• PHÉNOMÉNA 

                                                                                                    réalisé par DARIO ARGENTO

    avec : JENNIFER CONNELLY, DONALD PLEASENCE, DARIA NICOLODI, PATRICK BAUCHAU, DALILA DI LAZZARO,                                                                                                                                 MARIO  DONATONE

                                                                             scénario : DARIO ARGENTO et FRANCO FERRINI

                                                                                         musique : SIMON BOSWELL  & GOBLIN

                                                                                          effets spéciaux : SERGIO STIVALETTI

                                                                                                                      ITALIE 1985

    l'histoire : dans un college suisse , une jeune fille capable de communiquer avec les insectes retrouve la trace d'un assassin monstrueux..................................

    PHÉNOMÉNA

    PHÉNOMÉNA

    poursuivie par un tueur

    PHÉNOMÉNA

    le syndrome de patau est réel c'est une anomalie chromosomique 

    PHÉNOMÉNA

    autre belle affiche 

    PHÉNOMÉNA

    INGA le chimpanzé salvateur

    PHÉNOMÉNA

    jennifer dans la fosse a cadavres

    PHÉNOMÉNA

    jennifer très intéressée par le métier de john Mc gregor (DOLNALD PLEASENCE)

    PHÉNOMÉNA

    affiche asiatique 

    PHÉNOMÉNA

    les larves de la tête décapitée vont renseigner le professeur john mc gregor

    PHÉNOMÉNA

    des meurtres d'une rares violences

    PHÉNOMÉNA

    les insectes sont inoffensifs avec jennifer (JENNIFER CONNELLY) 

    MA CRITIQUE : DARIO ARGENTO mixe le giallo et le fantastique pour un excellent résultat malgré la déception des fans du réalisateur italien, le film recèle de bonne idée scénaristique , l'utilisation des insectes pour découvrir le meurtrier, le foehn vent de montagne sec et chaud qui accentue la tension tout le long du film, le singe savant de DONALD PLEASENCE qui sera salvateur ......le film tient ses promesses, la peur et le mystère sont bien présents, les effets spéciaux tiennent la route mais les effets visuels de LUIGI COZZI sont complètement ratés...le casting comprend la toute jeune JENNIFER CONNELLY qui après une courte apparition dans IL ÉTAIT UNE FOIS EN AMERIQUE de SERGIO LEONE (1984) s'offre le premier rôle ou elle est tout simplement parfaite, DONALD PLEASENCE incontournable comédien qui illumine de son talent et DARIA NICOLODI ex madame ARGENTO hystérique a souhait...mon seul reproche l'excessive musique hard-rock qui accompagne certaines scènes......incontournable !!!

    A NOTER : J.CONNELLY a eu une parti de son doight arraché par la morsure du chimpanzé dans la scène finale , elle a fini a l'hopital pour se faire recoudre........................c'est son film préféré pour D.ARGENTO............................une suite du film en 2001 fut annulée............................ce film a inspiré l'histoire du jeu CLOCK TOWER.

    MA NOTE : 8/10

    PHÉNOMÉNA

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • STAR WARS VI LE RETOUR DU JEDI (star wars vi return of the jedi)

                                                                                                 réalisé par RICHARD MARQUANT

        avec : MARK HAMILL, HARRISON FORD, CARRIE FISCHER, BILLY DEE WILLIAMS, ANTHONY DANIELS, PETER                                      MAYHEW, SEBASTIAN SHAW, IAN McDIARMIND, DAVID PROWSE, ALEC GUINESS, KENNY BAKER

                                                                               scénario : LAWRENCE KASDAN et GEORGE LUCAS

                                                                                                  musique : JOHN WILLIAMS

                                                                                       effets spéciaux : INDUSTRIAL LIGHT & MAGIC

                                             récompenses : 20 prix dont celui du BAFTA AWARDS des meilleurs effets visuels en 1984

                                                                                                                              USA 1983

    l'histoire : l'empire galactique est plus puissant que jamais , la construction de la nouvelle arme, l'étoile de la mort menace l'univers tout entier . arreté après la trahison de lando carlissian , han solo est remis a l'ignoble contrebandier jabba le hutt par le chasseur de prime bobba fett, après l'échec d'une première tentative d'évasion par la princesse leia , également arrété par jabba , luke skywalker et lando parviennent a libérer leurs amis.........................

    STAR WARS ÉPISODES VI : LE RETOUR DU JEDI

    STAR WARS ÉPISODES VI : LE RETOUR DU JEDI

    han solo toujours a faire le pitre !!

    STAR WARS ÉPISODES VI : LE RETOUR DU JEDI

    les charmants ewoks tribu d'endor 

    STAR WARS ÉPISODES VI : LE RETOUR DU JEDI

    leia (CARRIE FISCHER) prisonnière de jabba the hutt

    STAR WARS ÉPISODES VI : LE RETOUR DU JEDI

    luke skywalker (MARK HAMILL ) et dark vador (DAVID PROWSE) ....tel père, tel fils !

    STAR WARS ÉPISODES VI : LE RETOUR DU JEDI

    han solo (HARRISON FORD) de nouveau capturé ...par les ewoks

    STAR WARS ÉPISODES VI : LE RETOUR DU JEDI

    la bataille fait rage

    STAR WARS ÉPISODES VI : LE RETOUR DU JEDI

    RICHARD MARQUANT en discussion avec IAN McDIARMIND

    STAR WARS ÉPISODES VI : LE RETOUR DU JEDI

    hommage a CARRIE FISCHER 

    STAR WARS ÉPISODES VI : LE RETOUR DU JEDI

    jabba the hutt détient han solo

    STAR WARS ÉPISODES VI : LE RETOUR DU JEDI

    c3po (ANTHONY DANIELS) et r2d2 (KENNY BAKER) vers de nouvelle aventure

    STAR WARS ÉPISODES VI : LE RETOUR DU JEDI

    l'empereur palpatine (IAN McDIARMIND) voit ses projets retardés

    MA CRITIQUE : décrié a sa sortie par la presse commentant le film comme le plus mauvais ou le moins bon de la saga, THE RETURN OF JEDI, vu a sa sortie cinéma en 1983, ma plutot surpris lors d'une nouvelle vision. c'est pour moi un épisode charnière de la série ou beaucoup de révélations seront faîtes , des scènes cultes comme celle assez longue avec JABBA LE HUTT, la poursuite dans la forêt avec des sortes de motos volantes et bien sur le combat final dantesque.....l'histoire est captivante a souhait avec des acteurs en grandes formes le petit bémol c'est l'intrusion des ewoks qui est du pur merchandising et ensuite la déferlante DOROTHÉ chantant les ewoks a tue-tête a longueur de journée ce qui rebuta sans doute certaines personnes pour le film, une saga qui fini en apothéose  !!!

    A NOTER : il a fallu six personnes pour animer jabba the hutt..............................HARRISON FORD a suggéré que han solo se sacrifie pour ses amis ce qui n'était pas du gout de GEORGE LUCAS.........................a l'origine le titre était LA VENGEANCE DU JEDI..............................le langage ewok tient du philippin mais aussi d'une tribu bouddhistes vivant au sud de la RUSSIE.........................la lmarionnette de JABBA THE HUTT a couté 500 000 $........................ALAN RICKMAN  a auditionné pour le rôle de  moff jerjerod...............................selon ANTHONY DANIELS il ne lui a fallu que 10 minutes pour enfiler sa tenue de C3PO contre 2 heures pour les deux derniers films...............................DAVID LYNCH a refusé de réaliser le film.............................DAVID PROWSE n'a jamais pris part au combat avec les sabres laser.........................475 millions de $ de recettes dans le monde !

    MA NOTE : 8/10

    STAR WARS ÉPISODES VI : LE RETOUR DU JEDI

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • LES RÉVOLTÉS DU BOUNTY (mutiny on the bounty)

                                                                                                           réalisé par FRANK LLOYD

          avec : CHARLES LAUGHTON, CLARK GABLE, FRANCHOT TONE, HEBERT MUNDIN, EDDIE QUILAN, DUDLEY DIGGES

                                                          scénario : TALBOT JENNINGS, JULES FURTHMAN, CAREY WILSON

                                                         D'après le roman de CHARLES NORDHOFF et JAMES NORMAN HALL

                                                                                                  musique : HERBERT STOTHART

                                                         récompenses : 3 prix dont celui de l'OSCAR DU MEILLEUR FILM en 1936

                                                                                                                              USA 1935

    l'histoire : le film raconte la véritable mutinerie menée par FLETCHER CHRISTIAN qui eu lieu en 1789 a bord du BOUNTY, le capitaine BLIGH faisait preuve de cruauté envers son équipage et la plupart des officiers.........................

    LES RÉVOLTÉS DU BOUNTY

    LES RÉVOLTÉS DU BOUNTY

    les discordances s'accélèrent entre fletcher et bligh

    LES RÉVOLTÉS DU BOUNTY

    fouettages et punitions les mots d'ordre du capitaine bligh

    LES RÉVOLTÉS DU BOUNTY

    une des affiches françaises

    LES RÉVOLTÉS DU BOUNTY

    christian fletcher prend le commandement du bounty au grand dam de roger byam (FRANCHOT TONE)

    LES RÉVOLTÉS DU BOUNTY

    christian fletcher a trouvé la paix et l'amour sur tahiti

    LES RÉVOLTÉS DU BOUNTY

    une affiche américaine qui joue la carte de la romance

    LES RÉVOLTÉS DU BOUNTY

    fletcher accuse son supérieur la capitaine bligh (CHARLES LAUGHTON) de vol de nourriture 

    LES RÉVOLTÉS DU BOUNTY

    christian fletcher (MARLON BRANDO) attend le départ tant attendu

    MA CRITIQUE : cinq films dont trois vraîment connus font rentrer dans la légende du cinéma LES RÉVOLTÉS DU BOUNTY.......réalisé en 1935 on peu comparer sans mal l'oeuvre de FRANK LLOYD aux deux autres films (LES RÉVOLTÉS DU BOUNTY par LEWIS MILESTONE et LE BOUNTY de 1984 réalisé par ROGER DONALDSON...tout comme les trois autres films, la version de 1935 est une grande fresque peut-être plus sauvage que les futures moutures, une bien belle réalisation ou bien évidement l'interprétation est primordiale...CHARLES LAUGHTON est admirable de cruauté , il est sans doute le meilleur des capitaine blight , c'est un immense acteur a redécouvrir, CLARK GABLE est assez bon mais son jeu est parfois théatral surtout lorsqu'il prend la posture de l'énervement il se raidit comme au bon vieux temps du muet la transition entre le muet et le parlant a du mal a se faire, il est un bon christian fletcher mais je lui préfère le grand MARLON BRANDO.....malgré les 155 minutes le rythme ne faiblit jamais et c'est avec plaisir que nous suivons ce beau duel LAUGHTON/GABLE qui rentre dans la légende d'HOLLYWOOD !!

    A NOTER : JAMES CAGNEY s'est fondu parmi les figurants marins a sa demande........................C.GABLE et FRANCHOT TONE furent des rivaux pour JOAN CRAWFORD mais ils devinrent amis lorqu'ils trouvèrent des intéréts communs, l'alcool et les femmes.............................WALLACE BEERY a refusé le rôle du capitaine bligh car il n'aimait pas C.GABLE..........................C.GABLE a du se raser la moustache car sur la ROYAL NAVY elle n'était pas autorisées..........................C.LAUGHTON a eu le mal de mer durant tout le tournage ..............................DAVID NIVEN fait parti d'un des marins..........................ROBERT MONTGOMERY fut considéré ..........................la MGM a embauchés près de 2500 figurants tahitiens................................CARY GRANT voulait le rôle de roger byam.........................le film fut interdit au JAPON.

    MA NOTE : 8/10

    LES RÉVOLTÉS DU BOUNTY

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • DÉMENT ! (ALONE IN THE DARK)

                                                                                                      réalisé par JACK SHOLDER

    avec : JACK PALANCE, MARTIN LANDAU, DONALD PLEASENCE, DWIGHT SCHULTZ, DEBORAH HEDWALL, LEE TAYLOR-                                                                                                                            ALLAN

                                                                                                         scénario : JACK SHOLDER

                                                                                                         musique : RENATO SERIO

                                récompense : meilleure actrice ELIZABETH WARD  au FESTIVAL DU FILM DE SITGES en 1983

                                                                                                                             USA 1982

    l'histoire :les docteurs léo bain et dan potter travaillent dans un hopital psychiatrique , quand une coupure d'électricité intervient et quatre anciens patients débarquent et accuse les docteurs de mauvais traitement...............................

    DÉMENT

    DÉMENT

    le Dr léo bain (DONALD PLEASENCE) dans un prologue qui porte a confusion

    DÉMENT

    affiche espagnole

    DÉMENT

    la terreur s'installe

    DÉMENT

    le quatrième fou qui ne veut jamais montrer son visage, arbore un masque de hockey

    DÉMENT

    le Dr dan potter (DWIGHT SCHULTZ) va faire équipe avec le Dr leo bain

    DÉMENT

    une des affiches promotionnelle du film

    DÉMENT

    trois des fous échappés de l'asile, byron dit le prêtre (MARTIN LANDAU), ronald le pédophile (ERLAND VAN LIDTH), frank hawkes (JACK PALANCE)

    MA CRITIQUE : première des choses, DÉMENT ! le titre français est pour une fois mieux approprié que le ronflant ALONE IN THE DARK utilisé sur d'autres films et un jeu de PLAYSTATION...en suite , le film me paraît surestimé par rapport a son contenu, une bande-annonce bien torchée qui annonce un film violent et nerveux (nous sommes dans les années 80 ce qui est monnaie courante ) mais au final un scénario basique et une mise en scène qui mise sur deux ou trois plans bien trouvés, ce qui emmènera sans doute JACK SHOLDER a réaliser LA REVANCHE DE FREDDY ......le casting est impressionnant mais mal utilisé, MARTIN LANDAU cabotine a souhait, JACK PALANCE fait de la figuration seul le digne DONALD PLEASENCE prouve un fois de plus ses talents d'acteurs.....un petit film bien vite vu qui peu rentrer dans la catégorie des "home invasions" mais vite oublié !!!!

    A NOTER : ce fut le premier long métrage produit par la NEW LINE...........................c'est l'un des premiers films d'horreurs a utiliser le son DOLBY STEREO................................MATTHEW BRODERICK a auditionné mais il a été refusé au casting..............................le film fut interdit au ROYAUME-UNI pendant un certains temps............................le tournage s'est déroulé dans le NEW JERSEY..........................le quatrième tueur abore un masque de hockey comme JASON de VENDREDI 13 mais le film fut tourné avant MEURTRES EN 3D (troisième opus de VENDREDI 13).

    MA NOTE : 5/10

    DÉMENT

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • LES PREMIERS HOMMES SUR LA LUNE (first men in the moon)

                                                                                                    réalisé par NATHAN JURAN

    avec : EDWARD JUDD, MARTHA HYER, LIONEL JEFFRIES, MILES MALLESON, NORMAN BIRD, MARNE MAITLAND

                                                                                          scénario : NIGEL KNEALE, JAN READ

                                                                                               D'après une nouvelle de H.G.WELLS 

                                                                                            effets spéciaux : RAY HARRYHAUSEN

                                                                                                       musique : LAURIE JOHNSON

                                                                                                                             GB 1964

    l'histoire : un astronaute américain débarque sur la lune et y découvre un drapeau britannique et un manuscrit datant de 1899, aussitot sur la terre les journalistes enquêtent pour retrouver le héros de la première expédition lunaire, un survivant de cette aventure raconte ses souvenirs....................................

    LES PREMIERS HOMMES SUR LA LUNE

    LES PREMIERS HOMMES SUR LA LUNE

    la lune sur un levé de terre !!!

    LES PREMIERS HOMMES SUR LA LUNE

    une installation plutôt rudimentaire pour voyager

    LES PREMIERS HOMMES SUR LA LUNE

    c'est décidé arnold bedford (EDWARD JUDD) va quitter la terre pour lune

    LES PREMIERS HOMMES SUR LA LUNE

    l'un des chefs sélénites sortes de grand insecte

    LES PREMIERS HOMMES SUR LA LUNE

    c'est parti pour la lune !!!!

    LES PREMIERS HOMMES SUR LA LUNE

    affiche originale 

    LES PREMIERS HOMMES SUR LA LUNE

    enfin les premiers pas sur la lune

    LES PREMIERS HOMMES SUR LA LUNE

    joseph carvor (LIONEL JEFFRIES) et kate (MARTHA HYER) contemple le fabuleux spectacle de l'espace

    LES PREMIERS HOMMES SUR LA LUNE

    un des mooncalf que chasse les sélénites 

    MA CRITIQUE : de nouveau NATHAN JURAN a l'honneur dans ce blog, FIRST MEN IN THE MOON réalisé d'après une nouvelle de H.G.WELLS aussi loufoque que THE TIME MACHINE mais complètement jouissive mais plus réaliste que le film de MELIES bien évidement et moins moderne que le double album d'HERGÉ : OBJECTIF LUNE et ON A MARCHÉ SUR LA LUNE......assez drôle; les décors sont beaux et la rencontre avec le peule lunaire, les sélénites assez étonnante ......la trame de l'histoire assez similaire a THE TIME MACHINE mais FIRST MEN IN THE MOON reste de qualité inférieure ....hormis la prestation de RAY HARRYHAUSEN aux effets spéciaux, le casting se compose d'acteur pas trop connus du grand public, on peu siter MARTHA HYER (COMME UN TORRENT, LE TOMBEUR DE CES DAMES, LA POURSUITE IMPITOYABLE)....un bon petit film syfy années 60 comme je l'ai aime !!!!

    A NOTER : c'est le seul film de RAY HARRYHAUSEN a être tourné en grand écran anamorphique............................dans le livre de H.G.WELLS la lune a une atmosphère et aucune combinaison de l'espace n'est exigée ...........................dans le livre, le grand monstre que chasse les sélénites se nomme un MOONCALF.....................c'est le dernier film de PAUL CARPENTER ............................le russe parlé au début du film est en fait du tcheque.............................le tournage s'est déroulé a CHERTSEY et aux STUDIOS DE SHEPPERTON...............................la nouvelle de H.G.WELLS fut adapté en 1919 par BRUCE GORDON et J.L.V LEIGH.

    MA NOTE : 7/10

    LES PREMIERS HOMMES SUR LA LUNE

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires