• HOLOCAUST 2000 (rain of fire)

                                                                                                        réalisé par ALBERTO DE MARTINO

                     avec : KIRK DOUGLAS, SIMON WARD, AGOSTINA BELLI, ANTHONY QUAYLE, VIRGINIA McKENNA, ROMOLO VALLI

                                               scénario : ALBERTO DE MARTINO, ALDO DE MARTINO, SERGIO DONATI, MICHAEL ROBSON

                                                                                                          musique : ENNIO MORRICONE

                                                                                                                            ITALIE/GB 1977

    l'histoire : un chercheur spécialiste dans le nucléaire découvre que son fils est l'antéchrist et le père va essayer de le détruire .....................

    sara et robert caine vont faire une découverte étonnante 

     

    un message bien significatif 

    caine inquiet  après l'annonce de la maternité de sara

    une des affiches américaines !!

    caine convie son fils angel (SIMON WARD) a un dîner et fait la connaissance de sa belle-mère sara (AGOSTINA BELLI)

    le premier ministre et opposant du projet meurt atrocement décapité 

    robert caine (KIRK DOUGLAS) aura bien du mal contre l'antéchrist

    MA CRITIQUE : si HOLOCAUST 2000 surfe sur la vague de LA MALEDICTION et autres films ou l'antéchrist a la vedette, il en demeure pas moins un excellent film fantastique, superbement réalisé par ALBERTO DE MARTINO avec certaines scènes bien soignées comme celle onirique ou KIRK DOUGLAS déambule dans le désert et celle de l'asile psychiatrique, l'interprétation est aussi de haut niveau avec un KIRK DOUGLAS exceptionnel , SIMON WARD parfait dans le rôle de l'antéchrist et la belle AGOSTINA BELLI la touche de charme, la musique d'ENNIO MORRICONE rappelle un peu celle de JERRY GOLDSMITH dans THE OMEN justement , les scènes horrifiques sont réussit et le scénario n'oublie pas les thèmes de l'écologie ......du très bon cinéma ou les moyens sont visibles ....un film qui pourrait dépasser LA MALEDICTION au film du temps dans le coeur des cinéphiles !!!

    MA NOTE : 8,5/10

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • ON L'APPELLE TRINITA (lo chiamavano trinita)

                                                                                                      réalisé par E.B.CLUCHER

       avec : TERENCE HILL, BUD SPENCER, FARLEY GRANGER, GISELA HANH, RICARDO PIZZUTI, DAN STURKIE

                                                                                                    scénario : ENZO BARBONI

                                                                                             musique : FRANCO MICCALIZZI

                                                                                                                       ITALIE 1970

    l'histoire : trinita et bambino sont deux demi-frères aux physiques et caractères diamétralement opposés , l'un est longiligne et séducteur, l'autre massif et bougon, ensemble ils repoussent les assauts des bandits mexicains qui souhaitent attaqués une colonie de mormons.........................

    ON L'APPELLE TRINITA

    ON L'APPELLE TRINITA

    missions protéger la communauté mormones !!!

    ON L'APPELLE TRINITA

    trinita au gré du vent !!

    ON L'APPELLE TRINITA

    bambino fait régner l'orde 

    ON L'APPELLE TRINITA

    après une traversé du désert rien de mieux qu'un bon repas

    ON L'APPELLE TRINITA

    deux frères, bambino (BUD SPENCER) et trinita, shérif ça va déménager !!!!

    ON L'APPELLE TRINITA

    la tête de trinita (TERENCE HILL) est mise a prix !!!!

    MA CRITIQUE : ENZO BARBONI alias E.B CLUCHER tire une balle en plein coeur du western spaghetti et invente avec LO CHIAMAVANO TRINITA le western comédie, car ce film sera un succès inattendu et rendra le duo HILL/SPENCER aussi célèbre que LAUREL ET HARDY....TERENCE HILL justement ne va plus se défaire de ce personnage qu'il entraînera jusque dans les grandes productions (MON NOM EST PERSONNE, UN GENIE DEUX ASSOCIES UNE CLOCHE) quand a BUD SPENCER il fera ce qu'il a toujours fait, bouffer et filer des grandes torgnoles !!!......la mise en scène du film c'est du classique italien, on notera dans le scènario une bonne première partie avant que le film ne s'essouffle pour un final plus classique, la B.O est tout simplement magique et TARANTINO reprendra d'ailleurs quelques passages pour DJANGO UNCHAINED....... a contrario de LUCIO FULCI , la violence est absente mais la bonne humeur règne, a voir pour le duo mais le film a 20 minutes de trop !!!

    A NOTER : c'est le film italien qui détenait le records d'entrée en ITALIE jusqu'en 1986.........................après le succès de ce film, les western antérieurs avec le duo HILL/SPENCER furent rebaptisés avec le nom de TRINITA....................le tournage s'est déroulé a CAMARETA NUOVA une petite ville italienne et a ALMERIA en ESPAGNE......................GEORGE EASTMAN (ANTROPOPHAGOUS et KEOMA) et PETER MARTELL (2 CROIX POUR UN IMPACABLE) furent les premiers choix pour le duo...........................TERENCE HILL a du jeûner pendant 24 heures pour la scène de la cantine ou il mange tout le plat.......................FRANCO NERO fut sollicité pour le rôle de TRINITA......................FARLEY GRANGER a causé pas mal de problèmes sur le tournage et a même déchiré un script dans un excés de colère...........................le film est ressorti en FRANCE en 1980 avec un montage et doublage different.

    MA NOTE : 6,5/10

    ON L'APPELLE TRINITA

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • DOUCE NUIT SANGLANTE NUIT (silent night deadly night)

                                                                                            réalisé par CHARLES E.SELLIER JR

                avec : ROBERT BRIAN WILSON, LILYAN CHAUVIN, GILMER McCORMICK, TONI NERO, LINNEA QUIGLEY

                                                                                                      scénario : MICHAELHICKEY

                                                                                                      musique : PERRY BOTKIN JR

                                                                                                                            USA 1984

    l'histoire : traumatisé par le meurtre de ses parents lors d'un réveillon de noel, le jeune billy est recueilli dans un orphelinat diriger par des nonnes sadiques qui vont le brutaliser pendant des années, devenu adolescent billy doit se déguiser en père noel pour le magasin de jouets ou il travaille, cela va déclencher chez lui une fureur dévastatrice et sanglante....................

    DOUCE NUIT, SANGLANTE NUIT

    DOUCE NUIT, SANGLANTE NUIT

    billy entre en scènes !!!

    DOUCE NUIT, SANGLANTE NUIT

    une des nombreuses affiches du film

    DOUCE NUIT, SANGLANTE NUIT

    un petit cochon pendu au plafond !!!

    DOUCE NUIT, SANGLANTE NUIT

    la mère supérieure va déguster !!!!

    DOUCE NUIT, SANGLANTE NUIT

    les parents de billy assassinés sous ses yeux par un faux père noel 

    DOUCE NUIT, SANGLANTE NUIT

    le traumatisme atteint sont paroxysme , billy est cette-fois le tueur !!!!

    DOUCE NUIT, SANGLANTE NUIT

    joyeux noel !!!!!!

    DOUCE NUIT, SANGLANTE NUIT

    billy (ROBERT BRAIN WILSON) est devenue un grand garçon sur de lui 

    DOUCE NUIT, SANGLANTE NUIT

    voila le remerciement pour avoir embauché billy dans son magasin !!!!

    MA CRITIQUE : nous sommes en 1984 , JASON et sa cliques ne font plus effet sur les ados du monde entier, SILENT NIGHT DEADLY NIGHT est donc un slasher sur le tard, si la première partie est assez intéressante ce sont quand même tous les gimmick du genre qui sont revisités, c'est encore un jeune enfant traumatisé (ici un père noel a trucidé ses parents) qui plus tard perdra les pédales et se vengera sur tout ce qui bouge .....assez mal réalisé et platement interprété, ce film a une réputation celle d'avoir rendu fou de rage les ligues de vertus qui réclamèrent le retrait du film dans les salles (certaines y sont parvenues en deux semaines) pour le reste a vous de visionner ce film et découvrir comment les gens vont être décimés, et la aussi c'est pas génial, aucune innovation et effets spéciaux absents mais ce slasher va pourtant engendrer 4 suites, allez-donc comprendre ...mais il faut être américains pour cela !!!!!!

    A NOTER : distribué au même moment que LES GRIFFES DE LA NUIT, SILENT NIGHT DEADLY NIGHT arrive entête dès la première semaine pour perdre quasiment 45 % de sa fréquentation dès la deuxième.......................le film devait s'appeler SLAYRIDE mais la TRI-STAR a décidé de changer de titre a la dernière minute.........................la hache qui s'incruste sur le mur a côté de LINNEA QUIGLEY est bien réelle ......................lors de la promotion toutes les annonces furent retirées des réseaux de télévision en raison de la bande-annonce montra un père noel avec une hache .....................SAM RAIMI (EVIL DEAD), ALBERT MAGNOLI (PURPLE RAIN) et KEN KWAPIS ( MIRACLE EN ALASKA) furent considérés pour diriger le film........................le tournage se déroula a HEBER CITY et SALT LAKE CITY.

    MA NOTE : 4/10

    DOUCE NUIT, SANGLANTE NUIT

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • 12 FEET DEEP 

                                                                                                  réalisé par MATT ESKANDARI

              avec : TOBIN BELL, DIANE FARR, NORA-JANE NOONE, ALEXANDRA PARK, CHRISTIAN KAIN BLACKBURN

                                                                     scénario : MATT ESKANDARI et MICHAEL HULTQUIST

                                                                                                   musique : TODD HABERMAN

                                                                                                                            USA 2017

    l'histoire : inspiré de faits réels, deux soeurs sont piègées sous la protection automatique d'une piscine olympique et doivent survivre dans l'eau ......................

    12 DEEP FEET

    12 DEEP FEET

    souffrant de diabète, bree est en position délicate

    12 DEEP FEET

    le capot de la piscine s'est refermé et c'est l'horreur !!!!

    12 DEEP FEET

    jonna a sans doute une solution

    12 DEEP FEET

    le froid commence a se faire sentir pour jonna (ALEXANDRA PARK) et bree (NORA-JANE NOONE)

    MA CRITIQUE : un huis-clos dans une piscine, les scénaristes ont du bosser comme des fous pour en tirer 90 minutes...et pourtant cela fonctionne, petite histoire basé sur un fait réel , quelques ficelles sont un peu grosse (l'une des protagonistes donne son code pin et celui de sa carte bleue, tandis que sa soeur parvient a blesser la bad girl par le seul petit trou du capot)....a part cela tout le film n'est pas crédible pour un sous et le milieu du long métrage sent le remplissage ou les deux soeurs se racontent leur histoires respective..ce qu'on se fout pas mal, malgré cela on se laisse prendre au jeu pour savoir de quoi sera fait la fin...en fait pas de surprise !!!

    A NOTER : le film fut tourné en 14 jours et dans le même endroit .

    MA NOTE : 4/10

    12 DEEP FEET

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • NOM DE CODE : NINA (point of no return)

    réalisé par JOHN BADHAM

    avec : BRIDGET FONDA, GABRIEL BYRNE, DERMOT MULRONEY, MIGUEL FERRER, ANNE BANCROFT, OLIVIA D'ABO,HARVEY KEITEL, GEOFFREY LEWIS

    scénario : ROBERT GETCHELL d'après l'oeuvre de LUC BESSON

    musique : HANS ZIMMER

    USA 1993

    l'histoire : toxicomane, maggie est condamnée a mort pour avoir participé a une fusillade qui a coûté la vie d'un policier, mais une agence gouvernementale ultra secrète lui propose de sauver sa peau en devenant une tueuse professionnelle ..............

    NOM DE CODE : NINA

    NOM DE CODE : NINA

    mission code : nina !!!

    NOM DE CODE : NINA

    nina présente J.P (DERMOT MULRONEY) a bob

    NOM DE CODE : NINA

    nouvelle mission pour nina (BRIDGET FONDA)

    NOM DE CODE : NINA

    amanda (ANNE BANCROFT) présente pour redonné la bonne éducation a nina

    NOM DE CODE : NINA

    bob (GABRIEL BYRNE) offre une première sortie a nina qui sera son premier test

    MA CRITIQUE : 1990 LUC BESSON casse la baraque avec NIKITA, reconnu par ses pairs français avec SUBWAY il attendra la renommé mondiale avec la tueuse punk désormais célèbre, les américains n'ont pas attendus bien longtemps pour en faire le remake en 1993........nous y voila donc pour une critique assez compliqué, contrairement a JOHN BADHAM, LUC BESSON n'était pas un réalisateur favoris en FRANCE ni une filmographie étoffée, a contrario BADHAM avant POINT OF NOTRETURN c'était : LA FIEVRE DU SAMEDI SOIR, DRACULA, TONNERRE DE FEU, WARGAMES....on comprend mieux la grosse déception devant ce "vrai" remake ou 85 % des scènes sont reprises , la comparaison? elle tombe comme une sanction, moins bonne réalisation, acteurs sans charisme, musique dépourvue d'émotion et la fin complètement ratée....mais si l'original n'existerait pas POINT OF NO RETURN serait un film honorable mais sans grand relief....a voir pour faire comme dans le jeu des sept erreurs, cochés tout ce qui ne va pas !!!

    A NOTER : L.BESSON a refusé de diriger ce remake......................en EUROPE et en ASIE le film fut nommé THE ASSASSINS........................BRIDGET FONDA a eu le role après que JODIE FOSTER et WINONA RYDER ce sont désistées ............................HALLE BERRY voulait le role de nina mais J.BADHAM ne la pas retenu.............................JULIA ROBERTS, NICOLE KIDMAN et DARYL HANNAH furent considérées.......................ANTONIO BANDERAS fut considéré pour le role de bob........................le film en noir et blance que regarde nina est JALOUSIE de 1946 avec BEETE DAVIS et CLAUDE RAINS.........................le réalisateur fait un caméo dans le role d'un garçon d'étage.

    MA NOTE : 5/10

    NOM DE CODE : NINA

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire