• PUPPET MASTER

    réalisé par DAVID SCHMOLLER

    avec : PAUL LE MAT, WILLIAM HICKEY, JIMMIE F.SKAGGS, ROBIN FRATES, IRENE MIRACLE

    scénario : DAVID SCHMOLLER, CHARLES BAND, KENNETH J.HALL

    musique : RICHARD BAND

    USA 1989

    l'histoire : un fabricant de poupées trouve une formule egyptienne permettant d'insufler la vie a des objets inanimés. il la teste sur ses poupées qu'il nomme les puppet masters avant de mourir. mais quelques années plus tard les poupées reviennent a la vie ................

    PUPPET MASTER

    PUPPET MASTER

    BLADE ET PINHEAD prêt a l'attaque

    PUPPET MASTER

    cauchemar ou vision d'horreur ?

    PUPPET MASTER

    la vengeance des poupées

    PUPPET MASTER

    leech woman avec ses sangsues plein la bouche

    PUPPET MASTER

    andre toulon (WILLIAM HICKEY) qui va faire ramener les poupées a la vie

    PUPPET MASTER

    attention les poupées arrivent !!!!!

    MA CRITIQUE : 1988 CHUCKY est un grand succès et des lors des dizaines d'ersatz voient  le jour .....cette production CHARLES BAND est un ratage total et plonge directement vers les abysses de la série Z, comment ce produit de piètre qualité a pu connaitre onze suites (dont 3 inédites en FRANCE) et surtout comment DAVID SCHMOLLER réalisateur des réussit TOURIST TRAP et FOU A TUER ait pu commettre cet indigeste film, de plus l'interdiction aux moins de 16 ans n'est point justifié !!!....mystère !!!............une action d'une lenteur pas croyable, les acteurs sont archis mauvais et la musique bougrement kitsch, seul les quelques rares effets visuels image par image du bon DAVID ALLEN (WILLOW, SOS FANTOMES 2)  malheureusement cela ne suffira pas de sauver l'entreprise du désastre.....scénario sans grand intéret et plutot ennuyeux !!!!

    A NOTER : la marionnette BLADE est basé sur le physique de KLAUS KINSKI ........................les poings de PINHEAD  sont en fait ceux de CINDY SORENSEN qui a du porter des gants ...............................cinq personnes pour faire fonctionner la marionnette BLADE...........................l'une des premières marionnettes imaginé par C.BAND était un ninja avec six bras avec des fusils.

    MA NOTE : 3/10

    PUPPET MASTER

    behind the scène !!!

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • ALL I NEED ou WAKE IN FEAR

                                                                                                 réalisé par : DYLAN K.NARANG

                                                                                                    scénario : DYLAN K.NARANG

          avec : CAITLIN STASEY, MARKUS TAYLOR, LEAH McKENDRICK, SOREL CARRADINE, RACHEL MELVIN

                                                                                                     musique : JACOB YOFFE

                                                                                                                         GB 2016

    l'histoire : les chemins d'un homme désespéré et d'une jeune femme emprisonnée se croisent inopinément dans la tanière d'un mystérieux tueur...............................

    ALL I NEED

    ALL I NEED

    chloé a son destin en main !!!

    ALL I NEED

    plusieurs affiche explicite pour ce film qui se nomme aussi WAKE IN FEAR

    ALL I NEED

    un cauchemar fini pour chloé ???

    ALL I NEED

    la lutte pour la vie 

    ALL I NEED

    chloé face a son bourreau

    ALL I NEED

    un petit air de CARWLSPACE , chloé (CAITLIN STASEY) a peut-être trouvé l'échappatoire 

    MA CRITIQUE : WAKE IN FEAR n'apportera rien au genre et le scénario picore sur de grand succès passé ou présent, HOSTEL et CRAWLSPACE sont bien représentés.....le côté technique l'emporte toute fois sur l'originalité, une belle réalisation de DYLAN K.NARANG qui est aussi scénariste, mise en scène millimétré qui a défaut de grand artifice arrive a instaurer une tension et la terreur , l'interprétation est peu convaincante mais c'est un film a découvrir !!

    MA NOTE : 6/10

    ALL I NEED

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • VENDREDI 13 CHAPITRE 6 : JASON LE MORT-VIVANT (friday the 13 th jason lives)

                                                                                                               réalisé par TOM McLOUGHLIN

                  avec : THOM MATTHEWS, JENNIFER COOKE, DAVID KAGEN, KERRY NOONAN, RENÉE JONES, C.J GRAHAM

                                                                                                  scénario :TOM McLOUGHLIN

                                                                                               musique : HARRY MANFREDINI

                                                                                              effets spéciaux : MARTIN BECKER

                                                                                                                            USA 1986

    l'histoire : tommy revient sur la tombe de jason, pour s'assurer que ce dernier est bien mort, mais le décédé va revenir accidentellement a la vie.............................

    VENDREDI 13 CHAPITRE 6 : JASON LE MORT-VIVANT

    VENDREDI 13 CHAPITRE 6 : JASON LE MORT-VIVANT

    fait de beaux cauchemars petite fille !!!!

    VENDREDI 13 CHAPITRE 6 : JASON LE MORT-VIVANT

    "le maître c'est moi" semble dire jason

    VENDREDI 13 CHAPITRE 6 : JASON LE MORT-VIVANT

    les morts s'accumulent !!!

    VENDREDI 13 CHAPITRE 6 : JASON LE MORT-VIVANT

    hahahah tchi tchi tchi ....non décidément rien n'a changé !!!!

    VENDREDI 13 CHAPITRE 6 : JASON LE MORT-VIVANT

    vision d'horreur jason est la !!!!!

    VENDREDI 13 CHAPITRE 6 : JASON LE MORT-VIVANT

    sous l'eau jason reste impressionnant 

    VENDREDI 13 CHAPITRE 6 : JASON LE MORT-VIVANT

    c'est officiel, jason est un mort-vivant !!!

    VENDREDI 13 CHAPITRE 6 : JASON LE MORT-VIVANT

    tiens !! un bras !!!!

    VENDREDI 13 CHAPITRE 6 : JASON LE MORT-VIVANT

                           megan (JENNIFER COOKE) part désormais a la chasse a JASON avec tommy jarvis (THOM MATTHEWS)

    MA CRITIQUE : le 5 ème opus fut un film catastrophique mais pas pour la PARAMOUNT qui pour un budget de 2,2 millions de $ le film en rapporta plus de 21 millions, il est donc évident qu'un chapitre 6 voit le jour, pour cela il font appel a un jeune réalisateur TOM McLOUGHLIN qui se fit remarqué au FESTIVAL DU FILM FANTASTIQUE DE PARIS en 1982 avec son premier film ONE DARK NIGHT....le réalisateur est trouvé mais comment faire revenir JASON d'entre les morts ? .....hé bien de façon gothique comme pour le monstre de FRANKENSTEIN, la foudre s'abat sur un pic en fer planté dans la poitrine de JASON et voila qu'il se réveille en pleine forme prêt a découper du teenegers ......sur la forme le changement est radical, très agréable réalisation (magnifique résurrection de JASON) , un humour omniprésent (le générique façon JAMES BOND très bonne idée) mais tout cela va vite sentir le réchauffé surtout vu aujourd'hui, ajouté a cela des effets spéciaux bien pourris du tacheron MARTIN BECKER et des acteurs qui n'en sont pas et vous obtiendrez au final un film moyen et qui laisse la porte grande ouverte au 7 ème opus !!!

    A NOTER : c'est le seul film de la série ou l'on voit des enfants au camp d'été...........................le pick up bleu que conduit tommy jarvis est le même que conduit pam dans le film précédent......................des années après KEVIN WILLIAMSON a déclaré que ce film a eu une énorme influence pour écrire SCREAM............................c'est le seul film de la série ou il n'y aucune nudité.................................les mains de tommy ouvrant le cerceuil sont celle du réalisateur T.M.LOUGHLIN.........................NANCY McLOUGHLIN qui joue lizbeth est la femme du réalisateur ..................... le film a lieu en 1990.............................ce film annonce le déclin de la série car il est le seul a ne pas atteindre la barre des 20 millions de $ de recettes..................................c'est aussi le premier film de la série a ne pas se classer premier lors du week end d'ouverture..............................début au cinéma de TONY GOLDWYN (GHOST, DIVERGENTE)..............................le film a été réalisé au CAMP DANEIL MORGAN a COVINGTON en GEORGIE.............................c'est le film le plus court de la série, 86 minutes.

                                                                                                                  MA NOTE : 6/10

    VENDREDI 13 CHAPITRE 6 : JASON LE MORT-VIVANT

    making of !!!

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • INSIDE 

                                                                                            réalisé par MIGUEL ANGEL VIVAS

                                              avec : RACHEL NICHOLS, LAURA HARRING, ANDREA TRIVADAR, STANY COPPET

                                                                                   scénario : MANU DIEZ et JAUME BALAGUERO

                                                                                                         musique : VICTOR REYES

                                                                                                              USA/ESPAGNE 2017

    l'histoire : une femme enceinte est rendue partiellement sourde suite a l'accident de voiture qui tue mari. recluse dans une maison isolée , elle reçoit la visite d'une femme qui veut lui arracher son bébé.....................

    INSIDE

    INSIDE

    une césarienne ???

    INSIDE

    le plan est en marche

    INSIDE

    les supplications de sarah vont-elles changer grand choses ??

    INSIDE

    de l'autre côté du miroir !!!

    INSIDE

    une femme (LAURA HARRING) prête a toutes les options

    INSIDE

    sarah (RACHEL NICHOLS) ensanglantée et sourde cherche la fuite

    MA CRITIQUE : INSIDE est tout simplement le remake d'un film d'horreur français, A L'INTÉRIEUR de notre ami ALEXANDRE BUSTILLO ex-journaliste a MAD MOVIES et JULIEN MAURY cette fois-ci ce sont les espagnols qui s'y attèlent pour nous sortir une copie moins gore, moins glauque , moins choquant et donc au final moins réussit, malgré cela en faisant abstraction de l'oeuvre originale on peu trouver plaisir a frissonner devant l'inquiétante LAURA HARRING (moins captivante que BÉATRICE DALLE) avec un final tiré par les cheveux ......film qui ne sert stricteùent a rien mais comblerons les amateur de VOD !!

    MA NOTE : 6/10

    INSIDE

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • LES 4 DE L'AVÉ MARIA (i quattro dell'avé maria)

                                                                                                     réalisé par GUISEPPE COLIZZI

       avec : TERENCE HILL, BUD SPENCER, ELI WALLACH, KEVIN McCARTHY, BROCK PETERS, STEFFEN ZACHARIAS

                                                                                                   scénario : GUISEPPE COLIZZI

                                                                                                 musique : CARLO RUSTICHELLI

                                                                                                                       ITALIE 1968

    l'histoire : cat stevens et hutch bessy sont de retour, après avoir volés l'or de la banque d'el paso les deux cow-boys prennent la fuite, malheureusement pour eux, le brigand cacopoulos a la demande du directeur de la banque se lance a leur poursuite pour récupérer le butin......................

    LES QUATRES DE L'AVÉ MARIA

    LES QUATRES DE L'AVÉ MARIA

    les quatres de l'avé maria, cat, cacopoulos, thomas (BROCK PETERS) et hutch

    LES QUATRES DE L'AVÉ MARIA

    la victoire de hutch au combat fait plaisir a tout le mopnde

    LES QUATRES DE L'AVÉ MARIA

    cacopoulos (ELI WALLACH) a la roulette pour tout rafler 

    LES QUATRES DE L'AVÉ MARIA

    affiche allemande

    LES QUATRES DE L'AVÉ MARIA

    combat monumental entre hutch et le colosse noir

    LES QUATRES DE L'AVÉ MARIA

    affichette italienne

    LES QUATRES DE L'AVÉ MARIA

    pour hutch (BUD SPENCER) et cat (TERENCE HILL) un plan difficile a mettre en place

    MA CRITIQUE : I QUATTRO DELL'AVE MARIA fait parti d'une trilogie mise en scène par le même réalisateur GUISEPPE COLIZZI celui-ci décédé trop tôt réalisera un dernier film en 1972 son quatrième MAINTENANT ON L'APPELLE PLATA qui na rien avoir avec cette trilogie......le film de ce soir est un western bavard ou il ne se passe pas grand chose, un scénario interressant mais mal exploité, le casting comprend TERENCE HILL pas encore TRINITA mais le regard glacial, le teint basané, la barbe de trois jours et le petit cigarillo au coin de la bouche pour nous rappeler vous savez qui, BUD SPENCER est égal a lui-même et ne changera jamais son registre...la surprise vient de la présence d'ELI WALLACH pourtant sorti du succès fracassant du BON, LA BRUTE ET LE TRUAND, ici il reprend un personnage similaire a "tuco" et WALLACH sera le seul attrait de ce film ou le final est par contre réussit...une musique hors contexte MORRICONE ......un westen en dessous de la moyenne !!!!

    A NOTER : c'est la deuxième association entre TERENCE HILL et BUD SPENCER

    MA NOTE : 4,5/10

    LES QUATRES DE L'AVÉ MARIA

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire