• TERMINUS

                                                                                             réalisé par PIERRE-WILLIAM GLENN

    avec : JOHNNY HALLIDAY, KAREN ALLEN, JURGEN PROCHNOW, JULIE GLENN, DOMINIQUE VALERA, GABRIEL                                                                                                                                              DAMON

                                                                               scénario : PIERRE-WILLIAM GLENN, PATRICE DUVIC

                                                                                                  musique : DAVID CUNNINGHAM

                                                                                                         FRANCE/ALLEMAGNE 1987

    l'histoire : gus doit participer a un jeu futuriste ou un camion créé électroniquement doit traverser une série d'épreuves pour arriver a destination a terminus.......................................................................

    TERMINUS

    TERMINUS

    beau visuel du camion mais ...............

    TERMINUS

    .......doté d'une voix et appelé "monstre".....interdit de rire !!!

    TERMINUS

    KAREN nous avons de la peine pour toi !!!!!

    TERMINUS

    le manchot fait équipe avec princess (JULIE GLENN) propre fille du réalisateur 

    TERMINUS

    notre JOHNNY national transformé en schtroumpf !!!

    TERMINUS

    les deux pourfendeurs de la science-fiction française

    TERMINUS

    le manchot (JOHNNY HALLIDAY) découvre gus (KAREN ALLEN )

    TERMINUS

    le docteur (JURGEN PROCHNOW) surveille les opérations de loin

    MA CRITIQUE : après une première vision en videocassette qui a durée un peu plus de 35 minutes, je me suis attelé a la tache et d'aller au bout de ce film post apocalyptique français, j'ai eu du mal mais c'est chose faite .....si il y avait une fiche de ce qui ne faut pas faire au cinéma on pourrais cocher toutes les cases, la réalisation d'abord, j'ai appris que c'est johnny qui a fait venir le directeur de la photographie PIEERE-WILLIAM GLENN et c'est la première erreur, le pauvre ne sera jamais metteur en scène tant c'est filmé comme un pied, les acteurs maintenant, JOHNNY HALLIDAY grand fan de MEL GIBSON dans MAD MAX 2 et d'autres film post apocalyptique , c'est cru devenir le guerrier de la route a la française, ridicule quand il fronce les sourcils pour avoir l'air méchant, ridicule quand il a un sourire moqueur bien forcé, ridicule lorsqu'il déroule son texte avec la même conviction qu'un élève au tableau....mais il n'y a pas que lui JURGEN PROCHNOW est simplement grotesque, tandis que KAREN ALLEN fait peine a voir surtout dans sa position karaté kid, et enfin il faut m'expliquer comment de jeunes enfants maéricains de 4 ou 5 ans arrivent a faire passer des émotions et s'imprègnent de leur personnages tandis que de jeunes (pseudo) acteurs français d'une dizaine d'années en sont incapables......je ne vais pas m'étaler plus longtemps sur les mauvais côtés (ils le sont tous) la musique véritable cacophonie, les décors et costumes d'ENKIL BILAL sont ridicules, les effets visuels du camion laisse pantois ....................NUL sur toute la ligne, terminus tout le monde descend !!!!!

    A NOTER : le film a lieu en 2037

    MA NOTE : 0/10

    TERMINUS

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • SPINNING MAN

                                                                                                     réalisé par SIMON KAIJSER

    avec : GUY PEARCE, PIERCE BROSNAN, MINNIE DRIVER, ODEYA RUSH, ALEXANDRA SHIPP, CLARK GREGG

                                                                                                 scénario : MATTHEW ALDRICH

                                                                                           D'après le livre de GEORGE HARRAR

                                                                                                   musique : JEAN-PAUL WALL

                                                                                                                        USA 2018

             l'histoire : au lycée un professeur de philosophie devient le suspect principal de la disparition d'une cheerleader

    SPINNING MAN

    SPINNING MAN

    anna (ALEXANDRA SHIPP) lolita aux intentions troubles envers evan 

    SPINNING MAN

    un couple en difficulté mais avec cette affaire, ellen birch (MINNIE DRIVER) et eva, se déchirent 

    SPINNING MAN

    evan ne se sent nullement agressé par les accusations 

    SPINNING MAN

    l'inspecteur malloy croit détenir le coupable 

    SPINNING MAN

    PIERCE BROSNAN pendant une prise 

    SPINNING MAN

    l'inspecteur malloy (PIERCE BROSNAN) sonde la mémoire de evan birch (GUY PEARCE)

    MA CRITIQUE : encore un réalisateur suédois bien en vu, SIMON KAIJSER fait dans le thriller glauque ou un coupable est nommé d'entrée de jeu , ou tout les pièges se referment sur sa personne pour finalement nous demander si le suspect potentiel est vraiment coupable.......très bon scénario ou s'ébattent d'excellent acteurs, un GUY PEARCE coupable idéal et rongé par des trous de mémoire, un PIERCE BROSNAN dans un rôle a la COLOMBO , un duo qui fonctionne a merveille , seul reproche au film c'est qu'il est parfois trop sage pour être dans les souvenirs des cinéphiles, a voir et passer un bon moment en compagnie de ses deux bons acteurs !!

    A NOTER : le film fut tourné a LOS ANGELES..............................NIKOLAJ COSTER-WALDAU, EMMA ROBERTS, GREG KINNEAR furent pressentis pour le film...........................le budget était de 8,5 millions $.

    MA NOTE : 7/10

    SPINNING MAN

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • LE KID DE CINCINNATI (the cincinnati kid)

                                                                                             réalisé par NORMAN JEWISON

    avec : STEVE McQUEEN, EDWARD G.ROBINSON, ANN MARGRET, TUESDAY WELD, KARL MALDEN, RIP TORN, CAB                                                                                                                                       CALLOWAY

                                                                              scénario : TERRY SOUTHERN, RING LARDNER JR 

                                                                                              D'après le roman de RICHARD JESSUP

                                                                                                          musique : LALO SCHIFRIN

                                                                                                                            USA 1965

    l'histoire : dans les années 30 eric stoner est un brillant joueur de poker occasionnel en nouvelle orleans. afin de fortifier sa réputation, son manager profite du passage dans la ville de lance howard la maître du jeu, pour arranger une partie entre les deux hommes............................

    LE KID DE CINCINNATI

    LE KID DE CINCINNATI

    l'ultra sexy melba !!!!!

    LE KID DE CINCINNATI

    affiche espagnole

    LE KID DE CINCINNATI

    lancey howard a la pression 

    LE KID DE CINCINNATI

    concentration maximum !!!

    LE KID DE CINCINNATI

    melba toujours aussi proche du kid

    LE KID DE CINCINNATI

    christiane (TUESDAY WELD) et eric storner un couple très fragile

    LE KID DE CINCINNATI

    affiche américaine 

    LE KID DE CINCINNATI

    un des films marquants de STEVE McQUEEN

    LE KID DE CINCINNATI

    le kid a horreur de la triche et le fait savoir au "jongleur" (KARL MALDEN) 

    LE KID DE CINCINNATI

    confusion ......

    LE KID DE CINCINNATI

    le kid accompagne melba (ANN MARGRET) a un autre combat celui de coq !!!

    LE KID DE CINCINNATI

    contact entre deux rivaux, le maître du poker lancey howard (EDWARD G.ROBINSON) et le kid

    LE KID DE CINCINNATI

    une table bien convoitée !!

    LE KID DE CINCINNATI

    eric storner surnommé le kid de cincinnati (STEVE McQUEEN) mise sur son instinct et les faiblesses des autres

    LE KID DE CINCINNATI

    photo prise sur le vif 

    MA CRITIQUE : comme le combat de coq vu dans le film mais aussi comme un combat de boxe ou les deux adversaires se renvoient coup pour coup , jusqu'au knock out fatal a l'un des deux joueurs , l'éternel combat de la relève ...c'est ce qu'illustre l'excellent film de NORMAN JEWISON. ce qui frappe ce film c'est aussi la prestance de tous les acteurs, STEVE McQUEEN en tête et la trèssssssss sexy ANN MARGRET qui incarne melba.....un scénario bien étoffé ou la psychologie de caractère est étudié a la loupe, une musique royale qui accompagne chaque moment, la tension est palpable entre le roi EDWARD G.ROBINSON et le kid STEVE McQUEEN .......un film magique ou les parties de pieces contre le mur entre le kid et le petit cireur de chaussures deviendra le fil rouge évident du film.......chef d'oeuvre !!!

    A NOTER : S.McQUEEN fut considéré trop vieux pour son personnage...........................SPENCER TRACY devait jouer lancey howard mais son état de santé la obligé a se retirer au profit d'E.G.ROBINSON............................CARY GRANT fut pressentis pour le rôle d'howard................................SHARON TATE fut remplacée par TUESDAY WELD...........................par rapport au roman le lieu a été changé, de ST LOUIS dans le MISSOURI a LA NOUVELLE-ORLEANS en LOUISIANE ...........................SAM PECKINPAH a été remplacé par NORMAN JEWISON.....................le type de poker pratiqué dans le film est le STUD A CINQ CARTES.

    MA NOTE : 10/10

    LE KID DE CINCINNATI

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • LEATHERFACE : MASSACRE A LA TRONÇONNEUSE 3 (leatherface : the texas chainsaw massacre 3)

                                                                                                                   réalisé par JEFF BURR

                avec : VIGGO MORTENSEN, KATE HODGE, KEN FOREE, WILLIAM BUTLER, RA MIHAILOF, TOM EVERETT

                                                                                                             scénario : DAVID J.SCHOW

                                                                                                   musique : JIM MANZIE, PAT REGAN

                                                                                                           effets spéciaux : K.N.B GROUP

                                                                                                                                   USA 1990

    l'histoire : michelle et rayn deux étudiants traversant les états unis en voiture s'égarent sur une petite route du texas. alors que la nuit tombe ils se retrouvent au milieu de nulle part et bientot pourchassés par une famille de déments......................

    LEATHERFACE : MASSACRE A LA TRONÇONNEUSE 3

    LEATHERFACE : MASSACRE A LA TRONÇONNEUSE 3

    la meilleure scène du film

    LEATHERFACE : MASSACRE A LA TRONÇONNEUSE 3

    cri de rage mais d'espoir pour michelle

    LEATHERFACE : MASSACRE A LA TRONÇONNEUSE 3

    après avoir dégommé du morts-vivants dans ZOMBIE, benny (KEN FOREE) s'attaque a leatherface

    LEATHERFACE : MASSACRE A LA TRONÇONNEUSE 3

    ne jamais dévier sa route ....ce qui sera néfaste a ryan (WILLIAM BUTLER) et michelle (KATE HODGE)

    LEATHERFACE : MASSACRE A LA TRONÇONNEUSE 3

    le meneur de la bande de dégénérés, tex (VIGGO MORTENSEN) 

    LEATHERFACE : MASSACRE A LA TRONÇONNEUSE 3

    portrait de famille......"the saw is family"

    LEATHERFACE : MASSACRE A LA TRONÇONNEUSE 3

    le nouveau visage raté de leatherface (RA MIHAILOFF)

    LEATHERFACE : MASSACRE A LA TRONÇONNEUSE 3

    LEATHERFACE /junior fait joujou avec sa nouvelle tronçonneuse !!!

    MA CRITIQUE : après les deux premiers exceptionnels volets de la saga MASSACRE A LA TRONÇONNEUSE, que pouvait-on rajouter ou inventer de plus.....pas grand chose en fait si l'on en croit JEFF BURR cinéaste du pauvre qui avait pourtant pas trop mal débuté avec NUITS SANGLANTES mais par la suite (sans jeu de mots ) il devient le roi des suites souvent mauvaises comme LE BEAU-PERE 2 ou PUPPET MASTER 4 et 5 , mauvais metteur en scène , le montage ne l'aide guère ainsi que son scénario plus proche du remake que d'une suite. les effets sanglants pourtant réalisés par K.N.B GROUP sont absent de la version vue hier soir , LEATHERFACE n'est que l'ombre de lui-même, son masque est complètement raté et il manie la tronçonneuse comme MAÏTÉ son rouleau a pâtisserie !!!!....seul élément divertissant est la présence de celui qui fut aragorn dans la trilogie LE SEIGNEUR DES ANNEAUX....c'est bien peu de chose ....pas loin du fiasco !!!

    A NOTER : KANE HODDER qui joue une icône de l'horreur : jason , a était la doublure de RA MIHAILOFF et a joué LEATHERFACE dans la bande-annonce.........................le réalisateur J.BURR a été licencié vers le début de la production , ne trouvant personne il fut réembauché !!! (on comprend mieux)..........................la bande-annonce a été faite bien avant d'avoir un réalisateur et d'être produit.............................la scène du démasquage de LEATHERFACE horriblement défiguré a été supprimée ...........................TOM SAVINI fut pressentis pour diriger le film...........................ainsi que PETER JACKSON........................la maison de ce film fut utilisé pour le clip d'ALICE COOPER "HOUSE OF FIRE"...........................PAUL BYERS le concepteur de la tronçonneuse reçu 3000 $ pour chaque tronçonneuse utilisées ............................c'est le seul film de la saga qui ne fut pas réalisé au TEXAS mais a LOS ANGELES, CALIFORNIE.............................LEATHERFACE est appelé junior dans le film...........................une version longue de 4 minutes est disponibles depuis 2004.

    MA NOTE : 5/10

    LEATHERFACE : MASSACRE A LA TRONÇONNEUSE 3

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • BLACKKKLANSMAN : J'AI INFILTRÉ LE KU KLUX KLAN (blanckkklasman)

                                                                                                              réalisé par SPIKE LEE

    avec : JOHN DAVID WASHINGTON, ADAM DRIVER, LAURA HARRIER, TOPHER GRACE, COREY HAWKINS, JASPER                                                                                                                                PAAKKONEN

                                        scénario : SPIKE LEE, DAVID RABINOWITZ, CHARLIE WACHTEL, KEVIN WILLMOTT

                                                                     D'après BLACK KLANSMAN A MEMOIR de RON STALLWORTH

                                                                                                   musique : TERENCE BLANCHARD 

                                            récompenses : 3 prix dont celui de LA PALME D'OR au FESTIVAL DE CANNES en 2018

                                                                                                                        USA 2018

    l'histoire : dans les années 70 au plus fort de la lutte pour les droits civique plusieurs émeutes raciales éclatent dans les grandes villes des états-unis , ron stallworth devient le premier policier noir américain du COLORADO SPRING POLICE DEPARTMENT , malgré un accueil glacial il prend son courage a deux mains , il se fixe une mission périlleuse : infiltré le ku klux klan....................

    BLACKKKLASMAN : J'AI INFILTRÉ LE KU KLUX KLAN

    BLACKKKLASMAN : J'AI INFILTRÉ LE KU KLUX KLAN

    malgré les tempêtes le KLAN reste debout et soutient la politique de TRUMP

    BLACKKKLASMAN : J'AI INFILTRÉ LE KU KLUX KLAN

    cette fois-ci flip fait parti du KLAN

    BLACKKKLASMAN : J'AI INFILTRÉ LE KU KLUX KLAN

    ron stallworth s'infiltre mais de loin 

    BLACKKKLASMAN : J'AI INFILTRÉ LE KU KLUX KLAN

    le grand gourou du KU KLUX KLAN : DAVID DUKE (TOPHER GRACE) 

    BLACKKKLASMAN : J'AI INFILTRÉ LE KU KLUX KLAN

    l'inspecteur ron stallworth (JOHN DAVID WASHINGTON) et patrice dumas (LAURA HARRIER) incarne le black power

    BLACKKKLASMAN : J'AI INFILTRÉ LE KU KLUX KLAN

    flip zimmerman (ADAM DRIVER) a enfin sa carte du KLAN

    BLACKKKLASMAN : J'AI INFILTRÉ LE KU KLUX KLAN

    SPIKE LEE donne les consignes a ASHLIE ATCKINSON 

    BLACKKKLASMAN : J'AI INFILTRÉ LE KU KLUX KLAN

    walter breachway (RYAN EGGOLD) le recruteur du KLAN

    BLACKKKLASMAN : J'AI INFILTRÉ LE KU KLUX KLAN

    felix kendrickson (JASPER PAAKKONEN) découvre la réelle identité de ron stallworth

    MA CRITIQUE : SPIKE LEE dénonce un peu tout, le suprémaciste blanc, le black power et la politique mené par le président actuel : DONALD TRUMP....film politique donc mais aussi un thriller tiré d'une vie réelle , le tout accompagné de scènes cultes ou malgré le sujet délicat l'humour a sa place.......un retour gagnant pour S.LEE qui avait perdue sa verve malgré qu'il impose une certaines caricature , les acteurs sont formidables un JOHN DAVID WASHINGTON excellent, ADAM DRIVER (le kilo ren de STAR WARS) , LAURA HARRIER (SPIDERMAN HOMECOMING) et TOPHER GRACE en chef du KKK complète ce formidable quatuor ....une musique des année soixante dix qui rappelle de bons souvenirs , des moments cultes ainsi que des dialogues jouissif font de ce film un grand moment de l'année 2018 ..... mais ne me fera jamais oublier MISSISSIPI BURNING !!

    A NOTER : le vrai DAVID DUKE a découvert que RON STALLWORTH était noir en 2006 seulement........................le vrai R.STALLWORTH voulait que DENZEL WASHINGTON joue le rôle mais il fut ravi en apprenant que c'est le fils de l'acteur qui eu le rôle...........................J.D.WASHINGTON a fait ses début sous S.LEE a l'âge de 6 ans ......................ce film contient des extraits du film muet de DW GRIFFITH : THE BIRTH OF A NATION...........................S.LEE a reçu une ovation de 6 minutes au FESTIVAL DE CANNES........................le vrai R.STALLWORTH a gardé sa carte du KLAN.

    MA NOTE : 8,5/10

    BLACKKKLASMAN : J'AI INFILTRÉ LE KU KLUX KLAN

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires