• L'EXÉCUTEUR (shot caller)

                                                                                                  réalisé par RIC ROMAN WAUGH

    avec : NIKOLAJ COSTNER-WALDAU, OMARI HARDWICK, LAKE BELL, JON BERNTHAL, EMORY COHEN, JEFFREY                                                                                                                                       DONOVAN

                                                                                                    scénario : RIC ROMAN WAUGH

                                                                                                         musique : ANTONIO PINTO

                                                                                                                               USA 2017

    l'histoire : un gangster récemment sorti de prison est forcé par ses anciens complices a organiser un nouvel acte criminel.....

    L'EXÉCUTEUR

    L'EXÉCUTEUR

    kutcher (OMARI HARDWICK) prêt a démanteler le réseau

    L'EXÉCUTEUR

    les années de prison s'accumule pour money

    L'EXÉCUTEUR

    bottles (JEFFREY DONOVAN) en seigneur de la cour 

    L'EXÉCUTEUR

    kate harlon (LAKE BELL) veut a tout prix voir son mari hors de prison

    L'EXÉCUTEUR

    nouveau, jacob harlon/money (NIKOLAJ COSTER-WALDAU) doit se faire respecter

    MA CRITIQUE : les choix et les questions sont au menu de nos journée parfois difficile et pour jacob harlon alias money deux choix sont proposés, soit sortir de prison au plus vite et vivre caché le restant de ses jours avec sa famille ou rester en prison et se faire une place de choix au sein des gangs et sauver l'essentiel.....sa famille...tel est le dilemme constant de SHOT CALLER , film sur un univers carcéral impitoyable mais un drame avant tout.....magnifiquement interprété par NIKOLAJ COSTER-WALDAU (LA CHUTE DU FAUCON NOIR, OBLIVION) sur qui tout le film repose et ceux au détriment des autres interprètes qui sont de ce fait des ectoplasmes sans consistances......malgré ce petit défaut c'est un film cruel a l'histoire forte qui nous donne réflexion sur nos choix a venir !!!!

    A NOTER : la cellule de money porte le numéro 13 comme sa chambre d'hôtel lorsque son fils vient lui rendre visite.......................le tournage eu lieu a ALBUQUERQUE et SANTA-FÉ au NOUVEAU-MEXIQUE

    MA NOTE : 8/10

    L'EXÉCUTEUR

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • SEVEN SISTERS

                                                                                                   réalisé par TOMMY WIKROLA

    avec : NOOMI RAPACE, GLENN CLOSE, WILLEM DAFOE, MARWAN KENZARI, PAL SVERRE HAGEN, ROBERT WAGNER

                                                                              scénario : MAX BOTKIN et KERRY WILLIAMSON

                                                                                                      musique : CHRISTIAN WIBE

                                                                                               BELGIQUE/USA/FRANCE/GB 2017

    l'histoire : 2073 la terre est surpeuplé et le gouvernement décide d'instaurer une politique d'enfant unique., appliqué d'une main de fer par le bureau d'allocation des naissance sous l'égide de nicolette cayman. confronté a la naissance de sextuplées, terrence settman décide de garder secrète l'existence de ses 7 petites filles, prénommées d'un jour de la semaine elles seront confinées dans leur appartement et devront tout partager, lorsque lundi disparaît mystérieusement tout s'effondre.............

    SEVEN SISTERS

    SEVEN SISTERS

    la protection quotidienne de ses filles pour terrence settman (WILLEM DAFOE)

    SEVEN SISTERS

    une course poursuite inévitable !!!!

    SEVEN SISTERS

    amour sado/maso entre une des soeurs recherché et adrian (MARWAN KENZARI)

    SEVEN SISTERS

    karen settman (NOOMI RAPACE) sortir sans se faire repérer !!!

    SEVEN SISTERS

    les soeurs réunis au grand complet ...enfin presque

    SEVEN SISTERS

    la population dirigé par une main de fer celle de nicollette cayman (GLENN CLOSE)

    MA CRITIQUE : si SEVEN SISTERS surprend par l'élaboration de son scénario, il doit son influence a GATTACA autre film de science-fiction, film qui tient a sa réussite a la performance de NOOMI RAPACE pour l'interprétation de 7 personnages differents avec pour chacune un profil bien défini.....la réalisation a était confié a la surprise (presque générale) au norvégien TOMMY WIKROLA qui avait auparavant mis en scène le diptyque zombiesque DEAD SNOW et le déjanté HANSEL ET GRETEL : WITCH HUNTERS.....ici l'argent est au rendez-vous et la mise en scène chiadé. production NETFLIX qui traîte de la surpopulation comme il fut évoqué dans SOLEIL VERT, ici l'élimination de l'être humain est aussi abjecte et les condition de vie ressemble a un régime nazi.......j'ai déja parlé de N.RAPACE qui est parfaite et seul deux seconds rôles parviennent a rendre consistance aux autres personnages, ils s'agît de WILLEM DAFOE et GLENN CLOSE  et décidément cette dernière excelle dans les rôles de méchantes.....sans fard, ni artifice, SEVEN SISTERS annonce un futur pessimiste !!!

    A NOTER : le film fut tourné entièrement en ROUMANIE........................MORTEN TYLDUM (PASSENGERS) autre réalisateur norvégien fut pressentis pour la réalisation.

    MA NOTE : 7,5/10

    SEVEN SISTERS

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • PARASITE 3D

    réalisé par CHARLES BAND

    avec : ROBERT GLAUDINI, DEMI MOORE, LUCA BERCOVICI, JAMES DAVIDSON, AL FANN, TOM VILLARD

    scénario : ALAN ALDER, MICHAEL SHOOB, FRANK LEVERING

    musique : RICHARD BAND

    effets spéciaux : STAN WINSTON

    USA 1982

    l'histoire : en 1992 les usa vivent sous un régime paramilitaire , au cours de ses recherches, dean un scientifique absorbe un vers parasite particulièrement vorace qui se nourri a l'intérieur de l'estomac humain avant qu'il ne soit suffisamment fort pour s'extraire du ventre de sa victime a la recherche d'un nouvel hôte ...............

    PARASITE 3D

    PARASITE 3D

    patricia tient tête au chef des loubards du futur , ricus (LUCA BERCOVICI)

    PARASITE 3D

    le parasite grossit indéfiniment !!!!!

    PARASITE 3D

    le Dr dean (ROBERT GLAUDINI) sera aidé par patricia welles (DEMI MOORE)

    PARASITE 3D

    l'affiche originale américaine qui insiste lourdement sur la 3d

    PARASITE 3D

    tout ce qui peut-être filmé en 3d le sera comme ce fusil a canon scié

    PARASITE 3D

    wolf (JAMES DAVIDSON) a la traque du Dr dean

    PARASITE 3D

    avec la célébrité montante de DEMI MOORE l'affiche change de look

    PARASITE 3D

    le Dr paul dean doit s'injecter un liquide pour controler le parasite

    MA CRITIQUE : l'originalité de PARASITE tient a son format 3D , tout y passe pour être jetés a la face du spectateur mais il manque la principal ...le scénario  qui n'est qu'une course-poursuite ponctué d'effets spéciaux parfois bons, STAN WINSTON est aux manettes, il réalisera 2 ans plus tard ceux de TERMINATOR !!!....histoire minimaliste donc réalisé par CHARLES BAND faiseur de film fantastique a petit budget généralement sympa (METALSTORM, TRANCERS, THE GINGERDEAD MAN) et assurément PARASITE sera l'un de ses meilleurs films....outre S.WINSTON une autre star a quasiment débutée sur ce film DEMI MOORE dans un second rôle certes mais qui démontre déja un talent, le premier rôle est attribué quand a lui a ROBERT GLAUDINI vu dans MISSISSIPPI BURNING et L'ALCHIMISTE du même C.BAND qui est un sosie de JEFF GOLDBLUM, étant donné la pauvreté de son personnage il ne sera pas trop jugé sur son jeu inexpressif .....le film emprunte des idées a ALIEN et SHIVERS , loin d'être un chef-d'oeuvre ce film se regarde pourtant sans ennui !!

    A NOTER : D.MOORE a rencontré celui qui sera son futur mari sur le tournage : FREDDY MOORE...........................une suite fut planifié mais annulé suite a l'effondrement de la boîte de prod EMBASSY PICTURES.........................l'action futuriste de déroule en 1992.

    MA NOTE : 4/10

    PARASITE 3D

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • DARKNESS RISING

    réalisé par AUSTIN READING

    avec : TARA HOLT, BRYCE JOHNSON, LAW KATRINA, HEATHER MAZUR, TED RAIMI

    scénario : VIKRAM WEET

    musique : THOMAS GAMBLE

    USA 2017

    l'histoire : hantée par un mystérieux passé, l'unique survivante du massacre de sa famille retourne sur les lieux pour expliquer de comprendre ce qui c'est réellement passé.....................

    DARKNESS RISING

    DARKNESS RISING

    telle mère, telle fille

    DARKNESS RISING

    madison regrette d'être retourné dans la maison de son enfance

    DARKNESS RISING

    jake (BRYCE JOHNSON), madison (TARA HOLT) et izzy semble prisonniers de la maison

    DARKNESS RISING

    les esprits prennent possession d'izzy (KATRINA LAW)

    MA CRITIQUE : DARKNESS RISING cherche sa voie tout le long du film sans jamais la trouver, beaucoup d'emprunt a de grand succès comme LE SIXIEME SENS, EVIL DEAD, ou HAUNTED HOUSE n'y feront rien, ce film est une daube du plus haut niveau...de la mauvaise réalisation jusqu'a une interprétation improbable de l'ensemble du casting (le chien est le meilleur acteur c'est pour dire ), très peu de jumpscares, des effets spéciaux a l'économie et une musique inexistante font de ce film un ratage total......on va retenir la prestation dans le prologue de TED RAIMI frère de SAM, c'est dire l'influence d'EVIL DEAD sur le film manque presque tout surtout le talent !!

    A NOTER : le film fut tourné en CALIFORNIE

    MA NOTE : 2/10

    DARKNESS RISING

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • LES MONSTRES DE LA MER (humanoid from the deep)

                                                                                                 réalisé par BARBARA PEETERS

               avec : DOUG McCLURE, VIC MORROW, ANN TURKEL, CINDY WEINTRAUB, ANTHONY PENYA, MEGAN KING

                                                                                                       scénario : FREDERICK JAMES

                                                                                                          musique : JAMES HORNER

                                                                                                      effets spéciaux : CHRIS WALAS 

                                                                                                                             USA 1980

    l'histoire : en californie dans le village de noyo , une compagnie scientifique élève des saumons génétiquement modifiés , par un coup de malchance ses poissons se retrouvent dévorés par des coelacanthes qui se mettent a mutés en homme-poisson voraces qui envahissent le port du coin.............................

    LES MONSTRES DE LA MER

    LES MONSTRES DE LA MER

    arghhhhhhhh !!!!!!

    LES MONSTRES DE LA MER

    on connait les intensions de ROGER CORMAN.....les nibards généreux !!!

    LES MONSTRES DE LA MER

    carol hill (CINDY WEINTRAUB) et jim (DOUG McCLURE) révulsés face a l'horreur

    LES MONSTRES DE LA MER

    encore une victime des monstres 

    LES MONSTRES DE LA MER

    beau effets spéciaux de CHRIS WALAS

    LES MONSTRES DE LA MER

    fait risettes petit monstre !!

    LES MONSTRES DE LA MER

    une surprise finale vous attend !!!!!!

    MA CRITIQUE : le producteur ROGER CORMAN est un gros filou et ne fait jamais dans la dentelle, pour ce film il s'inspire largement d'un vieux succès a savoir L'ÉTRANGE CRÉATURE DU LAC NOIR et profiter du genre en vogue du moment : le slasher. caméra subjective au poing, BARBARA PEETERS n'est assurément pas JOHN CARPENTER et nous offre une réalisation dégueulasse , HUMANOID FROM THE DEEP s'auto-parodie (involontairement ?) et nous donne des situations burlesque agrémenté de dialogues débiles, un scénario ou l'on nous explique que des poissons ancestral ce sont mutés en humanoides est du pur délire.....oui nous somme bien dans la série Z, pourtant le casting se paye la luxe d'avoir DOUG McCLURE ex-jeune premier vu dans LE VENT DE LA PLAINE et LES PRAIRIES DE L'HONNEUR deux grands western, VIC MORROW décédé sur le tournage de LA QUATRIEME DIMENSION et acteur dans de nombreuses série (LES INCORRUPTIBLES, L'IMMORTEL, MANNIX) et la prod s'offre le luxe (pas a l'époque) d'un futur grand nom de la composition musicale au cinéma :JAMES HORNER celui-ci pompe légèrment la B.O des DENTS DE LA MER ...............les bons points du film restent les effets spéciaux de CHRIS WALAS et la bonne humeur bien perceptible.....rigolo donc tout bon !!!!

    A NOTER : a la fin du tournage, R.CORMAN estima que le film manqué de sexe , il demanda donc a la réalisatrice des scènes additionnelles qu'elle refusera de tourner, c'est donc JIMMY T. MURAKAMI (LES MERCENAIRES DE L'ESPACE) qui s'attela a la tache.....................les humanoides furent interprétés par des acteurs et non des cascadeurs......................on peut apercevoir 3 créatures dans un même plan seulement.........................une suite devait voir le jour en 1991 mais ne fut jamais réalisé........................une grande partie des scènes de la fête du saumon fut réutilisé dans le remake TV de 1996.......................JOE DANTE avait refusé de diriger le film.

    MA NOTE : 5/10

    LES MONSTRES DE LA MER

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire