• RAMPART

    RAMPART réalisé par OREN MOVERMAN

                                                  avec : WOODY HARRELSON, JON BERNTHAL, BEN FOSTER, SIGOURNEY WEAVER, ANNE HECHE, ICE                                                              CUBE

                                                 scénario : OREN MOVERMAN

                                                d'apres le sujet de JAMES ELLROY

                                                 musique : DICKON HINCHLIFFE

                                                                                                                 USA 2011 

    l'histoire : a la fin des années 90 a LOS ANGELES, la descente aux enfers d'un policierviolent du LAPD et ses relations tendues avec sa famille..........

    RAMPART

    dave filmé pendant le passage a tabac semble un coup monté

    RAMPART

    aussi mauvais policier que mauvais père de famille

    RAMPART

    dave veut faire taire son indic a tout jamais

    RAMPART

    le réalisateur OREN MOVERMAN et WOODY HARRELSON sur le tournage

    RAMPART

    joan confrey (SIGOURNEY WEAVER) de plus en plus surprise par la personnalité de dave

    RAMPART

    kyle timkins (ICE CUBE) veut faire tomber dave mais il a besoin d'aveux pour cela

    RAMPART

    dave brown (WOODY HARRELSON) policier ou la corruption est son quotidien  

    RAMPART

    apres que linda (ROBIN WRIGHT) se fasse abordé par dave, elle deviendra sa maitresse et confidente 

    RAMPART

    MA CRITIQUE : sur un sujet de JAMES ELLROY le maitre du polar US (LE DALHIA NOIR, L.A CONFIDENTIAL) le réalisateur OREN MOVERMAN adapte un scénario et du coup transforme le tout ou action, fusillades et poursuites en voiture sont mis de coté et c'est  la psychologie du faux heros qui est étudié et c'est la que le film devient lourd, les 108 minutes semblent durées 4 heures, pourtant tout étaient en oeuvre pour en faire un film correct avec un tel casting mais non rien......mis a part l'extraordinaire interprétation de WOODY HARRELSON, il fallait un personnage atypique pour un role qui ne l'est pas moins, HARRELSON sauve le film du désastre et c'est bien la seule chose a retenir.

    A NOTER : KLUB SATAN la fausse discothèque a été tournée dans le centre de LOS ANGELES et dans un abattoir..........rampart est le nom d'un quartier de LOS ANGELES et d'un scandale qui éclaboussa la ville dans les années 90, la police du quartier fut accusée de corruption, trafic de drogue, vol, violences et falsification de preuves............BEN FOSTER a passé plusieurs nuits auprès de véritable clochards de LOS ANGELES pour mieux s'imprégnier de son role.

    MA NOTE : 4/10      

    RAMPART

    « LA MEMOIRE EFFACEELA DAME EN NOIR »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :