• DARLIN

    DARLIN'

                                                                                              réalisé par POLLYANNA McINTOSH

    avec : COOPER ANDREWS, KRISTINA ARNTZ, MACKENZIE BATEMAN, BRYAN BATT, LAURYN CANNY, EUGÉNIE                                                                                                                                     BONDURANT

                                                                scénario : JACK KETCHUM, POLLYANNA McINTOSH, LUCKY McKEE

                                                                                                                              USA 2019

    l'histoire : une adolescente muette et crasseuse se fait happer par une ambulance devant l'hôpital, puis elle est prise en charge par le personnel médical ignorant qu'elle fut élevée dans les bois durant plusieurs années, son nom, darlin,  elle doit au bracelet qu'elle porte au poignée , elle est transféré dans un orphelinat catholique ou elle apprend a parler, manger, et s'habiller...............................................................................................................................................................................

    DARLIN

     

    DARLIN

    "la femme" (POLLYANNA McINTOSH) sur les traces de darlin

    DARLIN

    une soeur qui connait les lourds secrêts  de cet orphelinat catholique 

    DARLIN

    en rouge sang et blanc les couleurs qui accompagnent darlin (LAURYN CANNY) 

    DARLIN

    l'évêque (BRYAN BATT) véritable prédateur sexuel 

    DARLIN

    seul tony (COOPER ANDREWS) a su "apprivoiser" darlin

    MA CRITIQUE : je n'ai pas vu THE WOMAN dont DARLIN' ce réclame la suite , c'est donc sur ce seul film que je vais porter jugement..........franchement je sais que pas mal de gens n'ont pas apprécier ce film ou l'idée de "l'enfant sauvage" est reprise.....l'histoire de darlin' confié volontairement a hôpital , puis dans un orphelinat catholique et c'est un florilège de lieux communs que nous sert la réalisatrice, scénariste et interprète POLLYANNA McINTOSH (l'addiction de l'évêque pour les jeunes filles, les premiers émois de fille entres elles) mais cela n'est pas le plus important dans ce film ou l'interprétation reste primordiale par rapport a un scénario qui s'étire (trop) lentement ....LAURYN CANNY est sublime sa "sauvagerie" lui colle parfaitement a son physique de "poupée" , elle est l'entière vedette de ce film ou peu peu l'associer avec son prédateur sexuel que représente l'évêque (BRYANN BATT) ......assez violent par moment, DARLIN' s'impose pour ma part comme un excellent film ou THE WOMAN doit être vu avant !!!

    MA NOTE : 7/10

    DARLIN

    « NEW YORK 2 H DU MATINL'ILE AU TRÉSOR »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :