•                                              CHERIE, J'AI RETRECI LES GOSSES (honey i shrunk the kids)

                                                                                                     réalisé par JOE JOHNSTON

    avec : RICK MORANIS, MATT FREWER, MARCIA STRASSMAN, KRISTINE SUTHERLAND, THOMAS WILSON BROWN,                                                                                JARED RUSHSTON, AMY O'NEIL, ROBERT OLIVERI

          scénario : ED NAHA et TOM SCHULMAN d'(après une histoire de STUART GORDON, BRIAN YUZNA et ED NAHA

                                                                                                         musique : JAMES HORNER

                                                     récompenses : 2 prix dont celui du BAFTA des meilleurs effets visuels en 1991

                                                                                                                        USA 1989

    l'histoire : le professeur szalinski a transformé sa maison en un vaste laboratoire et sa famille en cobayes, sa dernière trouvaille un rayon laser capable de rétrécir les objets, ses enfants et leur copains en font la triste expérience , ils sont réduits a la taille du petit poucet et confrontés a la jungle du jardin ........................

    CHERIE J'AI RETRECI LES GOSSES

    CHERIE J'AI RETRECI LES GOSSES

    leurs mésaventures vont lier les deux plus grands

    CHERIE J'AI RETRECI LES GOSSES

    une nouvelle amie, mimi la fourmi 

    CHERIE J'AI RETRECI LES GOSSES

    grans amateur de pêche, russ (MATT FREWER) tente de convaincre son fils de venir avec lui

    CHERIE J'AI RETRECI LES GOSSES

    wayne apprend la mauvaise nouvelle a sa femme diane (MARCIA STRASSMAN)

    CHERIE J'AI RETRECI LES GOSSES

                                                                                                     la fameuse machine a rétrécir !!

    CHERIE J'AI RETRECI LES GOSSES

    les enfants doivent désormais apprendre a vivre dans le jardin des szalinski

    CHERIE J'AI RETRECI LES GOSSES

                                                                                                            le monde infiniment petit !!!

    CHERIE J'AI RETRECI LES GOSSES

                               wayne szalinski (RICK MORANIS) vient de retrouver son fils nick ...dans son bol de céréales !!!

     MA CRITIQUE : JOE JOHNSTON a fait ses classes avec deux grands noms du cinéma, GEORGE LUCAS ou il mis sa contribution pour la première trilogie de STAR WARS et STEVEN SPIELBERG avec lequel il collabora pour INDIANA JONES ET LE TEMPLE MAUDIT ainsi que ALWAYS en 1989...justement cette année, J.JOHNSTON sort son premier film, une comédie bien dans l'air du temps et aussi de la même sensibilité qu'un RETOUR VERS LE FUTUR, LES GOONIES ...du SPIELBERG quoi !...le film reste réussit même de nos jours malgré les effets visuels un peu datés mais le plaisir est toujours présent grâce a un bon casting RICK MORANIS et MATT FREWER excellent tous les deux , les gosses du titre sont plutot marrants , le scénario quand a lui n'offre que peu de surprises mais prétexte a un enchainement d'effets visuels, bonne B.O également ......un excellent divertissement familial qui obtient le statut de film culte aujourd'hui !!!!

    A NOTER : CHEVY CHASE et JOHN CANDY ont refusés le role de szalinski.......................le quartier vu dans le film a été construit de toutes pièces dans le studio.......................le tire original été TEENIE WEENIES......................dans la scène ou nick tombe dans le bol de céréales 60 litres de liquides semblables a du lait fut utilisé............................le film fut tourné a CHURUBSCO a MEXICO...............................beau succès avec un budget de 22 millions de $ le film rapporte 130 millions............................MARTIN SHORT fut rtemplacé par RICK MORANIS.

                                                                                                                        MA NOTE : 7/10

    CHERIE J'AI RETRECI LES GOSSES

     making of part 1

    making of part 2

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • SPIDERHOLE

                                                                                                  réalisé par DANIEL SIMPSON

                  avec : AMY NOBLE, EMMA GRIFFITHS, GEORGE MAGUIRE, REUBEN HENRY BIGGS, JOHN E.REAGAN

                                                                                                   scénario : DANIEL SIMPSON

                                                                                      musique : JASON COOPER et OLIVER KRAUS

                                                                                                                                 GB 2010

    l'histoire : molly et ses trois amis étudiants en art s'embarquent dans une mission de trouver une maison vide  a londres avec l'intention d'y vivre en la squattant sans payer de loyer et libre de faire la fête....malheureusement pour eux le cauchemar les attends dans une bâtisse , la maison semblait vide mais une mystérieuse présence est active en ces lieux ...................

    SPIDERHOLE

    SPIDERHOLE

     JOHN E.REGAN un tueur au motivation non-définie 

    SPIDERHOLE

    deux couples qui vont commettre l'impair de s'approprier une maison

    SPIDERHOLE

    capturé !!!!!!

    SPIDERHOLE

    zoe (AMY NOBLE) tente d'échapper a son bourreau !!!

    MA CRITIQUE : un torture show a la petite semaine qui prend ses sources sur SAW et HOSTEL, quasiment pas de scénaério, filmé dans l'économie totale (des pièces d'une maison désaffecté ) des interprètes d'un amateurisme affligeant et surtout très peu d'horreur a montré tout est suggérés et les motivation du tueur sont bien obscures a la question "pourquoi ? " il répond "au nom du père" nous n'en serons pas plus....mais ce film reserve une surprise de taille a la fin et vous comprendrez pourquoi ce titre ...je ne vous en dit pas plus a regarder en accéléré !!!

    MA NOTE : 4/10

    SPIDERHOLE

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • LE VAISSEAU DE L'ANGOISSE (ghost ship)

                                                                                                           réalisé par STEVE BECK

    avec : JULIANNA MARGULIES, RON ELDARD, GABRIEL BYRNE, ISAIAH WASHINGTON, DESMOND HARRINGTON, ALEX                                                                                                                       DIMITRIADES

                                                                                        scénario : MARK HANLON et JOHN POGUE

                                                                                                        musique : JOHN FRIZZELL

                                                                                                                            USA 2002

    l'histoire : construit en 1954, le paquebot l'antonia graza était l'orgueil de l'italie jusqu'a la nuit tragique de 1962 ou la mort faucha tous les occupants. 40 ans plus tard le capitaine sean murphy et maureen epps son chef d'équipe son contactés par jack ferriman un pilote canadien qui a repéré dans la mer de béring le bateau disparu , une fois a bord des phénomènes étranges ne vont pas tarder a se manifester........................

     

    LE VAISSEAU DE L'ANGOISSE

    LE VAISSEAU DE L'ANGOISSE

    un ennemi invisible

    LE VAISSEAU DE L'ANGOISSE

    l'antonia graza le paquebot italien de luxe avait disparu depuis les années 60

    LE VAISSEAU DE L'ANGOISSE

    la mort peu avoir des forme séduisante

    LE VAISSEAU DE L'ANGOISSE

     chef de cette expédition, sean murphy (GABRIEL BYRNE) incrédule sur ce qu'il voit 

     

    LE VAISSEAU DE L'ANGOISSE

    la mort frappe le bateau de luxe

    LE VAISSEAU DE L'ANGOISSE

    katie (EMILY BROWNING) un fantôme qui vous veux du bien

    LE VAISSEAU DE L'ANGOISSE

    le rictus de la mort

    LE VAISSEAU DE L'ANGOISSE

    maureen (JULIANNA MARGULIES) en plein doute sur la vision de la petite fille

    MA CRITIQUE : les bateaux sont souvent hantés au cinéma...la preuve : ABIMES, TRIANGLE, LE VAISSEAU FANTOME ou encore LE BATEAU DE LA MORT sont les films les plus représentatifs si on exclu la saga des PIRATES DES CARAIBES.....une entrée en la matière mémorable, puis le film se dirige vers une autre voie ou des chasseurs d'épaves explore le fameux vaisseau comme un geek passant chaque niveaux de son jeu préféré !!!....bonne réalisation de STEVE BECK qui fut directeur des effets spéciaux sur INDIANA JONES ET LA DERNIERE CROISADE et THE ABYSS, un casting honorable avec l'élégant GABRIEL BYRNE le reste ne comporte aucune surprise, l'ambiance bleutée renforce la sensation d'angoisse du titre français et on peu ranger GHOST SHIP au rayon des films de fantômes ....un film assez inégal qui se rapproche de SHINING mais kubrick peu être tranquille la ou il est .....a voir comme un film d'horreur pop corn !!

    A NOTER :  la scène d'horreur du début toutes les personnes devaient être décapitées mais le studio a trouvé la scène trop horrible......................JULIANNE MARGULIES et RON ELDARD etaient en couple a l'époque du tournage.........................GABRIEL BYRNE a remplacé BRIAN COX qui s'est retiré du projet pour faire THE RING (2002)...................................succès commercial du film avec plus de 58 millions de $ dans le monde pour un budget de 20 millions.

                                                                                                                   MA NOTE : 6,5/10

     

    LE VAISSEAU DE L'ANGOISSE

    making of effets spéciaux !!!

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • THE BAD BATCH 

                                                                                               réalisé par ANA LILY AMIRPOUR

           avec : SUKI WATHERHOUSE, JASON MOMOA, GIOVANNI RIBISI, KEANU REEVES, JIM CARREY, DIEGO LUNA

                                                                                               scénario : ANA LILY AMIRPOUR

                              récompenses : prix spécial du jury pour SUKI WATHERHOUSE au VENICE FILM FESTIVAL en 2016

                                                                                                                            USA 2017

    l'histoire : une histoire d'amour dystopique dans un coin reculé du texas et au sein d'une communauté de cannibales .............

    THE BAD BATCH

    THE BAD BATCH

    miami man (JASON MOMOA) culturiste et cannibale !!!!

    THE BAD BATCH

    arlen la ou le vent l'emmène !!!

    THE BAD BATCH

    the dream (KEANU REEVES) sorte de gourou a la main de fer

    THE BAD BATCH

    JIM CARREY en ermite, vrai nettoyeur du désert

    THE BAD BATCH

    bobby (GIOVANNI RIBISI) un homme doué de déraisons 

    THE BAD BATCH

    la musique reste a l'honneur dans le monde de demain

    THE BAD BATCH

    récupérations, détritus, cannibalismes.....un autre monde !!

    THE BAD BATCH

    arlen (SUKI WATHERHOUSE) en compagnie de honey (JAYDA FINK) traversant le désert brûlant

    MA CRITIQUE : film sur une vie futuriste négative, THE BAD BATCH est un film post-apocalyptique prétentieux, esthétiquement beau mais le scénario est pas assez intéressant, une vie futuriste peu avenante ou a ma gauche nous trouvons des culturistes cannibales et a ma droite une sorte de faux éden dirigé par un dictateur .....le décor est un désert brulant dépourvu de végétaux et dans "la ville" les vestiges qui reviennent sont souvent issus des années 80 (le rubicube ou la chanson du groupe CULTURE CLUB) et 90 (la chanson de ACE OF BASE), la bonne idée de la réalisatrice ANA LILY AMIRPOUR c'est d'être revenue a l'ancienne méthode des effets spéciaux ici assuré par TONY GARDNER..........une musique ou l'on trouve de tout et non significative, l'interprétation est moyenne, on se demande ce que KEANU REEVES et JIM CARREY viennent faire ici ....absence de moments forts (si ce n'est le début ) et de dialogues percutants, THE BAD BATCH se laisse regarder sans trop y croire comme cette histoire d'amour entre un cannibale et son festin !!!!

    A NOTER : seuls les membres amputés de SUKI WATHERHOUSE sont réalisés numériquement.....................une grande partie du tournage eu lieu a BOMBAY BEACH en CALIFORNIE et aucune scène ne fut tournées en studio........................c'est le premier rôle de JIM CARREY ou il n'a pas de dialogue.

    MA NOTE : 5,5/10

    THE BAD BATCH

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • MOOKIE

                                                                                                         réalisé par HERVE PALUD

    avec : JAQUES VILLERET, ERIC CANTONA, EMILIANO SUAREZ, CARLA ORTIZ, HARRY PORTER, VALERIE BONNETON

                                                                  scénario : HERVE PALUD, SIMON MICHAEL, IGOR APTEKMAN

                                                                                                         musique : MANU KATCHE

                                                                                                                         FRANCE 1998

    l'histoire : frère benoit receuille au bord d'une route mexicaine un jeune chimpanzé femellen il s'avère que mookie est un singe pas comme les autres car elle parle. prévenus les scientifiques veulent la récuperer pour l'étudier , dans la même ville capella un boxeur français refuse l'argent d'un mafioso pour un match truqué , le moine et le boxeur sont obligés de fuir................

    MOOKIE

    MOOKIE

    capella boxeur français en quête de quelques pesos !!!!

    MOOKIE

    soeur rose (VALERIE BONNETON) veut envoyer mookie chez des scientifiques 

    MOOKIE

    capella (ERCI CANTONA) et frère benoit dit "le moine" (JAQUES VILLERET)  en route pour mexico

    MOOKIE

    valdez (EMILIANO SUAREZ) stupéfait de voir mookie parler !!!

    MOOKIE

    non seulement mookie parle mais il manie bien les armes !!!!!

    MA CRITIQUE : après l'énorme succès d'UN INDIEN DANS LA VILLE , le réalisateur HERVE PALUD fut attendu au tournant et MOOKIE lui fut un bide monumental !!!!, ses gros défauts, un scénario écrit sur un timbre poste et l'on s'intéresse plutot au facéties du petit chimpanzé qu'a l'histoire dans son ensemble et restitué un tandem a la PIERRE RICHARD/GERARD DEPARDIEU ici c'est donc un JAQUES VILLERET complètement transparent et un ERIC CANTONA meilleur a cette époque ballon au pied ...........reste une bonne bande musicale intégralement latino et de superbe paysages mexicains , trop peu donc pour retenir notre attention ...mais quel singe !!!!

    A NOTER : résultat décevant en salle le film ne resta que 4 semaines mais fit un tabac en vidéo VHS 

    MA NOTE : 4/10

    MOOKIE

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique