• LA MOUCHE (the fly)

                                                                                              réalisé par DAVID CRONENBERG

             avec : JEFF GOLDBLUM, GEENA DAVIS, JOHN GETZ, JOY BOUSHEL, LESLIE CARLSON, GEORGE CHUVALO

                                                           scénario : DAVID CRONENBERG, CHARLES EDWARD POGUE

                                                                                                    musique : HOWARD SHORE

                                                                                                 effets spéciaux : CHRIS WALAS

                   récompenses : 6 prix dont celui de l'OSCAR des meilleurs effets spéciaux pour CHRIS WALS en 1987

                                                                                                            USA/CANADA/GB 1986

    l'histoire : seth brundle brillant physicien, invente la première machine a téléporter , il décide de la tester sur lui-même , pourtant un mouche s'introduit a son insu .................................

    LA MOUCHE

    LA MOUCHE

    la mouche a son stade final !!!!

    LA MOUCHE

    voila ce qui reste du premier babouin !!!!!

    LA MOUCHE

    une téléportation enfin concluante 

    LA MOUCHE

    l'objet de l'expérience 

    LA MOUCHE

    veronica complètement peinée a la vue de seth

    LA MOUCHE

    veronica (GEENA DAVIS) enthousiasme a l'idée des télépodes 

    LA MOUCHE

    un sucs gastrique fait de miel, d'oeuf et de lait 

    LA MOUCHE

    DAVID CRONENBERG dirigeant JEFF GOLDBLUM

    LA MOUCHE

    la scène qui a traumatisé LINDA HAMILTON ......l'accouchement de veronica d'une larve de mouche !!!!

    LA MOUCHE

    une transformation progressive peu ragoutante !!

    LA MOUCHE

    seth brundle (JEFF GOLDBLUM) savant fou et déja sous le charme de veronica

    MA CRITIQUE : après avoir réalisé la somptueuse adaptation d'un roman de STEPHEN KING : DEAD ZONE, DAVID CRONENBERG enchaîne avec un remake et non des moindres , celui du film culte : LA MOUCHE NOIRE !!!.....ce remake est alors chose rare bien supérieur a son modèle , une mise en scène superbe dans la même ligné que son précédent film, des acteurs a leur top, GOLDBLUM a eu sans doute le rôle de sa vie et GEENA DAVIS alors compagne de GOLDBLUM dans la vie est dans le même tempo que son alter-ego ....1986 les effets spéciaux atteignent un niveau spectaculaire et font aussi partis de l'attraction de ce film, ceux-ci souvent a l'extrême ont choqués nombreux spectateurs, ajoutez a ce film une bande originale plaisante , vous obtiendrez le parfait film d'horreur des années 80....mais THE FLY possède cette perfection qui font que même de nos jours ce film est parmi les must horrifique !!......reprenant la trame de LA MOUCHE NOIRE, CRONENBERG se distingue par ce couple amoureux qui sera séparé par l'expérience ratée et bien sur on peu penser que LA BELLE ET LA BETE sont dans l'esprit du réalisateur canadien.....un film ou le dégout devient jouissif certains le jugerons complaisant mais THE FLY version 86 est un putain de film !!!!!

    A NOTER : dans le bonus proposé dans cette critique vous pourrez voir la scène du singe-chat supprimée.............................le célèbre slogan "ayez peur, ayez très peur" vient d'une phrase de G.DAVIS ...............................c'est TIM BURTON qui devait diriger le film..............................MICHAEL KEATON a refusé le rôle de seth brundle...........................il fallait cinq heures pour appliquer le maquillage sur J.GOLDBLUM.............................JENNIFER JASON LEIGH et LAURA DERN furent considérées pour le rôle de veronica............................les télépodes furent inspirés par la moto DUCATI de D.CRONENBERG........................le vomi de la mouche est en réalité composé de miel, d'oeufs et de lait.................................JOHN LITHGOW fut considéré pour le premier rôle............................LINDA HAMILTON fut le premier choix de CRONENBERG pour le rôle de veronica..........................RICHARD DREYFUSS a refusé le rôle de brundle...........................ainsi que MEL GIBSON pour fairE L'ARME FATALE..............................la conception de ROB BOTTIN pour la mouche fut refusé..........................la voiture blanche conduite par veronica est une SAAB 99.

    MA NOTE : 10/10

    LA MOUCHE

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE (journey to the center of the earth)

                                                                                                        réalisé par HENRY LEVIN

                        avec : JAMES MASON, PAT BOONE, ARLENE DAHL, DIANE BAKER, THAYER DAVID, PETER RONSON

                                                                               scénario : CHARLES BRACKETT, WALTER REISCH

                                                        D'après le roman de JULES VERNE : VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE

                                                                                              musique : BERNARD HERRMANN

                                                                                                                            USA 1959

    l'histoire : le professeur lindenbrook convaincu que l'explorateur arne saknussem porté disparu, est parvenu au centre de la terre , il quitte edimbourg avec ses camarades et entreprennent un magnifique périple dans les profondeurs de la terre...............

    VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE

    VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE

    les "dimetrodons" du film sont en fait des iguanes 

    VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE

    lindenbrook et carla goetaborg dans un éternel conflit 

    VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE

    un monstre antédiluvien s'attaque a nos quatre amis !!

    VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE

    la découverte d'une mer intérieure 

    VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE

    magnifique affiche 

    VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE

    hans et son canard gertrude !!!

    VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE

    le prof lindenbrook (JAMES MASON), hans (PETER RONSON), carla (ARLENE DAHL) et alec Mc ewen (PAT BOONE) ont trouvés le chemin du centre de la terre

    VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE

    en compagnie d'une belle affiche US

    VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE

    au monde aux champignons géants est découvert !!!

    MA CRITIQUE : une libre mais belle adaptation du roman de JULES VERNE , HENRY LEVIN nous livre un film aux somptueux décors et a une bonne ambiance entre comédiens confirmés comme JAMES MASON, ARLENE DAHL et débutants PAT BOONE et DIANE BAKER.....une atmosphère des plus mystérieuse pour découvrir au fil du long métrage des lieux que ce film rendra mythique ....si les décors demeures attractifs, les effets visuels ont eux pris une grosse claque surtout les monstres qui sont soit des iguanes transformées en animal préhistoriques soit des lézards grossit pour les faire passer comme des monstres antédiluviens !!!......une superbe aventure qui ravira petits et grands même si le film a terriblement vieillit !!!

    A NOTER : gros conflit tout le long du tournage entre J.MASON et A.DAHL...........................J.MASON a remplacé CLIFTON WEBB (LAURA, TITANIC 1953), malade avant le début du tournage.........................gertrude le canard a remporté le prix PATSY.............................il y avait 4 gertrude pour le tournage du film...............................la lave lors du tremblement de terre est de la farine d'avoine teintée ........................dans le roman l'action commence en ALLEMAGNE alors que dans le film c'est en ECOSSE.

    MA NOTE : 7/10

    VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • HOSTILES

                                                                                                      réalisé par SCOTT COOPER

    avec : CHRISTIAN BALE, ROSAMUND PIKE, WES STUDI, JESSE PLEMONS, ADAM BEACH, RORY COCHRANE, PETER                                                                                                                                     MULLAN

                                                                                                            scénario : SCOTT COOPER

                                                                                      D'après une histoire de DONALD E.STEWART

                                                                                                            musique : MAX RITCHER

                                                                                                                             USA 2018

    l'histoire : en 1892 le capitaine de cavalerie joseph blocker ancien héros de guerre devenu gardien de prison est contraint d'escorter yellow hank chef de guerre cheyenne mourant, sur ses anciennes terres tribales. peu après avoir pris la route il rencontre rosalie quaid seule rescapée du massacre de sa famille..........................

    HOSTILES

    HOSTILES

    la longue marche semées d'embûches 

    HOSTILES

    ennemi depuis toujours, yellow hank et blocker doivent maintenant se serrer les coudes 

    HOSTILES

    le capitaine joseph blocker (CHRISTIAN BALE) demande la duel au couteau a yellow hank (WES STUDI)

    HOSTILES

    moment d'explication sur le tournage

    HOSTILES

    les comanches ayant massacré sa famille, rosalie est désormais poursuivit

    HOSTILES

    rosalie quaid (ROSAMUND PIKE) la méfiance d'abord 

    MA CRITIQUE : les westerns des années 2000 n'ont plus rien a voir avec ceux des années 50-60, même les western spaghetti qui prenaient leur distances avec le cinéma américains,  avaient gardés un schéma similaire, moins d'indiens mais vengeance et course a l'or ou dollars était souvent au menu.....aujourd'hui, la dramaturgie règne , plus le film est noir mieux c'est et l'humour n'a plus sa place....les bonnes réalisations, les superbes photographies, des interprètes au top et l'action d'une lenteur obligatoire font de ces nouveaux western le candidat idéal a la course a l'oscar . THE REVENANT, BONE TOMAHAWK, BRIMSTONE, SALVATION sont de ce format la ....mais pour moi ils sont surtout supérieur a HOSTILES qui est un cran en dessous...ma déception vient surtout après les éloges faites d'un film que je trouve correct ou le message humanitaire est passé comme une lettre a la poste, l'effet boule de neige de la critique a fait son travail sur HOSTILES...tant mieux pour lui !!!

    A NOTER : ROSEMUND PIKE et CHRISTIAN BALE ont gardés leur distances pendant le tournage pour parfaire leur personnage.....................TIMOTHÉE CHALAMET fut le seul acteur a avoir auditionné pour le film..............................le film fut tourné au NOUVEAU-MEXIQUE en ARIZONA et au COLORADO.

    MA NOTE : 6,5/10

    HOSTILES

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • A L'AUBE DU 6ème JOUR (the 6 th day)

    réalisé par ROGER SPOTTISWOODE

    avec : ARNAOD SCHWARZENEGGER, MICHAEL RAPAPORT, TONY GOLDWYN, ROBERT DUVALL, MICHAEL ROOKER, SARAH WYNTER, WENDY CREWSON

    scénario : CORMAC WIBBERLEY, MARIANNE WIBBERLEY

    musique : TREVOR RABIN

    effets spéciaux : ALEC GILLIS, TOM WOODRUFF Jr, JEFF DAWN

    effets visuels : MICHAEL LANTIERI

    USA 2000

    l'histoire : a l'heure ou la génétique fait d'énormes progrès, éradiquent maladies et mettant fin aux famines, adam gibson est perpexle quant a l'évolution du monde. il l'est encore plus lorsqu'il découvre chez lui son clone en train de fêter son anniversaire avec sa famille ......adam doit être éliminé a tout prix avant qu'il ne dévoile la machination ............

    A L'AUBE DU SIXIEME JOUR

    A L'AUBE DU SIXIEME JOUR

    un petit sourire et c'est cloné !!!!

    A L'AUBE DU SIXIEME JOUR

    une bande de clonés dirigé par robert marshall (MICHAEL ROOKER) a la poursuite de gibson

    A L'AUBE DU SIXIEME JOUR

    clonage raté c'est la fessée....clonage foutu pan ! pan ! cucul !

    A L'AUBE DU SIXIEME JOUR

    gibson dans l'antre du "créateur"

    A L'AUBE DU SIXIEME JOUR

    voila a quoi ressemblera un hélicoptère dans le futur 

    A L'AUBE DU SIXIEME JOUR

    adam gibson (ARNOLD SCHWARZENEGGER) rentre tranquillement chez lui avec une surprise pour sa fille : une poupée sim-pal

    A L'AUBE DU SIXIEME JOUR

    deux schwarzy pour le prix d'un .... que demande le peuple !!

    MA CRITIQUE : qui n'a pas rêvé d'avoir un frigo qui parle, de cloner votre animal de compagnie mort, d'avoir une voiture qui vous conduit ou vous voulez sans jamais toucher le volant, d'avoir une bombe sexuelle en hologramme qui assouvira tous vos désirs et caprices.....vous trouverez tous cela dans THE 6 th DAY , après L'EFFACEUR, la carrière d'ARNOLD SCHWARZENEGGER a sérieusement déclinée , des ennuis de santés venues, des films moins inspirés, toujours est-il que notre TERMINATOR était l'ombre de lui-même !!!!......THE 6 th DAY redore un peu son blason et ceux sur un sujet sérieux : le clonage. un film qui tiens la route , nous retrouvons enfin un schwarzy en pleine forme proche de TOTAL RECALL ou les bons effets spéciaux et visuels rendent ce film des plus attractif....réalisé par un ROGER SPOTTISWOODE touche a tout (le slasher LE MONSTRE DU TRAIN, le drame UNDER FIRE, le thriller RANDONNÉE POUR UN TUEUR, et la grosse comédie bien lourdingue ARRETE OU MA MERE VA TIRER....une bonne réalisation ou il mélange tout les genres , l'humour et les clins d'oeil seront importants dans ce film......pas de gros succès escomptés , avec un budget 82 millions de $, la production ne réussit qu'a travers le monde a prendre 96 millions...le défection du public vient des mauvais films de schwarzy , mais vu cette semaine A L'AUBE DU SIXIEME JOUR se bonifie avec le temps !!!!

    A NOTER : le titre de SIXIEME JOURS fut changé en 6th DAY pour éviter la confusion avec SIXIEME SENS...........................le tire fait référence a la bible du fait qu'ADAM a été créé le sixième jours de la création............................KEVIN COSTNER a refusé le rôle principal...........................R.SPOTTISWOODE a refusé de faire un JAMES BOND : LE MONDE NE SUFFIT PAS pour faire ce film..........................JOE DANTE était prévu comme réalisateur...........................JACK NICHOLSON fut prévu pour le rôle de michael drucker mais jugé trop cher pour la production.............................l'action se déroule en 2015...........................A.SCHWARZENEGGER fut nommé trois fois au RAZZIE AWARDS comme le pire acteur, pire second rôle pour son clone, et pire couple pour les scènes avec son clone !!!

    MA NOTE : 7/10

    A L'AUBE DU SIXIEME JOUR

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • LOOKING GLASS ou THE WATCHER

                                                                                                       réalisé par TIM HUNTER

                                    avec : NICOLAS CAGE, ROBIN TUNNEY, MARC BLUCAS, ERNIE LIVELY, KASSIA CONWAY

                                                                           scénario : JERRY RAPP, MATTHEW WILDER

                                                                           musique : MARK ALDER, KRISTIN GUNDRED

                                                                                                               USA/CANADA 2018

    l'histoire : après le décès tragique de leur petite fille, un couple en deuil, ray et maggie achète un motel isolé dans le désert pour démarrer une nouvelle vie , fraîchement installé, ray découvre un miroir caché qui lui permet d'épier les occupant de la chambre 10 sans être remarqué, il prend gout au voyeurisme jusqu'au jour ou une cliente est assassinée.......................

    LOOKING GLASS

    LOOKING GLASS

    le danger vient de l'intérieur !!!

    LOOKING GLASS

    un couple a l'entente parfaite, maggie (ROBIN TUNNEY) et ray heureux propriétaire d'un motel

    LOOKING GLASS

    une blonde mystérieuse tour a tour lesbienne et dominatrice 

    LOOKING GLASS

    derrière un miroir sans tain, ray (NICOLAS CAGE) découvre un univers étrange

    MA CRITIQUE : ce film va me donner l'occasion de faire l'autopsie de la carrière de NICOLAS CAGE, dieu si j'aime cet acteur mais le neveu de FRANCIS FORD COPPOLA après avoir fait ses premières armes avec son oncle justement (RUSTY JAMES, COTTON CLUB), il enchaîne sur de bons films (SAILOR ET LULA, RED ROCK WEST, KISS OF DEATH) oscarisé dans le superbe LEAVING LAS VEGAS et roi du blockbuster avec : ROCK, LES AILES DE L'ENFER, VOLTE-FACE) mais tout a une fin et (sans jeux de mots) cela se gatte avec BENJAMIN GATES, l'INDIANA JONES du pauvre !!! mais ce n'est pas finit L'APPRENTI SORCIER, LE DERNIER DES TEMPLIERS et GHOST RIDER 2 le traînerons dans les bas-fonds de la série B jusqu'a ce nauséeux LOOKING GLASS nommé aussi THE WATCHER...parlons en de ce navet intégral réalisé par un certains TIM HUNTER connus dans la série TV FALCON CREST, BEVERLY HILLS ou encore LES EXPERTS A MANHATTAN.....hé oui il n'a pas perdu la main car son film est conçu comme un épisode de série TV .......pas grand chose a retenir, sinon qu'avec un peu plus d'audace et un côté plus sulfureux cela aurait pu donner une série B efficace mais d'un ennui total, un nouveau long métrage qui met fin a l'espérence de revoir un jour N.CAGE dans un grand film !!!!

    A NOTER : l'intérieur du motel filmé dans l'ancien hangar d'avion international E'ola a ST GEORGE dans l'UTAH

    MA NOTE : 3/10

    LOOKING GLASS

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires