• L'ÉQUIPÉE SAUVAGE (the wild one)

                                                                                                   réalisé par LASZLO BENEDEK

           avec : MARLON BRANDO, MARY MURPHY, LEE MARVIN, ROBERT KEITH, JAY C.FLIPPEN, HUHG SANDERS

                                                                                    scénario : JOHN PAXTON et BEN MADDOW

                                                                       D'après une histoire de FRANK ROONEY "THE CYCLIST"

                                                                                                     musique : LEITH STEVENS

                                                                                                                           USA 1953

    l'histoire : les rebelles noirs une quarantaine d'adolescents casques et bottes revêtus de blousons de cuir marqués d'une tête de mort , prennent la route sur leur motos . ils assistent a une course de motos et envahissent la piste et volent un prix, ils disparaissent jusqu'a la petite ville voisine qu'ils vont occuper peu a peu jusqu'a la mettre a sac.........................

    L'ÉQUIPÉE SAUVAGE

    L'ÉQUIPÉE SAUVAGE

    johnny est trop fort pour chino

    L'ÉQUIPÉE SAUVAGE

    chino (LEE MARVIN) va provoquer johnny

    L'ÉQUIPÉE SAUVAGE

    johnny reste muet durant son interrogatoire 

    L'ÉQUIPÉE SAUVAGE

    relation difficile entre kathie bleeker (MARY MURPHY) et johnny

    L'ÉQUIPÉE SAUVAGE

    une photo qui va faire le tour de la planète 

    L'ÉQUIPÉE SAUVAGE

    photo publicitaire ou M.BRANDO et MARY MURPHY prennent la pose 

    L'ÉQUIPÉE SAUVAGE

    johnny (MARLON BRANDO) finalement arrêté 

    L'ÉQUIPÉE SAUVAGE

    encart publicitaire du film

    L'ÉQUIPÉE SAUVAGE

    rare photo couleur du film avec MARLON BRANDO

    MA CRITIQUE : remettons ce film dans son contexte....nous sommes au début des années 50 ou le blouson noir et biker n'étaient pas les bienvenus et considérés comme la gangrène juvénile !!!....THE WILD ONE est un petit film sympathique ou l'attrait principal est la présence de MARLON BRANDO sur un scénario assez basique qui n'a peu d'intérêt pour la jeunesse actuelle ....la dernière partie du film est la plus intéressante ou la justice sauvage de l'amérique profonde est pointée du doigt .....réalisé par LASZLO BENEDEK qui 2 ans auparavant enthousiasma le monde du cinéma avec MORT D'UN COMMIS VOYAGEUR pour lequel il reçu le GOLDEN GLOBES du meilleur réalisateur, avec THE WILD ONE pour certains il acquiert le statue de film culte de part la présence de BRANDO, mais il reste un film surestimé !!

    A NOTER : le film fut interdit au ROYAUME-UNI jusqu'en 1968............................LEE MARVIN la plupart du temps saoul dans les scènes avec BRANDO et leur rivalité se poursuivi hors champ............................M.BRANDO conduit sa propre moto TRIUMPH dans le film..........................une photo de BRANDO interprétant johnny figure sur la couverture de l'album des BEATLES "LONELY HEARTS CLUB BAND St PEPPER"............................la veste de cuir porté par BRANDO est une SCHOTT NYC PERFECTO 618...........................le film fit scandale a sa sortie et fut amputés de 20 minutes......................le film a inspiré JEAN DRÉJAC avec la chanson L'HOMME A LA MOTO pour ÉDITH PIAF.

    MA NOTE : 6,5/10

    L'ÉQUIPÉE SAUVAGE

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • DAY OF THE DEAD : BLOODLINE 

                                                                                         réalisé par HECTOR HERNANDEZ VICENS

                            avec : SOPHIE SKELTON, JOHNATHON SCHAECH, JEFF GUM, MARCUS VANCO, CRISTINA SERAFINI

                                                                                  scénario : MARK TONDERAI, LARS JACOBSON

                                                                                             musique : FREDERIK WIEDMANN

                                                                                                            USA/BULGARIE 2018

    l'histoire : un petit groupe de militaires avec quelques survivants habitent dans un bunker souterrain ou ils cherchent un remède dans un monde envahis de zombies........................

    DAY OF THE DEAD : BLOODLINE

    DAY OF THE DEAD : BLOODLINE

    la fine équipe de tueur de zombie

    DAY OF THE DEAD : BLOODLINE

    la population tombe comme des mouches 

    DAY OF THE DEAD : BLOODLINE

    zoé (SOPHIE SKELTON) confrontée a un zombie particulier 

    DAY OF THE DEAD : BLOODLINE

    beaucoup vont passer de vie a trépas 

    DAY OF THE DEAD : BLOODLINE

    max (JOHNATHON SCHAECH) un zombie fou d'amour pour la belle zoe

    DAY OF THE DEAD : BLOODLINE

    des zombies de toutes sortes envahissent la base

    MA CRITIQUE : grotesque était les remakes de TOTAL RECALL, FRIGHT NIGHT ou plus récemment JUMANJI, grotesque l'idée de faire un remake d'un des chef d'oeuvre de GEORGE A.ROMERO : DAY OF THE DEAD....cette co-production américano-bulgare si elle est très en dessous des qualités de l'oeuvre originale, possède quelques bonnes choses et je vais peut-être l'un des rares a défendre un film qui se regarde sans prise de tête.....le zombie qui s'humanise dans la version de ROMERO est ici un zombie épris de SOPHIE SKELTON et répétant sans cesse "tu es a moi" son désign n'est pas trop mal, a noté aussi que l'action est omniprésente ......tout le reste interprétation comprise n'est pas au niveau....un film qui sera vite oublié et qui ne détrônera jamais la géniale trilogie engendré par ROMERO !!!!

    A NOTER : l'hélicoptère qui se crashe au début est un hommage a DAW OF THE DEAD

    MA NOTE : 4,5/10

    DAY OF THE DEAD : BLOODLINE

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • L'INSPECTEUR HARRY (dirty harry)

                                                                                                       réalisé par DON SIEGEL

    avec : CLINT EASTWOOD, ANDREW ROBINSON, HARRY GUARDINO, RENI SANTONI, JOHN VERNON, JOHN MITCHUM

                                                                    scénario : HARRY JULIAN FINK, RITA FINK, DEAN RIESNER

                                                                                                          musique : LALO SCHIFRIN

                                                                                                                           USA 1971

    l'histoire : si la police de SAN FRANCISCO ne remet pas immédiatement 200 000 $ a un homme qui vient de commettre un crime , il recommencera au rythme d'un assassinat par jour mais l'inspecteur harry callahan est sur ses talons..........................

    L'INSPECTEUR HARRY

    L'INSPECTEUR HARRY

    scorpion ne lache rien

    L'INSPECTEUR HARRY

    harry et chico sur le point de piéger scorpion

    L'INSPECTEUR HARRY

    la harry callahan attitude !!!!

    L'INSPECTEUR HARRY

    la ou harry passe les méchants trépasses !!!!!

    L'INSPECTEUR HARRY

    "je sais ce que tu pense, il a tiré 6 ou 5 coups?, a vrai dire avec tout ce bordel je ne me rappelle plus très bien "

    L'INSPECTEUR HARRY

    scorpion sur son premier meurtre

    L'INSPECTEUR HARRY

    "tout mon compte, je veux tout mon compte"...scorpion paye pour se faire tabasser et tout mettre sur le dos de l'inspecteur harry

    L'INSPECTEUR HARRY

    CLINT EASTWOOD en compagnie de DON SIEGEL

    L'INSPECTEUR HARRY

    scorpion prend un bus scolaire en otage

    L'INSPECTEUR HARRY

    chance ou pas, l'inspecteur chico gonzales (RENI SANTONI) sera le second d'harry callahan

    L'INSPECTEUR HARRY

    une des nombreuses affiches du film

    L'INSPECTEUR HARRY

                                                                     ANDREW ROBINSON incarne le terrible tueur en série, SCORPION !!!

    MA CRITIQUE : CLINT EASTWOOD délaisse les western (pour peu de temps) et les films de guerres de la fin des années 60 pour incarner un inspecteur de police qui va devenir une icone de toute une génération, si en FRANCE le film est très sobrement titré L'INSPECTEUR HARRY au USA cela sera DIRTY HARRY (harry le dégueulasse) patronyme qui collera désormais aux basques d'EASTWOOD.....réalisé avec grand talent par son ami DON SIEGEL , un premier volet qui comprend moult scènes cultes, (harry sortant du snack hamburger en bouche qui tire sur des braqueurs de banque, harry qui stoppe scorpion dans le stade de football ou encore harry qui attend le bus pris en otage par scorpion debout sur un pont) des scènes a gogo j'en oublie et bien sur des dialogues savoureux ....bien sur le film ne serait rien sans la prestance d'EASTWOOD , son adversaire du jour le fameux scorpion est interprété avec génie par ANDREW ROBINSON...une belle musique de LALO SCHIFRIN , un grand polar qui va devenir une grande franchise......CULTE !!!!!

    A NOTER : a l'origine pour la scène de braquage de banque, harry pointe son magnun sur la tempe du voleur, il appui sur la gachette, rit et s'en va...................................après la sortie du film A.ROBINSON a reçu plusieurs menace de mort........................le tueur en série scorpion été basé vaguement sur le tueur du zodiaque.........................C.EASTWOOD a fait toutes ses cascades..........................dans une scène du début un cinema du coin de la rue joue UN FRISSON DANS LA NUIT film réalisé par EASTWOOD ..............................quatre grandes stars furent pressentis, FRANK SINATRA, MARLON BRANDO, STEVE McQUEEN et PAUL NEWMAN ces deux derniers refusèrent le film mais NEWMAN a suggéré EASTWOOD pour le rôle........................toutes les scènes extérieures furent tournées a SAN FRANCISCO............................interdit en FINLANDE depuis plus d'un an..........................ROBERT MITCHUM et BURT LANCASTER ont refusés le rôle classant ce film comme d'extrême droite........................le titre original etait "DEAD RIGHT"..............................AUDIE MURPHY fut pressentis pour incarner scorpion mais il meurt dans un accident d'avion en 1971........................le film rapporte plus de 35 millions de $ au USA pour un budget de 6 millions.

                                                                                                  MA NOTE : 10/10

    L'INSPECTEUR HARRY

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • ESCAPE ROOM

                                                                                                      réalisé par WILL WERNICK

    avec : EVAN WILLIAMS, ANNABELLE STEPHENSON, ELISABETH HOWER, DAN J.JOHNSON, JOHN LERARDI, KELLY                                                                                                                                    DELSON

                                                                                                             scénario : NOAH A.D.

                                                                                            musique : JEREMY MILES FERGUSON

                                                                                                                               USA 2017

                             l'histoire : six amis testent leur intelligence dans un jeu qui prend un vilain tour.........................

    ESCAPE ROOM

    ESCAPE ROOM

    c'est par ou la sortie ??????

    ESCAPE ROOM

    natasha (ANNABELLE  STEPHENSON) veut s'approprier tyler

    ESCAPE ROOM

    que ce soit les affiches ou les encarts publicitaires .....tout est largement exagérés pour un film mou du genou 

    ESCAPE ROOM

    tyler (EVAN WILLIAMS) a la recherche du moindre indice pour sortir libre

    ESCAPE ROOM

    deux amants rongés par les vapeurs d'acide.....cela sera le seul moment gore du film

    ESCAPE ROOM

    christen (ELISABETH HOWER) emprisonnée et condamnée a voir ses amis mourir

    MA CRITIQUE : "toute ressemblance avec la saga SAW ne serait que pure coincidence ".....voila ce que les publicitaires auraient put inscrire en haut de l'affiche au lieu du "film le plus original et terrifiant de l'année" ce qu'il n'est pas bien au contraire....tout est pompés sur le torture show conçu par JAMES WAN et oui les rares meurtres sont copier sur SAW ou d'autres films de ce genre .....côté interprétation c'est complètement naze, encore que nous ayons droit a la plastique peu négligeable d'ELISABETH HOWER mais cela ne me suffira pas surtout que la réalisation de WILL WERNICK est passable mais c'est son premier film donc indulgence et attendons la suite.....si j'ai bien tout compris une histoire d'adultère serait l'origine de ce jeu de massacre......si vous avez 1 h30 a perdre ........

    MA NOTE : 3/10

    ESCAPE ROOM

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • NIAGARA 

                                                                                                réalisé par HENRY HATHAWAY

                  avec : JOSEPH COTTEN, MARILYN MONROE, JEAN PETERS, CASEY ADAMS, DENIS O'DEA, DON WILSON

                                                         scénario : CHARLES BRACKETT, RICHARD BREEN, WALTER REISCH

                                                                                                             musique : SOL KAPLAN

                                                                                                                            USA 1953

    l'histoire : ray et polly cutler sont en séjour a NIAGARA FALLS, ils font la connaissance de rose et george loomis, un couple au bord de la rupture , rose annonce la disparition de son mari au cutler et a la désagréable surprise d'identifié a la morgue un autre cadavre............................

    NIAGARA

    NIAGARA

    un air provocant qui va embraser le film

    NIAGARA

    superbe affiche

    NIAGARA

    les deux splendeur du film, marilyn et les chutes !!!!

    NIAGARA

    rose loomis sème le trouble au sein du couple cutler

    NIAGARA

    une affiche du film qui met en avant la plastique de M.MONROE

    NIAGARA

    george loomis (JOSEPH COTTEN) au petit soin pour sa femme rose loomis (MARILYN MONROE)

    NIAGARA

    photo publicitaire entre JOSEPH COTTEN et MARILYN MONROE

    NIAGARA

    polly (JEAN PETERS) et ray cutler (CASEY ADAMS) venu passer leur lune de miel au pied des chutes du niagara

    MA CRITIQUE : deux attraits importants pour ce film, les chutes du NIAGARA non jamais été aussi bien filmé et intégrées a un film et la présence éblouissante de MARILYN MONROE qui est une vraie bombe sexuelle une nouvelle fois...sinon HENRY HATHAWAY marche sur les plates-bandes du maître britannique ALFRED HITCHCOCK , du suspens a la pelle et de belles scènes comme celles du meurtre et la fuite en canot sur le NIAGARA.....outre M.MONROE au jeu toujours en provocation, JOSEPH COTTEN est excellent sera l'homme du film , j'ai beaucoup aimé la prestation de JEAN PETERS mais celle de son mari dans le film, CASEY ADAMS est mauvaise ......un film qui a tout de même mal vieillit et dont la seule attraction sera bien évidement MARILYN MONROE , le tout sent le carton pâte mais le technicolor est sublime !!!!

    A NOTER : M.MONROE jouait le rôle principal mais étant toujours sous contrat avec la 20 th CENTURY-FOX, son salaire été" fixe et touchait moins d'argent que son maquilleur .........................les studios rainbow n'était pas des vrais il furent construits en studio pour un coût de 25 000 $..............................la première bande-annonce était en noir et blanc alors que le fil est en technicolor..........................J.PETERS a remplacé ANNE BAXTER ..........................c'est JAMES MASON qui devait jouer le rôle tenu par J.COTTEN.

    MA NOTE : 6,5/10

    NIAGARA

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique