• UNDER THE SILVER LAKE

                                                                                          réalisé par DAVID ROBERT MITCHELL

             avec : ANDREW GARFIELD, RILEY KEOUGH, JIMMI SIMPSON, TOPHER GRACE, ZOSIA MAMET, RIKI LINDHOME 

                                                                                          scénario : DAVID ROBERT MITCHELL

                                                                                                    musique : DISASTERPEACE

    Récompenses : 2 prix dont celui du prix de la critique a SITGES FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE CATALOGNE en 2018

                                                                                                                          USA 2018

    l'histoire : a los angeles, sam 33 ans rêve de célébrité, lorsque sarah une jeune et énigmatique voisine se volatilise brusquement , sam se lance a sa recherche et entreprend alors une enquête obsessionnelle et surréaliste a travers la ville. elle le fera plonger jusque dans les profondeurs les plus ténébreuses de la cités des anges , ou il devra élucider meurtres et disparitions mystérieuses sur fond de scandale et conspirations................................................................................................

    Affiche Under the Silver Lake

    UNDER THE SILVER LAKE

    une photo qui permet a sam de reprendre espoir de retrouver sarah mais aussi de se ...masturber !!!

    UNDER THE SILVER LAKE

    une fréquentation axée sur les prostituées 

    UNDER THE SILVER LAKE

    le sexe, ma violence, le cinéma, la musique font partis du quotidien de sam

    UNDER THE SILVER LAKE

    une affiche aussi énigmatique que son fil

    UNDER THE SILVER LAKE

    sarah mimant les positions de MARILYN MONROE

    UNDER THE SILVER LAKE

    sam et sarah (RILEY KEOUGH) .....leur dernière nuit ensemble 

    UNDER THE SILVER LAKE

    un tueur de chien rode 

    UNDER THE SILVER LAKE

    un vieux pianiste tente de trucider sam (ANDREW GARFIELD)

    MA CRITIQUE : après le superbe IT FOLLOWS l'attente fut longue pour le prochain film de DAVID ROBERT MITCHELL, quatre ans puis une présentation en compétition officielle du FESTIVAL DE CANNES 2018, un véritable ovni dans la compétition.....A.HITHCOCK, D.CRONENBERG ou D.LYNCH sont les réalisateurs références , les intrigues et interrogations de MULHOLLAND DRIVE et les clins d'oeil a FENETRE SUR COUR seront aussi les références pour D.R.MITCHELL.......sexe, violence, musique underground seront au menu de ce trip surréaliste porté a bout de bras par un excellent ANDREW GARFIELD .......véritable film a tiroirs au scénario alambiqué , les quelques maladresses sont excusées par un intérét constant du film, un fin bien complexe ou chacun aura sa propre explication, des moments déja cultes pour un film qui le sera ....j'en suis sur !!!!

    A NOTER : les scènes de la piscine avec RILEY KEOUGH sont les reproduction du dernier film de MARILYN MONROE pour SOMETHING'S GOT TO GIVE (1962) qui ne fut jamais achevé..................................DAKOTA JOHNSON (CINQUANTE NUANCES DE GREY) fut choisit pour le rôle principal mais du abandonner.............................le PLAYBOY préféré de sam date de juillet 1970 ou JANET WOLF est sur la pochette.

    MA NOTE : 8/10

    UNDER THE SILVER LAKE

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • LA CARAVANE DE FEU (the wagon war)

                                                                                                    réalisé par BURT KENNEDY

    avec : JOHN WAYNE, KIRK DOUGLAS, HOWARD KEEL, ROBERT WALKER Jr, KEENAN WYNN, BRUCE CABOT, JOANNA                                                                                         BARNES, BRUCE DERN, GENE EVANS

                                                                  scénario : CLAIR HUFFAKER d'après son roman BADMAN (1958)

                                                                                                     musique : DIMITRI TIOMKIN

                                                                                                                             USA 1967

    l'histoire : avec un tueur a gages, taw jackson décide de se venger de l'homme qui l'a exproprié contre son gré puis jeté en prison , franck pierce............................................................................................................................................................

    LA CARAVANE DE FEU

    LA CARAVANE DE FEU

    deux hommes de mains de frank pierce, snyder (SHEB WOOLEY) et hammond (BRUCE DERN) qui vont affronter taw jackson

    LA CARAVANE DE FEU

    lomax pas insensible au charme de la mexicaine 

    LA CARAVANE DE FEU

    belle couverture d'un pulps 

    LA CARAVANE DE FEU

    deux alliés impitoyables 

    LA CARAVANE DE FEU

    la jaquette DVD

    LA CARAVANE DE FEU

    la tension monte d'un cran dans le saloon

    LA CARAVANE DE FEU

    affiches belge

    LA CARAVANE DE FEU

    BURT KENNEDY et JOHN WAYNE

    LA CARAVANE DE FEU

    a la course poursuite du wagon de guerre 

    LA CARAVANE DE FEU

    le courant passe entre taw jackson (JOHN WAYNE), lomax (KIRK DOUGLAS) et levi walking bear (HOWARD KEEL)

    MA CRITIQUE : au milieu des années 60, le tsunami SERGIO LEONE éclata le western traditionnel américain avec sa trilogie des "dollars", certains ne voyaient la qu'un feu de paille du western spaghetti et ne changèrent pas de ligne de conduite, THE WAR WAGON en est l'exemple type , très traditionnel dans sa conception , ce film ne demeure pourtant pas qu'un un grand classique du western us , un scénario très simpliste ou tiennent la vedette deux stars, l'immense JOHN WAYNE (un peu bouffi) et le bondissant KIRK DOUGLAS ou tout était mis en place pour un affrontement de premier ordre qui n'aura jamais lieu, grosse déception surtout que la fin est presque ratée .....tout de même quelques bonnes situations , la présence évidement des deux stars mais aussi les superbes paysages mexicains et les seconds rôles que sont ROBERT WALKER Jr et BRUCE CABOT....un film qui commence bien mais qui fini difficilement !!!

    A NOTER : la scène ou K.DOUGLAS s'éloigne les fesses al'air fut coupées ................................KEENAN WYNN qui joua le vieil homme fou n'avait que 9 ans de plus que J.WAYNE..............................BURT LANCASTER a refusé le rôle de lomax car il ne voulait pas jouer avec J.WAYNE...........................le "wagon de guerre" fut construit en contre-plaqué et autres matériels légers et peint pour ressembler a du fer..............................HOWARD KEEL a menacé de frappé J.WAYNE et a même refusé de jouer avec lui dans LES BERETS VERTS (1968)...............................c'était ROD TAYLOR qui fut pressentis pour le rôle de lomax.................................le réalisateur BURT KENNEDY a renoncé a la moitié de son salaire pour engager K.DOUGLAS........................K.DOUGLAS a reçu 300 000 $ PLUS 10 % .................................le film fut tourné a DURANGO au MEXIQUE.

    MA NOTE : 6/10

    LA CARAVANE DE FEU

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • OPERATION FINALE 

                                                                                                          réalisé par CHRIS WEITZ

    avec : OSCAR ISAAC, BEN KINGSLEY, MELANIE LAURENT, LIOR RAZ, NICK KROLL, MICHAEL ARONOV, OHAD                                                                                                                          KNOLLER, PETER STRAUSS  

                                                                                                       scénario : MATTHEW ORTON

                                                                                                  musique : ALEXANDRE DESPLAT

                                                                                                                            USA 2018

    l'histoire : 15 ans après la fin de la seconde guerre mondiale, le gouvernement israelien échafaude une mission secrète afin de capturer le tristement célèbre ALDOF EICHMANN, déclaré mort lors du chaos qui a suivi la chute de l'allemagne nazi. il vit désormais en argentine avec sa femme et son fils ......................................................................................................................

    OPERATION FINALE

    OPERATION FINALE

    ses deux hommes vont s'affronter pendant des jours !!

    OPERATION FINALE

    le vrai eichmann lors de son procès en ISRAEL 

    OPERATION FINALE

    peter malkin (OSCAR ISAAC) doit trouver une solution pour amadouer eichmann

    OPERATION FINALE

    cette fois-ci, adolf eichmann (BEN KINGSLEY) va répondre de ses actes 

    OPERATION FINALE

    l'horrible EICHMANN qui se délecté des assassinats 

    MA CRITIQUE : la capture d'ADOLF EICHMANN est tellement rocambolesque que cela mérité un film , chose faîte étonnamment par celui que l'on attendait le moins, CHRIS WEITZ auteur d'un mémorable AMERICAN PIE et des ratés A LA CROISES DES MONDES : LA BOUSSOLE D'OR et TWILIGHT 2 ......parfaitement mis en scène sans excès de voyeurisme , tous les personnages sont décrits avec minutie , le suspens même si l'on connait l'issue finale est a son comble .......changement de cap donc chez C.WEITZ qui assure très bien son récit même s'il prend des risques en rendant un peu d'humanisme a EICHMANN ......BEN KINGSLEY dans le rôle du bourreau est saisissant de justesse, tandis que OSCAR ISAAC est le parfait adversaire ......un film pour que l'histoire reste ancrée dans les mémoires !!

    A NOTER : B.KINGSLEY a affirmé avoir gardé la photo d'ELI WIESEL survivant de l'holocauste dans sa poche pendant qu'il était sur le plateau..........................une scène du MIRAGE DE LA VIE (1959) mettant en vedette SUSAN KHONER est montré lors de la rencontre entre sylvia et klaus , KHONER est la mère du réalisateur...............................l'un des lieux de tournage est la petite ville d'OLIVERA dans la province de BUENOS AIRES en ARGENTINE.

    MA NOTE : 7,5/10

    OPERATION FINALE

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • DEAD END DRIVE IN 

                                                                                          réalisé par BRAIN TRENCHARD SMITH

                           avec : NED MANNING, NATALIE McCURRY, PETER WHITFORD, WILBUR WILDE, DAVID GIBSON

                                                                                                    scénario : PETER SMALLEY

                                                                                          D'après une nouvelle de PETER CAREY 

                                                                                                   musique : FRANK STRANGIO

                                                                                                                 AUSTRALIE 1986

    l'histoire : dans un futur proches les drive in sont transformés en camp de jeunesse défavorisée et désoeuvrée est parquée dans des conditions atroces . crabs et sa jeune amie carmen sont conduits dans un de ses camps dont ils feront tout pour s'échapper...........................................................................................................................................................................

    DEAD END DRIVE IN

    DEAD END DRIVE IN

    le film du soir, un clin d'oeil ......mais le futur va peut être lui donner raisons 

    DEAD END DRIVE IN

    un visa pour le drive in ......sans retour !

    DEAD END DRIVE IN

    la mort est au rendez-vous !!

    DEAD END DRIVE IN

    une délinquence qui fait règner la terreur dans les rues de la ville 

    DEAD END DRIVE IN

    bienvenu au drive in de l'enfer 

    DEAD END DRIVE IN

    jimmy va employer les grands moyens 

    DEAD END DRIVE IN

    le chaos règne, pourtant jimmy a espoir de sortir 

    DEAD END DRIVE IN

    les bagarres entres punk sont monnaie courante 

    DEAD END DRIVE IN

    jimmy "crabs" (NED MANNING) invite carmen (NATALIE McCURRY) au drive in sans se douter de la suite 

    MA CRITIQUE : sorti en 1986, DEAD END DRIVE-IN aurait put être un avant MAD MAX (1979) car son atmosphère s'en imprègne assez bien, une ville dans un futur proche ou règne déja le chaos visiblement entretenu par la jeunesse locale.....une seule solution donc les attirer dans leur lieux de prédilections et transformer le tout en camp de concentration !!!......une vision bien pessimistes (comme tous les réalisateurs abordant le thème du futur) ou les villes ne sont plus rassurantes et l'ombre de MAD MAX plane constamment dans ce film .....réalisé par BRIAN TRENCHARD SMITH a qui l'on doit les bons ESCAPE 2000 (1982) ou L'HOMME DE HONG KONG (1975) mais aussi le mauvais côté de sa filmographie LEPRECHAUN 3et 4 (1995/1998) ....avec DEAN END DRIVE-IN , il instaure un climat exécrable ou punk et autres jeunes sont copieusement nourris d'hamburger et leur donnant droit de voir sur grand écran le film du soir pour mieux les assouvir........aucun acteurs connus a l'affiche mais le film reste prenant et je vous invite a voir cette curiosité !!!!

    A NOTER : L'HOMME DE HONG KONG et LES TRAQUES DE L'AN 2000 sont deux film de B.TRENCHARD SMITH présenté au drive in.................................pour obtenir le premier rôle, NED MANNING a menti sur son âge il a dit avoir 24 ans alors qu'il fut âgé de 36 ans .......................a cause du non succès commercial, la suite fut rejeté ...............................dans sa jeunesse le réalisateur c'était rendu dans le même drive in avec son père pour voir MAJOR DUNDEE (1965)..............................400 épaves de voitures furent utilisées coûtant 100 $ australien pièce .....................................l'action se déroule en 1995......................un clin d'oeil au début ou l'on peu voir une affiche RAMBO 8 : RAMBO TAKES RUSSIA.

    MA NOTE : 6,5/10

    DEAD END DRIVE IN

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • PETITE ITALIE (little italy)

                                                                                                      réalisé par DONALD PETRIE

    avec : EMMA ROBERTS, HAYDEN CHRISTENSEN, ALYSSA MILANO, ADAM FERRARA, JANE SEYMOUR, DANNY AIELLO,                                                                                                                ANDREA MARTIN

                                                                                 scénario : STEVE GALLUCCIO et VINAY VIRMANI

                                                                                                      musique : MATEO MESSINA

                                                                                                                  USA/CANADA 2018

    l'histoire : un jeune couple doit naviguer entre une romance florissante et la guerre entre les restaurants de pizza concurrents de leur familles............................................................................................................................................................................

    PETITE ITALIE

    PETITE ITALIE

    il n'y a pas a dire, le football c'est parfois romantique surtout sous la pluie !!!!

    PETITE ITALIE

    les deux familles au grand complet ou l'on peu voir a gauche ALYSSA MILANO, au centre ANDREA MARTIN et DANNY AIELLO !!!

    PETITE ITALIE

    EMMA ROBERTS et la toujours belle JANE SEYMOUR 

    PETITE ITALIE

    plus que de simple retrouvaille 

    PETITE ITALIE

    un concourt dans la bonne humeur !!!

    PETITE ITALIE

    en attendant plus, léo (HAYDEN CHRISTENSEN) va faire découvrir sa nouvelle recette de pizza a nikki (EMMA ROBERTS)

    MA CRITIQUE : non ce soir je ne serais pas méchant, en ce soir de la st valentin, je dédie ce film a toutes les femmes de bonnes volontés ....car il faut en avoir après la vision de ce film. un véritable catalogue de cliché ou rien n'est oublié, de l'enfance en passant par l'adolescence jusqu'au retrouvaille entre adulte, rien ne nous est épargné !!! quelques timides sourires s'arrachent de nos lèvres et encore par les seconds rôles....attention le jeu de mot du jour, DONALD PETRIE est un réalisateur pétri de ce genre de film ces chef d'oeuvres : MISTIC PIZZA, MON MARTIEN BIEN-AIME, VACANCES A LA GRECQUE et d'autres mièvreries dans ce genre , nous dessert avec LITTLE ITALY sans doute l'un de ses pires film, mais cet homme est pétri d'attention !!!!!........au casting nous retrouvons la pétillante EMMA ROBERTS dans l'un de ses rares faux pas au cinéma, tandis que l'ex anakin skywalker, HAYDEN CHRISTENSEN manie mieux les conneries que son sabre laser ..non c'est dans les second rôles qu'il faut se réfugier , DANNY AIELLO et ANDREA MARTIN sont a l'honneur et les rares satisfactions, en guest star : ALYSSA MILANO qui devrait arreter la pizza et JANE SEYMOUR qui est toujours ravissante a souhait , elle aumoins on s'ent qu'elle arreté la pizza......c'est sur ces plaisanteries loquaces que je vous souhaite a tous une bonne ST VALENTIN !!!!

    A NOTER : H.CHRISTENSEN s'est foulée la cheville pendant la scène de football...bigre, le vrai NEYMAR.

    MA NOTE : 4/10

    PETITE ITALIE

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique