme son personnage........................c'est pendant la production de ce film que C.BRONSON est tombé amoureux de la femme de DAVID McCALLUM, JILL IRELAND qu'il épousera en 1967..............................S.McQUEEN aceepté le film a seule condition de conduire une moto............................le film fut tourné dans un stalag reconstitué a MUNICH et la scène de la moto furent tournées a FUSSEN a la frontière autrichienne............................le médaillon d'or que porte S.McQUEEN est un cadeau de sa femme.............................la moto que conduit S.McQUEEN est une TRIUMPH TR6 TROPHY...........................RICHARD HARRIS a refusé le rôle de big X............................pour le rôle de hilts , KIRK DOUGLAS et BURT LANCASTER furent pressentis.............................JOHN MILLS a refusé le rôle de bartllet.......................S.McQUEEN gagnait 87 500 $ alors que J.GARNER lui touchait 150 000$......................le premier titre était THE LAST ESCAPE.

    MA NOTE : 8/10

    LA GRANDE EVASION

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • THE OPEN HOUSE

                                                                        réalisation et scénario : MATT ANGEL et SUZANNE COOTE

                         avec : DYLAN MINNETTE, PIERCEY DALTON, SHARIF ATKINS, PATRICIA BETHUNE, AARON ABRAMS

                                                                                                      musique : JOSEPH SHIRLEY

                                                                                                                           USA 2018

    l'histoire : un adolescent et sa mère emménagent dans une nouvelles maison habitées par de forces menaçantes .....

    THE OPEN HOUSE

    THE OPEN HOUSE

    une maison étrange

    THE OPEN HOUSE

    les événements tournent au vinaigre

    THE OPEN HOUSE

    naomi wallace (PIERCEY DALTON) et son fils logan découvrent leur nouvelle demeure 

    THE OPEN HOUSE

    martha (PATRICIA BETHUNE) une voisine bien étrange 

    THE OPEN HOUSE

    une visite impromptue pour logan (DYLAN MINNETTE)

    MA CRITIQUE : encore une production NETFLIX passé au pilori car toutes les critiques, professionnelles et autres sont unanimes ....c'est le gros nanar de 2018 (pour l'instant) et effectivement après visionnage je ne peu que corroborer dans leur sens...de scénario, il n'y en a point , un père qui meurt accidentellement, la mère et son fils qui se retrouvent dans un maison témoin ou de bruits étranges se font entendre ...la on se dit que l'on a droit a un énième film sur les maisons hantées.. que dalle car la fin (les 20 dernières minutes) nous plonges dans un funeste "home movie" de plus ....la production lance alors de fausse pistes (les habitants locaux) et se sert de la petite notoriété de DYLAN MINNETTE (je serais a sa place je changerais de nom) vu dans le très bon DON'T BREATHE et la série du moment 13 REASONS WHY......mis a part son interprétation qui reste correcte et dans la mouvance de ses dernières prestations , ce film est d'un ennui bien profond et a ranger dans le placard déja bien garni des mauvaises productions NETFLIX . 

    MA NOTE : 3/10

    THE OPEN HOUSE

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • LES YEUX SANS VISAGE

                                                                                                    réalisé par GEORGES FRANJU

             avec : PIERRE BRASSEUR, ALIDA VALLI, JULIETTE MAYNIEL, EDITH SCOB, FRANCOIS GUERIN, CLAUDE BRASSEUR

                                         scénario : PIERRE BOILEAU, PIERRE GASCAR, THOMAS NARCEJAC, CLAUDE SAUTET

                                                                                               D'après le roman de JEAN REDON

                                                                                                    musique : MAURICE JARRE 

                                                                                                           FRANCE/ITALIE 1960

    l'histoire : le Dr genessier célèbre chirurgien esthétique veut greffer u visage a sa fille , défiguré dans un accident de voiture dont il est responsable . il a installé un laboratoire dans sa propriété ou son assistante dévouée attire les jeunes filles.................

    LES YEUX SANS VISAGES

     

    LES YEUX SANS VISAGES

    énigmatique EDITH SCOB 

     

    LES YEUX SANS VISAGES

    le Dr genessier (PIERRE BRASSEUR) interrogé sur une mystérieuse disparition

     

    LES YEUX SANS VISAGES

    l'opération de la dernière chance ???

     

    LES YEUX SANS VISAGES

    louise (ALIDA VALLI) complice du Dr genessier a la recherche d'un visage

    LES YEUX SANS VISAGES

    christiane (EDITH SCOB) le visage de l'horreur

    LES YEUX SANS VISAGES

    l'horreur de la victime quand elle aperçoit le visage de christiane

    LES YEUX SANS VISAGES

    la scène d'opération qui a suscité beaucoup de contreverse

    LES YEUX SANS VISAGES

    en jeune inspecteur de police, PIERRE BRASSEUR accompagne son père sur le tournage

    MA CRITIQUE : un très grand classique du cinéma fantastique français qui même 58 ans plus tard reste d'une réelle beauté.....GEORGES FRANJU sur un scénario en béton a réalisé un film d'une parfaite cohésion, on passe du drame a l'horreur et la poésie avec une EDITH SCOB qui malgré son masque distille toute sa détresse.......autre prestation inoubliable celle de PIERRE BRASSEUR en sorte de Dr frankenstein qui ne se bat pas pour la postérité cette fois-ci mais pour rendre humaine sa fille défiguré dans un accident de voiture.....un exemple de film fantastique ou a l'époque ils se comptaient sur les doigts d'une main...on va retenir aussi la très belle partition de MAURICE JARRE ainsi que la belle photographie ....un grand classique !!!

    A NOTER : JOHN CARPENTER a avoué que le masque de michael myers pour HALLOWEEN (1978) fut inspiré de celui d'EDITH SCOB.................................a la sortie du film un critique du journal THE SPECTATOR a faillit être viré pour avoir fait une critique positive sur le film..........................aux USA le film est sorti sous le titre de THE HORROR CHAMBER OF Dr FAUSTUS.............................HUBERT DE GIVENCHY a créé les robes de E.SCOB.

    MA NOTE : 9/10

    LES YEUX SANS VISAGES

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • LE CANARDEUR (thunderbolt and lightfoot)

                                                                                                réalisé par MICHAEL CIMINO

    avec : CLINT EASTWOOD, JEFF BRIDGES, BURT KENNEDY, GOEFFREY LEWIS, CATHERINE BACH, GARY BUSEY

                                                                                             scénario : MICHAEL CIMINO

                                                                                                     musique : DEE BARTON

                                                                                                                      USA 1974

    l'histoire : le braqueur de banque dit "le canardeur" se lie d'amitié avec "pied de biche" un jeune aventurier, ensemble ils décident de récupérer un magot d'un demi-million de dollars que le canardeur avait planqué dans une vieille école , mais celle-ci a été détruite ..............................

    LE CANARDEUR

    LE CANARDEUR

    hé petit va te faire ......chez les grecs !!!!

    LE CANARDEUR

    une bonne humeur en continue sur le tournage

    LE CANARDEUR

    le plan est déja en marche 

    LE CANARDEUR

    le canardeur et pied de biche font désormais route ensemble

    LE CANARDEUR

    affiche qui reprend l'une des scènes du film

    LE CANARDEUR

    une des nombreuses affiches 

    LE CANARDEUR

    "pied de biche" (JEFF BRIDGES), red leary (BURT KENNEDY), le canardeur et eddie goody (GEOFFREY LEWIS) proche du but

    LE CANARDEUR

    john dit "le canardeur" (CLINT EASTWOOD) va se redresser l'épaule lui-même

    LE CANARDEUR

    avec la belle melody (CATHERINE BACH)

    MA CRITIQUE : quatre ans avant le fabuleux VOYAGE AU BOUT DE L'ENFER, MICHAEL CIMINO signe un petit chef d'oeuvre oublié...en fait son premier film ou déja les valeurs de la camaraderies sont mises en avant , ce buddy movie est un régal de par ses dialogues mais aussi l'ensemble de l'interprétation.....une mise en scène élaborée comme dans la plupart de ses films (même LES PORTES DU PARADIS) , CIMINO nous régale par ses scènes plus inventives les unes des autres.....CLINT EASTWOOD a bien sur la vedette mais son co-équipier le jeune JEFF BRIDGES fait jeu égal et deviendra deux ans plus tard l'une des stars du foireux KING-KONG (1976).....ne pas oublier BURT KENNEDY et l'un des habitué des films d'EASTWOOD, GEOFFREY LEWIS....entouré de belles nanas dont la très sexyyyyyy CATHERINE BACH la daisy de SHERIF FAIS MOI PEUR......une belle bande originale qui sent bon l'amérique profonde ......a redécouvrir !!!

    A NOTER : M.CIMINO avait confié la mission a J.BRIDGES de faire rire EASTWOOD hors caméra ce fut réussit ...........................la cascade ou EASTWOOD s'accroche a la voiture de J.BRIDGES au début est faite par lui-même..............................c'est une église lutherienne qui fut utilisée au début , celle de ST JOHN'S a HOBSON dans LE MONTANA........................EASTWOOD voulait diriger le film........................J.BRIDGES fut nominé pour l'oscar du meilleur second rôle.

    MA NOTE : 8,5/10

    LE CANARDEUR

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires