• RAKKA

                                                                                                 réalisé par NEILL BLOMKAMP

    avec : SIGOURNEY WEAVER, EUGENE KHUMBANYIWA, ROBERT HOBBS, CARLY POPE, BRANDON AURET, ALEC GILLIS

                                                                         scénario : NEILL BLOMKAMP, THOMAS SWETERLITSCH

                                                                                                            musique : LORNE BALFE

                                                                                                                   CANADA/USA 2017

    l'histoire : RAKKA se déroule dans un futur proche en 2020 , alors que la terre est envahi par des créatures géantes capables de controler les esprits , l'humanité semble vouée a l'esclavage ....tant bien que mal les humains mettent en place une rébellion menée par une femme : jasper............................

    RAKKA

    RAKKA

    jasper (SIGOURNEY WEAVER) a tête des survivants 

    RAKKA

    toi tas pas une gueule de porte bonheur !!!!

    RAKKA

    les aliens  dévastent les grandes villes

    RAKKA

    les aliens se servent de bouclier humain

    RAKKA

    le méthane commence a prendre la place de l'oxygène

    RAKKA

    les squelettes humains recouvrent désormais les célèbres monuments

    RAKKA

    réduit en esclavage, l'espèce humaine est appelée a disparaitre 

    MA CRITIQUE : NEILL BLOMKAMP après DISTRICT 9, ELYSIUM et CHAPPIE est de nouveau tourmenté par un futur peu reluisant, de nouveau nous sommes confrontés a un bien piètre avenir avec un court-métrage de haut vol : RAKKA, certes les 22 minutes paraissent bien courtes, oui les idées sont piquées a d'autres blockbusters : ALIEN, INDEPENDANCE DAY, TERMINATOR et PREDATOR (rien que cela) mais la qualité proposé est extraordinaire, de la réalisation en passant par une sublime photographie , une bande son fracassante et une surprise au casting la révélation de 1979 avec ALIEN : SIGOURNEY WEAVER !!!!......une atmosphère bien poisseuse ou les bons effets visuels trouvent leur place ......un premier épisode donc que vous pouvez voir gratuitement sur la chaîne YOUTUBE mais le but est de faire payer le deuxième opus si le public est prêt pour cela ......a suivre !!!!

    A NOTER : RAKKA est un mot japonais qui signifie fall mais en islandais il veut dire mâle.....................le rôle de SIGOURNEY WEAVER était a l'origine écrit pour un homme.

    MA NOTE : 9/10

    RAKKA

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • LA FERME DE LA TERREUR (deadly blessing)

                                                                                                       réalisé par WES CRAVEN

    avec : MAREN JANSEN, SHARON STONE, SUSAN BUCKNER, JEFF EAST, LISA HARTMAN, ERNEST BORGNINE, MICHAEL                                                                                                                        BERRYMAN

                                                                    scénario : GLEN BENEST, MATTHEW BARR et WES CRAVEN

                                                                                                        musique : JAMES HORNER

                                                                                                effets spéciaux : JACK BENNETT

                                                                                                                             USA 1981

    l'histoire : a la suite de la mort suspecte de son mari, martha devient témoin de phénomènes de plus en plus inexpliqués, a proximités de sa maison, une sexte religieuse les hittites est installée , ces derniers vivent en autarcie et refuse les techniques modernes qu'ils attribuent au démon !!!!

    LA FERME DE LA TERREUR

    LA FERME DE LA TERREUR

    isaiah défend a son fils john de fréquenter d'autres femmes que celles de la communauté 

    LA FERME DE LA TERREUR

    lana (SHARON STONE) perturbée par tous ses cauchemars

    LA FERME DE LA TERREUR

    isaiah schmidt gourou de la secte hittite

    LA FERME DE LA TERREUR

    william gluntz (MICHAEL BERRYMAN)  victime de l'incube

    LA FERME DE LA TERREUR

    martha (MAREN JENSEN) pas seule dans la baignoire 

    LA FERME DE LA TERREUR

    la scène emblématique du film

    LA FERME DE LA TERREUR

    isaiah (ERNEST BORGNINE) impose le mariage a son fils  john (JEFF EAST)

    LA FERME DE LA TERREUR

    l'ami mortel !!!

    MA CRITIQUE : en 1981 le slasher movie faisait feu de tous bois, mais WES CRAVEN ne se sacrifie pas a cette nouvelle vague mais rejoint les films ou les esprits démoniaques surgissent ........un classique du genre DEADLY BLESSING est sans doute les prémices des GRIFFES DE LA NUIT ou les cauchemars du film sont repris pour le compte de FREDDY KRUEGER ......bonne réalisation qui dans un premier temps d'écrit une société enfermé proche des AMISH puis des scènes chocs ou l'une (la scène de la baignoire) sera reprise pour LES GRIFFES DE LA NUIT......un casting honorable ou SHARON STONE a son premier "vrai" rôle, ERNEST BORGNINE convainquant et un MICHAEL BERRYMAN en grande forme depuis LA COLLINE A DES YEUX , a signaler la bonne B.O de JAMES HORNER .....un bon film fantastique ou seule la fin maladroite vient gâcher les 100 minutes du film.

    A NOTER : lorsque JEFF EAST rencontre SUSAN BUCKNER en ville , au cinéma lle titre joué est SUMMER OF FEAR qui est un TV film de W.CRAVEN (L'ETE DE LA PEUR) ou J.EAST est au casting.......................MAREN JENSEN fut doublé pour les scènes de nue...........................ce fut le dernier film de M.JENSEN.............................l'idée du serpent dans la baignoire est venue de W.CRAVEN lors d'un rêve.............................le nom de la secte religieuse est fictive les hittites se rapprochent des AMISH.............................SUSAN BUCKNER était enceinte au moment du film......................les pierres tombales du film étaient faîtes en styromouse.........................la fin du film fut imposé a W.CRAVEN................ERNEST BORGNINE fut nominé pour le pire second rôle aux RAZZIE AWARDS.

    MA NOTE : 7/10

    LA FERME DE LA TERREUR

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • LES EXTERMINATEURS DE L'AN 3000 (il giustiziere della strada)

    réalisé par GIULIANO CARMINEO

    avec : ROBERT IANUCCI,ALICIA MORO,ALAN COLLINS,EDUARDO FAJARDO,FERNANDO BILBAO,BERYL CUNNINGHAM

    scénario : DARDANO SACCHETTI

    musique : DETTO MARIANO

    ITALIE/ESPAGNE 1983

    l'histoire : en l'an 3000, après qu'une guerre nucléaire ait ravagé la surface de la terre , l'eau est devenue une denrée rare un groupe de survivant va devoir affronter le terrible gang des motards de crazy bull

    LES EXTERMINATEURS DE L'AN 3000

    LES EXTERMINATEURS DE L'AN 3000

    et oui pour l'eau , les hommes et les mad max d'abord !!!!!

    LES EXTERMINATEURS DE L'AN 3000

    crazy bull cours après la citerne d'eau !!!

    LES EXTERMINATEURS DE L'AN 3000

    une dizaine de figurant en tout et pour tout mais l'illusion est la 

    LES EXTERMINATEURS DE L'AN 3000

    alien (ROBERT IANNUCCI) en grande discussion avec son ennemi crazy bull

    LES EXTERMINATEURS DE L'AN 3000

    le jeune tommy (LUCA VENANTINI) avec un bras bionique s'empiffre de bière qui elle est bien présente !!!

    LES EXTERMINATEURS DE L'AN 3000

    alien menace papillon (LUCIANO PIGOZZI) avec son arme laser !!!!

    LES EXTERMINATEURS DE L'AN 3000

    les voitures américaines ont la carcasses dures, celle-ci une voiture de flic des année 70 tient encore la route en l'an 3000

    LES EXTERMINATEURS DE L'AN 3000

    tas le look coco, crazy bull (FERNANDO BILBAO)

    MA CRITIQUE : si MAD MAX 2 n'avait jamais vu le jour, LES EXTERMINATEURS DE L'AN 3000 ne serait jamais sorti sur les écrans....les ritals font donc un copier/coller du chef d'oeuvre de GEORGE MILLER avec la roublardise qu'on leur connais....même héros bardé de cuir avec calibre a la cuisse et accompagné d'un enfant a mi-film, même méchant qui a calqué son accoutrement sur celui de VERNON WELLS , même scène de poursuites en voiture, même femme blonde avec une arbalète...j'en passe et des meilleurs, les differences sont bien évidement énormes car la comparaison donne a sourire et ici le pétrole coule a profusion, cette fois-ci c'est l'eau qui est une denrée rare.....beaucoup d'incohérences , comme les températures assez élevées mais cela n'empêche pas certains d'avoir un bonnet et une écharpe, la fin risible et l'atitude du héros plutot pathétique ......réalisé par un certains GUILIANO CARMINEO réalisateur de western spaghetti a la fin des années 60 dont la saga SARTANA, puis des comédies érotiques pour finir sa carrière sur deux film celui-ci et un RATMAN pas piqué des vers, réalisation bien piètre qui tente donc de copier son modèle, image granuleuse et musique qui ressemble a celle de la série K-2000.......le casting est mauvais .....et puis nous sommes en l'an 3000, les humais non pas trop changés de morphologie, les véhicules proposés viennent tout droit des années 70 et le tout tourné dans une carrière italienne abandonnée ......sacré ritals va !!!

    MA NOTE : 4/10

    LES EXTERMINATEURS DE L'AN 3000

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • AWAKEN THE SHADOWMAN

    réalisé par JS WILSON

    avec : JAMES ZIMLBARDI, SKYLER CALEB, JEAN SMART, ERMILY SOMERS, ANDREA HUNT, ROBERT SHAFER

    scénario : SKYLER CALEB, WOODROW WILSON, HANCOCK III, JAMES ZIMBARDI

    musique : DOUGLAS PIPES

    USA 2017

    l'histoire : après la disparition mystérieuse de leur mère, deux frères adam et jake, se réunissent pour la retrouver ...mais tapie dans l'ombre une créature guette .......................

    AWAKEN THE SHADOWMAN

    AWAKEN THE SHADOWMAN

    l'homme de l'ombre !!!!

    AWAKEN THE SHADOWMAN

    adam et beth (ERMILY SOMERS) semble un couple sans histoire pourtant un terrible secret se cache la dessous

    AWAKEN THE SHADOWMAN

    l'effroi ? seuls les acteurs le ressentent !!!!!

    AWAKEN THE SHADOWMAN

    adam (JAMES ZIMBARDI) retrouve sa mère dans d'étranges circonstances !!!

    AWAKEN THE SHADOWMAN

    quel est la véritable origine du shadowman ?

    MA CRITIQUE : une affiche aguichante pour pas grand chose a se mettre sous la dent, un scénario ainsi que son ambiance qui tente de renouer avec le succès que fut ROSEMARY'S BABY ....mais tout tombe a l'eau ou cette histoire basé soit disant sur des faits réels n'a que peu d'interet pour le spectateur .....comment classer ce film, paranormal ? thriller? ou secte satanique ? le scénario simpliste se perd quand même dans les dédales de ses incohérences .....le casting n'est pas terrible et la bande sonore assez pauvre, reste dix minutes d'un final ridicule qui plonge définitivement ce film dans les nanars de l'année !!!

    MA NOTE : 2/10

    AWAKEN THE SHADOWMAN

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • LE CREDO DE LA VIOLENCE (the born losers)

                                                                                            réalisé par TC FRANK (tom laughlin)

    avec : TOM LAUGHLIN, ELIZABETH JAMES, JANE RUSSELL, JEREMY SLATE, JACK STARRETT, ROBERT TESSIER, ANN                                                                                                                         BELLAMY

                                                                                                    scénario : ELIZABETH JAMES

                                                                                                             musique : MIKE CURB

                                                                                                                           USA 1968

                                l'histoire : billy jack un ancien béret-vert décime une bande de bikers qui faisait régner la terreur 

    LE CREDO DE LA VIOLENCE

    LE CREDO DE LA VIOLENCE

    un flic qui veut en finir avec la racaille !!!

    LE CREDO DE LA VIOLENCE

    seule contre tous !!!!!!

    LE CREDO DE LA VIOLENCE

    danny en tractation pour garder sa convoitise 

    LE CREDO DE LA VIOLENCE

    défenseur de la veuve et l'orphelin

    LE CREDO DE LA VIOLENCE

    billy jack (TOM LAUGHLIN) passé a tabac reviendra pour se venger

    LE CREDO DE LA VIOLENCE

    affichette du film 

    LE CREDO DE LA VIOLENCE

    danny carmody (JEREMY SLATE) le charismatique chef des born losers

    LE CREDO DE LA VIOLENCE

    viol et violence le quotidien de ces bikers

    LE CREDO DE LA VIOLENCE

    les BORN LOSERS vont s'en prendre directement a billy jack

    MA CRITIQUE : plus vintage que BORN LOSERS tu meurs et pourtant.....film réactionnaire a son époque comme l'avait été L'INSPECTEUR HARRY, TOM LAUGHLIN s'est complètement investi dans ce projet puisqu'il assure la réalisation, la production et l'interprétation principale.... le scénario lui dénonce en bloc  les errances de la justice américaine, l'indifference de la population face aux agressions et prône une auto-défense....globalement bien réalisé, ce long métrage affiche tout de même une mauvaise photographie compensé par une bonne B.O.....BORN LODERS en avance sur son temps ou le "vigilante movie " n'était pas encore a la mode peu encore surprendre de nos jours et ce poser les bonnes questions sur une déchéance urbaine survenue très tôt.....a voir !!!

    A NOTER : le film fut interdit en SUEDE pour sa violence en 1968/1972/1975............................les spectateurs passifs de la bagarre du début son de la famille de TOM LAUGHLIN, son épouse, sa fille et son fils sont présents.........................T.LAUGHLIN a utilisé le pseudonyme de TC FRANK pour la réalisation , le nom représente ses trois enfants : frank, teresa, christina................................quand billy est enfermé en taule après la première bagarre son géolier est le même qui bloque JOHN RAMBO dans FIRST BLOOD.....................le scénario se base sur un véritable fait divers ou en 1964 les membres des bikers HELL'S ANGELS sont arr^rtés pour avoir violé cinq filles a MONTEREY en CALIFORNIE......................le refuge des bikers dans le film était une propriété appartenant a RUDOLPH VALENTINO..............................pour économiser de l'argent une scène de cascade de moto est prise d'un film : THE GHOST IN THE INVISIBLE BIKINI (1966).

                                                                                                                        MA NOTE : 7/10

    LE CREDO DE LA VIOLENCE

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique