• DOCTEUR JERRY ET MISTER LOVE (the nutty professor) réalisé par JERRY LEWIS

               avec : JERRY LEWIS, STELLA STEVENS, DEL MOORE, KATHLEEN FREEMAN, HOWARD MORRIS, ELVIA ALLMAN

                                                                              scénario : JERRY LEWIS et BILL RICHMOND

                                                                                              musique : WALTER SCHARF

                                                                                                                     USA 1963

    l'histoire : Julius Kelp est un timide professeur de chimie, au physique peu avantageux mais aux brillantes capacités intellectuelles. À la suite d'une dispute avec l'un de ses élèves, il se retrouve coincé sur une étagère dans le placard de sa classe. Secouru par Stella, une étudiante dont il est secrètement amoureux, il va tenter d'acquérir un physique plus avantageux en suivant des cours de musculation.

    Hélas, le succès n'est pas au rendez-vous. Aussi décide-t-il de faire appel à ses connaissances en chimie pour inventer un élixir qui le transformera en homme séduisant. Il réussit au-delà de toute espérance et se métamorphose en Mister Love, un playboy séducteur mais égocentrique, cynique et macho. Vers la fin du film, il découvrira que Stella le préfère sous l'apparence de Julius et il se repentira. Stella n'oubliera pas, cependant, son irrésistible attrait pour le séduisant Mr.Love.

    DOCTEUR JERRY ET MISTER LOVE

    buddy love en véritable crooner 

    DOCTEUR JERRY ET MISTER LOVE

    beau !!! le couple idéal que dénonce JERRY LEWIS !!!

    DOCTEUR JERRY ET MISTER LOVE

    julius kelp va progressivement se transformer !!!

    DOCTEUR JERRY ET MISTER LOVE

    gag cartoonesque pour notre plus grand plaisir !!!

    DOCTEUR JERRY ET MISTER LOVE

    affiche asiatique !!!

    DOCTEUR JERRY ET MISTER LOVE

    une transformation en buddy love qui ne passe pas inaperçu !!!!

    DOCTEUR JERRY ET MISTER LOVE

    la risée des cours !!!

    DOCTEUR JERRY ET MISTER LOVE

    malgré leur difference, stella (STELLA STEVENS) ce sent proche du professeur julius kelp (JERRY LEWIS)

    DOCTEUR JERRY ET MISTER LOVE

    MA CRITIQUE : le duo DEAN MARTIN/JERRY LEWIS s'épuisa au point que ce dernier décida de voler de ses propres aîles, après quelques apparitions en solo, il passe a la réalisation et THE NUTTY PROFESSOR devient l'un de ses films les plus célèbres......JERRY LEWIS s'est approprié le roman de ROBERT LOUIS STEVENSON  : L'ETRANGE CAS DU DOCTEUR JEKYLL ET Mr HYDE pour en faire un règlement de compte avec la société américaine qui met sur un piedestal la beauté humaine, beaucoup de gaga parsème ce film, les meilleurs sont dans la première partie mais J.LEWIS donne la mesure de tout son talent qu'il soit dramatique ou comique, la blonde STELLA STEVENS (UN NOMME CABLE HOGUE, LE FAISEUR D'EPOUVANTE) sorte de clone de MARYLIN MONROE donne bien le change a LEWIS ....quelques scènes jazzy, un classique de la comédie qui reste incontournable !!!

    A NOTER : certains bruit on couru comme quoi buddy love était la représentation satirique de DEAN MARTIN..................début d'HENRY GIBSON (BLUES BROTHERS)......................apparition de CLIFF ROBERTSON qui allume une cigarette non crédité...................le tournage eu lieu a l'UNIVERSITE D'ETAT DE L'ARIZONA a TEMPE....................un remake du film LE PROFESSEUR FOLDINGUE est sorti en 1996.

    MA NOTE : 8/10

    DOCTEUR JERRY ET MISTER LOVE

    behind the scènes !!!

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • 47 RONIN réalisé par CARL ERIK RINSCH

               avec : KEANU REEVES, HIROYUKI SANADA, RINKO KIKUCHI, KO SHIBASAKI, TANADOBU ASANO, JIN AKARISHI

                                                                                scénario : HOSSEIN ARMINI, CHRIS MORGAN 

                                                                                                     musique : ILAN ESHKERI

                                                                                                                        USA 2013

    l'histoire : Un perfide seigneur de guerre ayant tué leur maître et banni leur tribu, 47 samouraïs errants jurent de se venger et de restaurer l'honneur de leurs compatriotes. Arrachés à leurs foyers et perdus aux quatre coins des terres connues, cette poignée de rebelles se voit contrainte de recourir à l'aide de Kai - un demi sang qu'ils avaient jadis renié - lors de leur combat à travers un univers violent, peuplé de monstres mythologiques, de métamorphoses maléfiques et d'effroyables dangers. Cet exil sera l'occasion pour cet esclave rejeté de se révéler leur arme la plus redoutable, et de devenir la figure héroïque qui donnera à cette troupe d'insoumis l'énergie de marquer à jamais l’éternité.

    47 RONIN

    de bruit et de fureur 

    47 RONIN

    la sorcière prend de multiple forme

    47 RONIN

    kai (KEANU REEVES) va former un groupe de 47 soldats appelés ronin

    47 RONIN

    leur sort entre leurs mains !!!

    47 RONIN

    la belle sorcière qui sera source de conflit

    47 RONIN

    un tournage chaotique !!!

    47 RONIN

    kira (TANADOBU ASANO) ne rêve que de pouvoir

    47 RONIN

    MA CRITIQUE : CARL ERIK RINSCH ancien créateur de spot publicitaire pour voiture se lance dans le grand bain du cinéma, le sujet n'est pas facile et offre de multiple comparaison avec des prédécesseurs devenus cultes.....le résultat est mitigé malgré une bonne mise en scène et certains décors superbes, c'est le manque d'émotion qui sera la grande lacune du film, un budget conséquent ne sauvera pas le film de l'échec commercial, grand retour de KEANU REEVES au premier plan qui n'aura finalement que très peu de dialogue le reste du temps c'est masqué qu'il interprète "le sang mélé", une surprise au casting avec HIROYUKI SANADA l'ex interprète d'ayato de la célèbre série nippone SAN KU KAI .......le réalisateur aura le mérite d'avoir pris des risques mais le résultat n'est pas au rendez-vous !!

    A NOTER : le tournage s'est d'abord déroulé en japonnais..................sorti en ESPAGNE sous le titre LA LEGENDE DU SAMOURAI...................les couleurs des yeux de la sorcières est une maladie appelé HETEROCHROMIE.

                                                                                                                          MA NOTE : 6,5/10

    47 RONIN

    making of !!!

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • ALLIES (allied) réalisé par ROBERT ZEMECKIS

    avec : BRAD PITT, MARION COTILLARD, SIMON McBURNEY, LIZZY CAPLAN, JARED HARRIS, MATTHEW GOODE, AUGUST                                                                                                                               DIELH

                                                                                                     scénario : STEVEN KNIGHT

                                                                                                     musique : ALAN SILVESTRI

                                                                                                                        USA 2016

    l'histoire : Casablanca 1942.  Au service du contre-espionnage allié, l’agent Max Vatan rencontre la résistante française Marianne Beauséjour lors d’une mission à haut risque. C’est le début d’une relation passionnée. Ils se marient et entament une nouvelle vie à Londres. Quelques mois plus tard, Max est informé par les services secrets britanniques que Marianne pourrait être une espionne allemande. Il a 72 heures pour découvrir la vérité sur celle qu’il aime.

    ALLIEES

    marianne beauséjour une femme d'action

    ALLIEES

    la passion va gagner le couple marianne (MARION COTILLARD) max (BRAD PITT) jusqu'au mariage !!!

    ALLIEES

    max apprend la mauvaise nouvelle, sa femme est soupçonné de haute trahison

    ALLIEES

    marianne va montrer ses dons a max

    ALLIEES

    première mission de haute importance a CASABLANCA

    ALLIEES

    après avoir fait connaissance c'est presque l'osmose

    ALLIEES

    max va prendre tout les risques pour découvrir la vérité sur sa femme

    ALLIEES

    MA CRITIQUE : beaucoup attendait un film de guerre ou d'espionnage, il est vrai a la vue de la bande annonce tout aurait pu le penser mais ce ne fut pas le cas et donc beaucoup de déçu, ROBERT ZEMECKIS avait le cul entre deux chaises mais choisit donc la romance entre BRAD PITT espion canadien a la solde des alliées et MARION COTILLARD espionne française, histoire d'amour assez bien conçu qui nous plonge dans la cruauté sentimentale de la guerre, une histoire ou MARION COTILLARD tient le haut de l'affiche c'est la petite surprise car BRAD PITT n'est pas au mieux de sa forme, quand a R.ZEMECKIS formidable conteur réussit encore une fois a nous tenir en haleine et nous émouvoir ...certaions vont peut-être y trouver de l'ennui car l'action n'est pas omniprésente mais ici tout est maitrisé jusqu'a un final mélodramatique !!!

    A NOTER : les costumes furent inspirés du film CASABLANCA (1942) et UNE FEMME CHERCHE SON DESTIN (1942)................c'est le 18 ème film réalisé par ZEMECKIS....................le tournage a débuté a LONDRES et aux ÏLES CANARIES.

                                                                                                                      MA NOTE : 8,5/10

    ALLIEES

    behind the scènes !!!

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • CHROMOSOME 3 (the brood) réalisé par DAVID CRONENBERG

                      avec : OLIVER REDD, ART HINDLE, SAMANTHA EGGAR, CINDY HINDS, HENRY BECKMAN, SUSAN HOGAN

                                                                                               scénario : DAVID CRONENBERG

                                                                                                    musique : HOWARD SHORE

                                                                                              effets spéciaux : ALLAN COTTER

                      récompenses : mention du jury pour DAVID CRONENBERG au FESTIVAL DE SITGES (ESPAGNE) en 1981

                                                                                                                      CANADA 1979

    l'histoire : Un psychiatre invente une thérapie révolutionnaire qu'il applique à ses malades : grâce à une substance appelée Psychoprotoplasmes, ces derniers sont en mesure d'extérioriser leurs troubles mentaux à travers des manifestations physiques spontanées, telles des pustules ou des tumeurs qui apparaissent instantanément. Mais il n'a pas prévu les effets secondaires, particulièrement destructeurs, lorsque l'une de ses patientes en vient à donner spontanément naissance à des enfants mutants et homicides...

    CHROMOSOME 3

    la couveuse !!!!!

    CHROMOSOME 3

    quelle implication frank carveth (ART HINDLE) a-t-il auprès de tout ses meutres ?

    CHROMOSOME 3

    autre affiche bien plus sobre

    CHROMOSOME 3

    des mutants de plus en plus nombreux 

    CHROMOSOME 3

    nola carveth (SAMANTHA EGGAR) met au monde un nouveau mutant !!

    CHROMOSOME 3

    affiche bollywood !!!!!

    CHROMOSOME 3

    raglan invente une nouvelle thérapie pour patient psychiatrique

    CHROMOSOME 3

    le Dr raglan (OLIVER REED) met tout en oeuvre pour sauver cindy

    CHROMOSOME 3

    candice (CINDY HINDS) attaqué par les enfants mutants

    CHROMOSOME 3

    MA CRITIQUE : si FRISSONS et RAGE sont des films très appréciés des aficionados de DAVID CRONENBERG , le réalisateur canadien trouve son premier vrai succés internationnal avec THE BROOD (la couvée) bêtement retrité chez nous par CHROMOSOME 3 (mais ou vont-ils les chercher ?) , sujet très interressant qui prend a contre-pied tous les autres films sorties la même année, ici pas de serial killer masqué, ni d'alien belliqueu ou autre possédé du diable.......une histoire bien mystérieuse qui nous plong d'emblé dans le milieu de la psychiatrie ou une thérapie révolutionnaire est trouvé mais pas sans conséquence......superbement réalisé surtout dans la deuxième partie du film, c'est aussi avec un casting généreux que tient ce petit chef d'oeuvre, le regretté OLIVER REED dans l'excellent role du psychiatre, SAMANTHA EGGAR a la beauté bien atypique et le meconnu ART HINDLE vu dans L'INVASION DES PROFANATEURS (1978), les effets spéciaux bien que rudimentaires passes encore mais la musique d'HOWARD SHORE singe un peu BERNARD HERMANN surtout dans les moments de tensions.....un film assez troublant et visceral comme les aimes CRONENBERG.

    A NOTER : D.CRONENBERG a écrit le film suite a une tumultueuse bataille de divorce et garde d'enfants qu'il a mené contre son ex-épouse...................S.EGGAR n'a travaillé que quatre jours.....................c'est S.EGGAR qui a eu l'idée de léché le sang du nouveau née......................les foetus attachés au corps étaient en réalité des préservatifs rempli de sang....................début cinéma pour CINDY HINDS (DEAD ZONE, DEADLINE) qui n'avait que huit ans a l'époque....................c'est JOE DANTE qui a fait la bande annonce américaine..................le tournage eu lieu a TORONTO.

    MA NOTE : 7,5/10

    CHROMOSOME 3

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • THE COLLECTION réalisé par MARCUS DUNSTAN

    avec : JOSH STEWART, LEE TERGESEN, CHRISTOPHER McDONALD, EMMA FITZPATRICK, COURTNEY LAUREN CUMMING,                                                                                                                 RANDALL ARCHER

                                                                             scénario : MARCUS DUNSTAN et PATRICK MELTON

                                                                                             musique : CHARLIE CLOUSER

                                                                                             effets spéciaux : DAVID KARLAK

                                                                                                                      USA 2012

    l'histoire : Arkin s'échappe de l'emprise du fameux "Collector" au cours d'une partie où il ajoute la belle Elena à sa "Collection". Au lieu de récupérer du traumatisme, Arkin est soudainement enlevé à l'hôpital par des mercenaires engagés par le père riche d'Elena. Arkin est alors obligé de faire équipe avec les mercenaires et traquer "Collector" dans un entrepôt afin de sauver Elena.

    THE COLLECTION

    les premiers pas perilleux dans l'hotel de l'horreur

    THE COLLECTION

    lucello (LEE TERGESEN) a pour mission de retrouver éléna

    THE COLLECTION

    carnage dans un discothèque ou seule éléna va survivre !!!

    THE COLLECTION

    non arkin (JOSH STEWART) ce n'est pas fini !!!

    THE COLLECTION

    des corps décharnés, recomposés par le tueur sadique

    THE COLLECTION

    elena (EMMA FITZPATRICK) se réveille au milieu de l'horreur

    THE COLLECTION

    de vie a trépas !!!!

    THE COLLECTION

    RAMBO combiné de JASON VOORHES c'est THE COLLECTOR !!!

    THE COLLECTION

    MA CRITIQUE : suite directe du fameux THE COLLECTOR, le curiosité était de savoir si son auteur MARCUS DUNSTAN pouvait faire mieux ou égaler le premier opus, la réponse est oui et bien plus que cela....plus élaboré, une photographie plus soignée, cette fois-çi c'est un reverse home invasion que nous avons droit puisque "le collector" est chassé dans son propre musée de l'horreur, un musée ou le sadique a "composé" les corps a son idée, un musée truffé de piège bien sur tout aussi inventif les uns des autres et la nouveauté c'est la mouvance thriller/horreur que nous propose l'auteur/réalisateur, le casting comprend toujours JOHN STEWART accompagné d'acteurs plus chevronnés que le précédent volet, LEE TERGESEN (MASSACRE A LA TRONÇONNEUSE : LE COMMENCEMENT, POINT BREAK) et CHRISTOPHER McDONALD (THELMA ET LOUISE, TERMINAL VELOCITY), une musique toujours aussi dingue et oppressante, les effets spéciaux sont mieux faits....un tueur toujours aussi sadique ou le final lui sera peut-être fatal !!!!

    A NOTER : HOTEL ARGENTO ou niche le collector est bien sur un hommage au réalisateur italien de film d'horreur, DARIO ARGENTO................les mannequins sont un clind'oeil au film MANIAC..................le film fut tourné en GEORGIE aux ETATS-UNIS.

    MA NOTE : 9/10

    THE COLLECTION

    behind the scènes !!!

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire