• HANGMAN

    HANGMAN

                                                                                                   réalisé par JOHNNY MARTIN

                                         avec : AL PACINO, KARL URBAN, BRITTANY SNOW, SARAH SHASHI, JOE ANDERSON

                                                                              scénario : MICHAEL CAISSIE, CHARLES HUTTINGER

                                                                                             musique : FREDERIK WIEDMANN

                                                                                                                             USA 2018

    l'histoire : un inspecteur vétéran et un détective s'associent pour arrêter un sérial killer , celui-ci terrorise la ville avec une version macabre du jeu du pendu.........................

    HANGMAN

    HANGMAN

    christi une des proies du sérial killer

    HANGMAN

    une énigme a résoudre 

    HANGMAN

    christi et ruiney dans l'antre de l'horreur 

    HANGMAN

    le détective ruiney (KARL URBAN), christi davies (BRITTANY SNOW)  et archer découvrent un nouveau meurtre tout aussi énigmatique 

    HANGMAN

    difficile de résoudre l'énigme pour le détective archer (AL PACINO)

    MA CRITIQUE : HANGMAN nous ramène quelques années en arrière ou les plus infâmes sérial-killer du cinéma avaient leur jour de gloire, LE SILENCE DES AGNEAUX, SEVEN, COPYCAT, ZODIAC......HANGMAN se rapproche du dernier, car c'est une énigme que propose le tueur après chaque meurtres, celui du jeu du pendu.....réalisé par un cascadeur, JOHNNY MARTIN, l'inexpérience de celui-ci ne lui permet pas de se hisser au niveau des oeuvres citées, mais simplement de copier, de prendre a droite et gauche quelques idées pour en faire un film, le scénario paraît improbable, l'interprétation fait aussi naufrage, AL PACINO a la vivacité d'un escargot par temps de pluie lors des scènes d'actions, heureusement il reste intact pour les scènes de dialogues, KARL URBAN (LE SEIGNEUR DES ANNEAUX, STAR TREK, JUDGE DRED) surnage a peine et sa partenaire féminine, BRITTANY SNOW est inexistante dans le trois quart du film.....malgré cela , un divertissement correct sans nous empêchés de penser a ces films qui lui sont supérieur !!!

    A NOTER : réalisé a ATLANTA en GEORGIE

    MA NOTE : 5,5/10

    HANGMAN

    « 20 000 LIEUES SOUS LES MERSSLUGS »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :