• ADIOS SABATA

    ADIOS SABATA (indio black, sai que ti dico..........sei un grand figlio di.......) réalisé par FRANK KRAMER (gianfranco parolini)

                       avec : YUL BRYNNER, DEAN REED, PERDO SANCHEZ, GERARD HERTER, SAL BORGESE, NIEVES NAVARRO

                                                                            scénario : RENATTO IZIO et GIANFRANCO PAROLINI

                                                                                                   musique : BRUNO NICOLAI

                                                                                                                    ITALIE 1970

    l'histoire : A l'heure où la guerre civile fait rage au Mexique, Sabata, aventurier vêtu de noir, prête main-forte aux révolutionnaires mexicains pour chasser l'occupant autrichien. Aidés de truands, le cow-boy va dérober un chargement d'or destiné à l'empereur Maximilien. Mais quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il découvre que le coffre ne contient que du sable. Piqué au vif, Sabata ne s'avoue pas vaincu et décide de partir sur les traces du magot.

    ADIOS SABATA

    SABATA va rallier la cause mexicaine !!!

    ADIOS SABATA

    la montre musicale gimmick récurant des western spaghetti

    ADIOS SABATA

    encart publicitaire

    ADIOS SABATA

    "le blondinet" ballantine (DEAN REED) 

    ADIOS SABATA

    sabata le costume a frange et le torse mis en valeur 

    ADIOS SABATA

    les envahisseurs autrichiens !!!

    ADIOS SABATA

    viva sabata !!!!

    ADIOS SABATA

    le tortionnaire colonel skimmel (GERARD HERTER) avec de l'or a revendre 

    ADIOS SABATA

    sabata et son impressionnante arme a répétition

    ADIOS SABATA

    septembre redoutable tueur qui utilise trois billes en acier !!

    ADIOS SABATA

    le bon, le gros et le muet............septembre (SAL BORGESE), sabata (YUL BRYNNER) et escudo (PEDRO SANCHEZ) un trio imparable !!

    ADIOS SABATA

    MA CRITIQUE : ADIOS SABATA ne devait pas figurer dans la trilogie des SABATA, car appelé et titré INDIO BLACK c'est par pur marketing et pour surfer sur le grand succes du premier de la serie qu'il fut inclus, on ne peu pas dire que ce soit une mauvais film mais il n'apporte vraiment rien au film pire encore il copie ce qui a était fait de mieux dans d'autres western spaghetti et ceux bien sur de SERGIO LEONE. au commande un tacheron  FRANK KRAMER alias GIANFRANCO PAROLINI qui avait fait un très bon premier opus mais qui a commis aussi un HERCULE SE DECHAINE avec noitre GAINSBARRE et un fameux YETI -LE GEANT D'UN AUTRE MONDE sa façon de réaliser est a l'italienne avec ses zooms qui donne le tournis, quelques jolies plans tout de meme mais le tout reste académique, le premier role échu cette fois-ci a YUL BRYNNER avec un costume saillant a frange et le torse a l'air et le meme style de jeu que celui des SEPT MERCENAIRES ou le robot qu'il incarnat dans LES RESCAPES DU FUTUR, jeu trop monolithique pour les second roles le bellatre DEAN REED surnommé le ELVIS ROUGE pour son appartenance au bloc communiste, celui-ci le brushing impeccable et le sourire white est surnommé "le blondinet" encore une référence a LEONE,  PEDRO SANCHEZ qui est le seul lien avec le premier SABATA , SAL BORGESE qui joue le role d'un muet mais redoutable avec ses trois billes en acier et le gitan (JOSEPH PERSAUD) qui entame une danse funèbre avant que quelqu'un se fasse tuer....amusant, la musique elle est dirigé par BRUNO MICOLAI  est un copié-collé de celle d'ENNIO MORRICONE mais reste attractive, un film plaisant doté d'un humour involontaire et qui n'apporte rien au genre !!!!!

    A NOTER : LEE VAN CLEEF n'était pas disponible pour le role de SABATA, il était engagé sur LA CHEVAUCHEE DES SEPT MERCENAIRES (1972) dans le role de chris, rendu célèbre par YUL BRYNNER...............le film fut sélectionné par QUENTIN TARANTINO pour la première fete du film a AUSTIN au TEXAS en 1996

    MA NOTE : 6/10

    ADIOS SABATA

    « CLOWN LA FRENCH »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :