• LIFE : ORIGINE INCONNUE (life)

                                                                                                                  réalisé par DANIEL ESPINOSA

              avec : JAKE GYLLENHAAL, REBECCA FERGUSON, RYAN REYNOLDS, HIROYUKI SANADA, ARIYON BAKARE, OLGA                                                                                                                                              DIHOVICHNAYA

                                                                                                   scénario : RETH REESE et PAUL WERMICK

                                                                                                                   musique : JON EKSTRAND 

                                                                                                                                            USA 2017

    l'histoire : a bord de la station spatiale internationale, les six membres d'équipage font l'une des plus importantes découvertes de l'histoire de l'humanité : la toute première preuve d'une vie sur mars, mais leur expériences vont avoir des conséquences inattendues et la forme de vie va s'avérer plus intelligente qu'ils ne pensaient....................

    LIFE : ORIGINE INCONNUE

    LIFE : ORIGINE INCONNUE

    une découverte sans précédent qui risque de changer le monde

    LIFE : ORIGINE INCONNUE

    le masque de la peur 

    LIFE : ORIGINE INCONNUE

    la commandante de la mission, katerina golovkin (OLGA DIHOVICHNAYA) fasciné et terrifié par la découverte

    LIFE : ORIGINE INCONNUE

    pour david jordan (JAKE GYLLENHAAL) et miranda north (REBECCA FERGUSON) le compte a rebours a commencé 

    LIFE : ORIGINE INCONNUE

    une forme moins menaçante que l'ALIEN de RIDDLEY SCOTT mais tout aussi dangereuse

    LIFE : ORIGINE INCONNUE

    difficile d'échapper a l'horreur qui vous attend

    LIFE : ORIGINE INCONNUE

                                                            tout comme dans GRAVITY, l'espace regorge de nombreux danger

    MA CRITIQUE : superbement réalisé, des images aussi digne que celle de GRAVITY, pourtant LIFE donne un gout amer, celui du déja vu, sorte de recyclage des films de l'espace, évidement on peu siter le plus célèbre : ALIEN le film auquel il se réfère entièrement et un peu de GRAVITY ou la fin est presque un copier/coller que seul le twist final évite le plagiat et pour finir un soupçon de THE THING......magnifiquement réalisé donc par le metteur en scène suédois DANIEL ESPINOSA qui depuis 2012 entame une carrière internationale (SECURITE RAPPROCHEE, ENFANT 44) , c'est une atmosphère tendue comme un string qui imprègne le film ou la terreur est omniprésente quasiment tout le long métrage.....au casting, mon acteur du moment JAKE GYLLENHAAL sans en faire trois tonnes, n'a pas de mal a garder le haut de l'affiche, le reste du casting est dans une moyenne un peu décevante , mais il faut signaler que depuis quelques temps il faut désormais aussi compter sur HIROYUKI "AYATO" SANADA ex : SAN KU KAI qui revient sur le devant de la scène (WOLVERINE, 47 RONIN)...........des images et des effets visuels magnifique le film peu conquérir le public malgré les fameuses ressemblances !!!

    A NOTER : RYAN REYNOLDS devait jouer le rôle principal..........................c'est le premier film R-RATED de la socièté de prod SKYDANCE.............................le tournage eu lieu a LONDRES.

                                                                                                                                     MA NOTE : 8/10

    LIFE

    mini making of

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • COPYCAT

                                                                                                                           réalisé par JON AMIEL

    avec : SIGOURNEY WEAVER, HOLLY HUNTER, DERMOT MULRONEY, HARRY CONNICK JR, WILLIAM McNAMARA, WILL                                                                                                                                                     PATTON

                                                                                                       scénario : ANN BIDERMAN, DAVID MADSEN

                                                                                                                  musique : CHRISTOPHER YOUNG

    récompenses : 2 prix dont celui de la meilleure actrice pour SIGOURNNEY WEAVER au FESTIVAL DU FILM POLICIER DE                                                                                                                                            COGNAC en 1996

                                                                                                                                                     USA 1995

    l'histoire : le docteur helen hudson psychiatre réputée, et auteur d'ouvrages a succès sur les sérial-killers est victime d'un de ses héros qui l'agresse sauvagement lors de l'une de ses causeries.....fortement traumatisée, helen vit recluse dans son appartement de san franscico, jusqu'au jour elle voit la photo d'une jeune fille dans un journal victime d'un sérial-killer, d'autres victimes ont lieu et helen se rend bien vite compte qu'elle est a nouveau en danger......................

    COPYCAT

    COPYCAT

    aucune entrave pour daryll lee cullum

    COPYCAT

    helen hudson attend son heure 

    COPYCAT

    méconnaissable HARRY CONNICK JR dans la peau du sérial-killer daryll lee cullum

    COPYCAT

    helen hudson victime de daryll lee cullum

    COPYCAT

    habile du pistolet, mj monahan sur ses gardes

    COPYCAT

    helen hudson (SIGOURNEY WEAVER), reuben goetz (DERMOT MULRONEY) et mj monahan (HOLLY HUNTER)  horrifiés de leur découverte

    MA CRITIQUE : pas de chance pour COPYCAT qui arrive après deux chef d'oeuvre s du cinéma ou d'ignobles sérial killer sévissent : LE SILENCE DES AGNEAUX et surtout SEVEN réalisé la même année, mais CVOPYCAT a son charme et son originalité, le tueur prend pour modèle les grands meurtriers et reproduit a l'identique leurs meurtres.......réalisé habilement par un JON AMIEL dont le plus grand succès sera HAUTE VOLTIGE, un bon scénario pour une enquête criminelle difficile ou le trio d'acteur sent donne a coeur joir, SIGOURNEY WEAVER psychologue souffrant d'agoraphobie et la proie numéro un du tueur, les deux enquéteurs HOLLY HUNTER qui est la moins crédible et DERMOT MULRONEY (ZODIAC, BELLES DE L'OUEST) complète ce casting ou l'on peu aussi reconnaître dans une belle composition HARRY CONNICK JR métamorphosé en sérial-killer, la B.O est bien travaillé ......un thriller efficace et solide mais COPYCAT restera toujours le dauphin de SEVEN !!!!

    A NOTER : pour étudier son rôle S.WEAVER a consulté le psychiatre judiciaire PARK DIETZ, qui a interviewé le tueur en série JEFFREY DAHMER........................H.CONNICK JR a passé des semaines a voir des documentaires sur les tueurs en série pour son rôle.............................dans la version doublé en ALLEMAGNE la phrase "heil hitler" a été remplacé par "oui patron".

    MA NOTE : 8/10

    COPYCAT

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •                              JOHN WICK 2 (john wick chapter 2)

                                                                                                                                          réalisé par CHAD STAHELSKI

                                                   avec : KEANU REEVES, RICCARDO SCAMARCIO, IAN McSHANE, RUBY ROSE, COMMON, CLAUDIA                                                                                                                          GERINI, LAURENCE  FISHBURNE

                                                                                                                                         scénario : DEREK KOLSTAD

                                                                                                                 musique : TYLER BATES et JOEL J.RICHARD

                                                                                                                                                                  USA 2017

    l'histoire : john wick est forcé de sortir de sa retraite volontaire par un de ses ex-associés qui cherche a prendre le controle d'une mystérieuse confrérie de tueurs internationaux . parce qu'il est lié a cet homme par un serment , john se rend a rome ou il va devoir affronter certains tueurs les plus dangereux du monde ...........................

    john wick a changé de chien mais pas de mentalité 

    rien ne stoppera sa détermination

    apres avoir partagé l'affiche de MATRIX avec KEANU REEVES il fait maintenant celle de JOHN WICK 2

    john wick (KEANU REEVES) au bout de ses peines ????

    santino d'antonio (RICCARDO SCARMARCIO) ordonne a john wick une mission très spéciale

    la très bonne scène du labyrinthe au miroirs  !!!!!

    MA CRITIQUE : j'aurais pu faire un copier/coller de ma critique sur le premier opus , car si le premier fut un régal ce second épisodes ne décevra pas soyez en sur...suite directe car le film commence quelques heures après la fin du premier, l'histoire est même plus interressante et le grand plaisir de retrouver cette sorte de super-heros qui se sort de toutes les situations....KEANU REEVES est encore épatant mais son adversaire du jour RICCARDO SCAMARCIO est dans le même tempo ...de bon effets, des scènes d'actions de premier ordres font de ce film un excellent divertissement et l'on pourra apprécier la fin ouverte pour un JOHN WICK 3.....bon ciné !!!!

    A NOTER : K.REEVES a réalisé 95 % des scènes de combat lui-même................................pour se préparer a son role K.REEVES s'est formé pendant 3 mois au judo et jujitsu......................................JOHN WICK est destiné a être une trilogie...........................les acteurs qui jouent dans la mafia russe sont MICHAEL NIQVIST et PETER STORMARE et sont tous deux suédois !!!!.........................le chien de john wick est un PITBULL AMERICAIN.................le tournage eu lieu a NEW YORK

    MA NOTE : 9/10

    behind the scènes !!!

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • DESPERADO

                                                                                                          réalisé par ROBERT RODRIGUEZ

    avec : ANTONIO BANDERAS, SALMA HAYEK, JOAQUIM DEL ALMEIDA, DANNY TREJO, CHEECH MARIN, STEVE BUSCEMI,                                                                                                                          QUENTIN TARANTINO

                                                                                                                        scénario : ROBERT ROFRIGUEZ

                                                                                                                               musique : LOS LOBOS

                                     récompenses : prix du meilleur réalisateur pour ROBERT RODRIGUEZ au YOGA AWARDS en 1996

                                                                                                                                                  USA 1995

    l'histoire : au nord du mexique, desperado l'homme a la guitare et a la gachette facile parcours le pays pour benger sa bien-aîmée abattue par un puissant trafiquant de drogue, sa route est jonchée de cadavre de ceux qui ont tentés de l'arreter ou non pas répondu a ses questions..........................

    DESPERADO

    DESPERADO

    la bombasse latine SALMA HAYEK

    DESPERADO

    buscemi (STEVE BUSCEMI) et el mariachi en grande discussion

    DESPERADO

    el mariachi et carolina (SALMA HAYEK) en mauvaise posture

    DESPERADO

    el mariachi tout flingue dehors

    DESPERADO

    le fameux navajas (DANNY TREJO)

    DESPERADO

    hé oui dans certains pays lorqu'il n'ont pas d'affiche il en dessine une !!!!!!!

    DESPERADO

    el mariachi (ANTONIO BANDERAS) sur le qui vive

    DESPERADO

    bucho (JOAQUIM DE ALMEIDA) attend son ennemi avec impatience

    DESPERADO

    de la bière bonne comme de la pisse chaude semble dire QUENTIN TARANTINO

    MA CRITIQUE : suite directe du EL MARIACHI, ROBERT RODRIGUEZ a franchi un nouveau palier, avec l'intrusion de QUENTIN TARANTINO (seulement en tant qu'acteur ) il peaufine sa maîtrise mais aussi ses intentions future, DESPERADO est un grand film mais je dirais qu'il est aussi un brouillon du futur chef d'oeuvre de R.RODRIGUEZ : UNE NUIT EN ENFER, en effet tout est préparé pour donner libre cours a son futur film, le monologue de Q.TARANTINO, la longue scène du bar avec son patron qui rappelle le TITTY TWISTER, les scènes d'actions et la présence de la sublime SALMA HAYEK, sans oublier celle de DANNY TREJO.....tout les ingredients sont la , mélangeons le tout et vous obtiendrez FROM DUSK TILL DAWN...........mais avant cela DESPERADO est un film unique (a son époque) a l'atmosphère et au scénario entreprenant ,  ANTONIO BANDERAS a une part importante dans son succès ,un très bon film, fun sans oublier la musique qui est un délice !!!

    A NOTER : pour les scènes d'actions un pistolet tirant du faux sang fut utilisé mais les scènes trop réalistes ont du être censurées........................un budget de 7 millions de $ soit 1000 fois plus que pour EL MARIACHI (1992).............................A.BANDERAS joue lui-même de la guitare y compris sur CANCION DEL MARIACHI................................le bar ou STEVE BUSCEMI et CHEECH MARIN parlent est un véritable bar qui se trouve a ACUNA au MEXIQUE appelé LE CORONA CLUB...............................RAUL JULIA fut pressentis pour un role mais en raison de son état de santé il se desistera, il mourra 2 mois après la sortie du film.........................le film devait se nommé EL PISTOLERO mais il sortira sous ce nom seulement au MEXIQUE......................le même pistolet qu'utilise "SEX MACHINE" dans UNE NUIT EN ENFER peut-être vu dans le film..........................DANNY TREJO n'a aucun dialogue dans le film............................JENNIFER LOPEZ fut pressentis pour le role de carolina..........................l'énorme pistolet noir du film est un DESERT EAGLE 50AE..........................le film fut tourné au MEXIQUE a ACUNA.

    MA NOTE : 8,5/10

    DESPERADO

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • LA GRANDE MURAILLE (the great wall)

                                                                                                                    réalisé par ZHANG YIMOU

    avec : MATT DAMON, JING TIAN, WILLEM DAFOE, ANDY LAU, PEDRO PASCAL, HANYU ZHANG, LU HAN, KENNY LIN

                                                                                                                             scenario : TONY GILROY

                                                                                                                        musique : RAMIN DJAWADI

                                                                                                                                    USA/CHINE 2016

    l'histoire : entre le courage et l'effroi, l'humanité et la monstruosité , il existe une frontière qui ne doit en aucun cas céder, willima garin, un mercenaire emprisonné dans les geoles de la grande muraille de chine , l'ediffice tremble sous les attaques de créatures monstrueuses et leur soif d'anéantir l'espèce humaine , garin rejoint alors ses géoliers pour faire face a cette menace................................

    LA GRANDE MURAILLE

    LA GRANDE MURAILLE

    les taoties les monstres hideux

    LA GRANDE MURAILLE

    l'invasion des taoties

    LA GRANDE MURAILLE

    l'assaut est donné

    LA GRANDE MURAILLE

    malgré des défenses exceptionnelles, les taoties sont des plus menaçant 

    LA GRANDE MURAILLE

    le  commandant lin mae (JING TIAN) réticente avec les étrangers va finalement faire équipe

    LA GRANDE MURAILLE

    william garin (MATT DAMON)  va faire face

    LA GRANDE MURAILLE

    pero tovar (PEDRO PASCAL) voudrait prendre la tangente 

    LA GRANDE MURAILLE

                                                                                                                         la bataille peu commencer !!!!!

    MA CRITIQUE : malgré mes réticences THE GREAT WALL demeure une bonne surprise, le scénario est réduit a son strict minimum, mais l'action est divertissante comblé par de bon effets visuels, MATT DAMON est en pleine forme et le réalisateur assez habile ....c'est tout me direz vous ??? ....oui a peu près car les idées apportées au film sont une compilation de certains succès LE SEIGNEUR DES ANNEAUX, TIGRE ET DRAGON sans oublier certains films de super héros auquel il se réfère ......film fantastique sans grande surprise donc mais le divertissement est la c'est tout ce que l'on demande

    A NOTER : les TAOTIES monstres du film sont des anciennes créatures mythique qui ont la particularité de n'être jamais rassasiées !!!.................................M.DAMON c'est entraîné au tir a l'arc en HONGRIE avec le champion du monde LAJOS KASSAI..........................c'est a ce jour le film chinois le plus cher avec 135 millions de $..............................le film fut majoritairement tourné en CHINE et un peu en NOUVELLE-ZELANDE................................l'équipe s'est vu refusé le tournage sur la grande muraille !!!.donc c'est numériquement que celle-ci fut rajouté ..............................EDWARD ZWICK (LES INSURGES) fut pressentis pour la réalisation avec HENRY CAVILL (MAN OF STEEL)......................ALEXANDER SKARSGARD fut pressentis pour un role

                                                                                                                                     MA NOTE : 6,5/10

    LA GRANDE MURAILLE

    behind the scènes

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire